La prestation de compensation du handicap

Personne handicapée

La Prestation de compensation du handicap (PCH) est un dispositif permettant aux personnes handicapées de rester vivre chez elles. Elle apporte des réponses adaptées aux besoins des personnes et propose un financement pour certaines de ces réponses.

Pour qui ?

Personne qui présente une difficulté absolue pour réaliser une activité essentielle de la vie quotidienne ou deux difficultés graves pour réaliser des activités liées à la mobilité, l’entretien personnel, la communication ou les relations avec autrui.

 

Critères d'âge

Il faut impérativement être âgé de moins de 60 ans au moment de la 1ère demande.


Des spécificités selon l'âge :

  • avant 20 ans, le droit à un complément d’Allocation d'éducation pour enfant handicapé (AEEH) doit être ouvert
  • après 60 ans, et jusqu’à 75 ans, la personne doit démontrer qu’elle remplissait les critères d’éligibilité avant ses 60 ans

A noter qu’une fois le droit ouvert, et sous réserve de demeurer éligible, il perdure au-delà de 75 ans.

 

Description

Dans le cadre du plan personnalisé de compensation, la prestation de compensation du handicap (PCH) comprend cinq types d’aides dont les modalités d’évaluation, d’attribution et les barèmes sont définies au niveau national :

  • des aides humaines apportées par une personne pour les actes essentiels de la vie,
  • des aides techniques (équipements adaptés),
  •  des aides pour des aménagements des logements, du véhicule et des surcoûts liés aux transports,
  • des aides pour des besoins exceptionnels et les charges spécifiques (exemples : frais d’incontinence, piles pour appareils auditifs…),
  •  des aides animalières.

Dans le cadre d’une politique volontariste, pour les surcoûts liés aux transports, le Département a mis en place un déplafonnement, sous certaines conditions, pour les personnes de plus de 20 ans bénéficiant d’un accueil de jour en établissement (foyer d’accueil médicalisé et foyer de vie).

 

A savoir
Les aides humaines financées par la PCH peuvent être apportées par un service prestataire ou mandataire, un salarié en emploi direct ou un aidant familial.

Les soins infirmiers, les aides ménagères pour les courses ou le ménage, le portage ou la préparation des repas, la garde d’enfant et l’accompagnement à des rendez-vous médicaux ne relèvent pas de la PCH.

Modalités

Le dossier de demande est à déposer auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Le plan personnalisé de compensation est validé par la commission des droits et de l’autonomie de la MDPH, le versement de la prestation étant réalisé par le Département.

 

Informations supplémentaires

  • La PCH n’est pas cumulable avec le versement de l’Allocation compensatrice tierce personne (ACTP), ni avec l’Allocation personnalisé d’autonomie (APA),
  • elle n’est pas soumise à conditions de ressources, mais les aides sont plafonnées,
  • la majoration tierce personne versée par l’assurance maladie vient en déduction du montant de la PCH,
  • cette prestation est exonérée de l’impôt sur le revenu,
  • la PCH étant une prestation affectée à des dépenses précises, le bénéficiaire doit conserver tous ses justificatifs en cas de contrôle par le Département, financeur de cette prestation.

Contacts :

Tél :

08 00 40 41 44 (n° vert) - 02 28 09 40 50

Fax :

02 28 09 40 94