Retourner au sommaire : Culture, Patrimoine

Culture, Patrimoine

Retour sur une rencontre....

Rencontre départementale des acteurs de la culture et des langues de Bretagne

A l'initiative du Président du Département, Philippe Grosvalet et de la Vice-présidente culture et patrimoine, Catherine Touchefeu, une quarantaine d'acteurs associatifs (dont le Département est partenaire) s'est réunie à l'Hôtel du Département, pour une séance de travail collective, le samedi 16 janvier 2016.

Photo rencontre départementale culture et langues de Bretagne

L'objectif de cette rencontre départementale était d'échanger autour de propositions concrètes visant à optimiser l'action associative dans le secteur de la culture et des langues de Bretagne en Loire-Atlantique.

 

Cette rencontre a aussi permis la sensibilisation des acteurs aux enjeux de l'économie sociale et solidaire dans le secteur associatif culturel grâce à la conférence de Patrice Paichereau, consultant culturel et musicien professionnel.

 

Des propositions ont été débattues dans le cadre de 3 ateliers participatifs :

  • Former les responsables d'associations (animé par Hugo Aribart, coordonnateur de l'association Dastum 44 et Sylvie Boisnard, présidente de l'agence culturelle bretonne de Nantes (ACB 44) et Présidente de Tréteau et terroir...);

Cet atelier a souligné l'importance de la transmission des compétences entre anciens et nouveaux responsables d'associations, l'accès aux formations professionnelles des acteurs associatifs du secteur et d'une communication prenant mieux en compte les évolutions du numérique.

 

  • Porter un projet innovant et en réseau (animé par Yves Averty, directeur de l'agence culturelle bretonne de Nantes et Sylvain Girault, directeur du Nouveau Pavillon, scène de musiques traditionnelles à Bouguenais);

Cet atelier a insisté sur l'indispensable reconnaissance par les collectivités locales des initiatives, le besoin de diversification des modes de financements des projets (avec par exemple le mécénat d'entreprises) et la visibilité de l'offre culturelle- en musiques traditionnelles par exemple - dans les médias locaux, en particulier les radios.

 

  • Proposer une offre de pratiques pour les jeunes (animé par Yves de Villeblanche, directeur de Musique et Danse en Loire-Atlantique et Fabienne Mabon, coordinatrice du Groupement culturel des Pays de Vilaine à Redon...).  

 

Cet atelier a formulé plusieurs propositions : consulter les publics jeunes sur leurs attentes et créer un réseau d'acteurs ressources sur ces publics, valoriser la créativité des jeunes par des évènementiels, y compris dans le cadre scolaire (collégiens), favoriser les croisements de pratiques traditionnelles et contemporaines (vidéo, hip hop...) dans les lieux culturels et socioculturels.

 

Le Président du Département Philippe Grosvalet a conclu la rencontre en soulignant l'attachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, reposant selon lui sur trois piliers : le patrimoine, les arts vivants et l'action territoriale :

 

  • Le patrimoine, qui doit être à la fois conservé mais aussi être accessible à tous, est valorisé dans le cadre de Grand Patrimoine de Loire-Atlantique (avec les châteaux de Châteaubriant et de Clisson et la Garenne-Lemot, propriétés du Département). Le patrimoine est essentiel comme l'a montré l'exposition sur Anne de Bretagne qui a rendu vivant ce patrimoine avec les techniques numériques. Les collections du Musée Dobrée sont aussi valorisées dans le cadre de Grand Patrimoine de Loire-Atlantique.

 

  • Les arts vivants, la musique et la danse en particulier, démontrent notre ouverture au monde comme l'a montré la présence du Bagad de Saint-Nazaire en Allemagne ou la rencontre avec les "gnawas" au Maroc. L'association Musique et Danse en Loire-Atlantique prend une part particulière au soutien à la diversité culturelle.

 

  • Les cultures et langues de Bretagne sont essentielles pour le rayonnement de nos territoires.