Vous recherchez une information sur...

  • Aménagement des territoires

La Loire-Atlantique déploie l'internet à haut débit pour tous

17/12/13

Garantir l'accès à l'internet haut débit à tous est une priorité pour le Département. Après avoir piloté le schéma directeur d'aménagement numérique (SDAN), le Département s'engage dans un plan d'investissement de 27 M€ aux côtés du Sydela. Au total, 34 000 lignes d'usagers actuellement mal desservies bénéficieront d’une montée en débit d'ici à 2015.

Qui est concerné ?

  • les habitants,
  • les acteurs économiques (entreprises, exploitants agricoles, artisans, commerçants, professions libérales…) notamment par une desserte haut débit facilitée des principales zones d’activités économiques,
  • les acteurs publics.
  • Les agglomérations de Nantes Métropole, la Carene et Cap Atlantique ne sont pas concernées par le programme de montée en débit du Département. Ce rôle revient aux opérateurs privés.

Concrètement, la  montée en débit, comment ça marche ?

Rappel du contexte

La Loire-Atlantique, département numérique : ce sera une réalité d’ici 2015 avec un plan départemental d’investissement de 27 M€. Grâce à la mise en œuvre du Schéma départemental d’aménagement numérique, financé aux deux tiers par le Département et à un tiers par le Syndicat des énergies de Loire-Atlantique (Sydela), 150 sous-répartiteurs vont être équipés pour assurer une montée en débit aux quatre coins de la Loire-Atlantique et ce pour près de 34 000 lignes.

La Loire-Atlantique présente aujourd’hui une couverture Internet complète des équipements de l’opérateur historique, mais :

  • 1% de la population n’a pas accès à un débit minimal de 512 Kbps,
  • 9% ne bénéficient pas du haut-débit (débit minimal de 2 Mbps).

Vidéos, photos, télévision haute définition, visioconférence, transfert de données, applications web, e-administration… les nouveaux usages du numérique nécessitent des infrastructures de communications électroniques de plus en plus performantes et leur accès constitue aujourd’hui un enjeu incontournable d’aménagement du territoire. C’est également un objectif de solidarité territoriale et sociale que l’on soit situé en milieu urbain ou en milieu rural.

Collectivites, acteurs privés : qui fait quoi ?

Les opérateurs privés de haut et très haut débit interviennent sur les agglomérations à forte densité de population : Nantes Métropole, la Communauté d’agglomération de la région nazairienne et de l’estuaire et la Communauté d’agglomération de la presqu’île de Guérande. Pour garantir à tous un accès au numérique, l’action publique est rendue indispensable. Le Département de Loire-Atlantique s’engage ainsi à travers son Schéma directeur d’aménagement numérique (SDAN) à combler les inégalités d’accès au numérique par une opération de montée en débit.

27 M€ pour 150 sous-répartiteurs destinés à réduire les zones d'ombre

La montée en débit consiste à apporter la fibre optique, solution performante de transfert de données, au plus près des usagers et principalement dans les zones actuellement non ou mal desservies. Entre 2013 et 2015, 150 sous-répartiteurs téléphoniques seront installés sur l’ensemble du département. Après les travaux, plus de 34 000 lignes pourront ainsi profiter d’une vitesse de connexion nettement améliorée et supérieure ou égale à 2 Mbps. Un programme financé 27 millions d'euros financés aux deux tiers par le Département et un tiers par le Sydela.