L'animation sportive départementale pour les enfants en situation de handicap

Parce qu’il s’est donné comme priorité de favoriser l’accessibilité aux activités sportives, le Département invite les jeunes en situation de handicap à partager certaines activités de l’animation sportive départementale (ASD).

Une phase expérimentale concluante

Une phase expérimentale menée de mars 2009 à juin 2010 en collaboration avec les Instituts Médicaux Educatifs (IME) d’Ancenis, Blain, St Hilaire de Chaléons, Val de Sèvre Vertou, Vallet et Varades a concerné quelques 800 jeunes. Au sein de l’animation sportive du conseil général, ils ont participé aux écoles multisports, aux stages des vacances scolaires, aux activités événementielles comme assister à un match de haut niveau ou participer au triathlon de l’ASD et au raid Val’Aventure. Ils ont ainsi pratiqué l’escalade, le kayak, la natation, l’acro-gym, le catamaran, le VTT…

 

Un objectif d’intégration commun

L’objectif de cette opération «sport et handicap » était de développer le comportement socialisant pour les jeunes déficients et, pour les enfants valides, de les sensibiliser à la différence. Le bilan des éducateurs des IME fut très positif. Le type d’activités proposées par l’ASD et encadrées par les éducateurs sportifs du conseil général correspond au travail quotidien d’intégration au milieu extérieur.

 

Des comportements extraordinaires

L’évolution du comportement des jeunes dans un cadre différent de l’IME est étonnante : exemple de ce jeune qui a réussi à faire un enchaînement devant un public. Les enfants deviennent autonomes très rapidement, ils en oublient même la présence de leurs éducateurs. Quant au regard des enfants valides, il évolut tous les jours. Aucun problème de cohabitation n’est noté sur l’ensemble des activités.

 

Des partenariats facilitateurs

Cette action avait été et est rendue possible grâce aux nombreux partenariats mis en place entre le conseil général et les acteurs qui interviennent dans le domaine du handicap : les IME, les associations et certains comités sportifs. Grâce aussi à la volonté de chacun de faire du sport un outil d’inclusion.

 

Un bilan positif

Ce bilan très positif a permis d’étendre l’opération « sport et handicap » , dés 2011, à l’ensemble des IME du département. Mais chaque parent peut faire la démarche personnelle d’inscrire son enfant directement auprès de l’animateur sportif du conseil général.

 



 

Contactez un animateur sportif près de chez vous

Pour tout savoir sur les possibilités d'accueil de votre enfant, contactez directement un animateur sportif près de chez vous.

Cliquez sur la carte et sélectionnez votre commune pour obtenir les contacts des animateurs.

Annuaire animateur sportif v2