Tout savoir sur le Département

Action sociale de proximité et insertion

La politique solidarité Insertion du Département cherche à répondre aux difficultés des personnes les plus exposées à la crise économique. Objectif : leur assurer l’accès aux droits élémentaires en leur permettant d’accéder à l’autonomie économique, sociale et professionnelle.

Le Département mobilise un budget de 188 M € pour permettre aux personnes plus vulnérables de s’insérer dans la société et d’acquérir une meilleure autonomie.

Consolider les parcours et créer les meilleures conditions d'accès à l'emploi

Le Département finance le Revenu de Solidarité Active (RSA) de 28 000 allocataires en Loire-Atlantique.

Les 9 unités emploi du département regroupant près de 70 professionnels accompagnent chaque année 7000 allocataires dans la réalisation de leur projet professionnel et près de 1500 entreprises dans leur projet de recrutement. Elles développent des collaborations de proximité avec les acteurs économiques de leur territoire. Elles mobilisent constamment des contrats aidés qui bénéficient à plus de 2000 personnes.

Conscient de l’importance de la qualification dans les parcours d’insertion, le Département se mobilise en faveur de l’accès à la formation des personnes et expérimentera en 2017 l’accès au contrat d’apprentissage des allocataires du revenu de solidarité active pour les plus de 26 ans. Afin de permettre aux personnes les plus éloignées de l’emploi de se réinsérer professionnellement, les structures d’insertion par l’activité économique vont les aider à acquérir des compétences professionnelles qui favoriseront leur recrutement en emploi classique.

 

Le Département soutient par ailleurs des groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification dans les domaines du bâtiment, de la propreté, de l’industrie, de l’agriculture et des transports. Objectif : rapprocher les chercheurs d’emploi des filières qui recrutent tout en leur proposant un parcours qualifiant.

 

Le Département favorise également le développement des opportunités d’emploi pour les personnes en insertion en intégrant des clauses d’insertion dans ses marchés publics. Ainsi, 74000 heures d’insertion ont été travaillées en 2015 dont 40% par des allocataires du RSA.

 

Chaque année, 2400 jeunes bénéficient du fonds d’aides aux jeunes pour leurs projets d’insertion sociale et professionnelle. Le Département s’engage par ailleurs à recruter 300 jeunes à horizon 2021, dont la moitié en situation de handicap.

 

L'accueil et l'accompagnement social de proximité

Concernant l’accès aux droits des citoyens et l’offre d’accompagnement, le Département souhaite faire évoluer les pratiques et créer une nouvelle dynamique avec les professionnels et les habitants.

  • L’accueil social universel représente le premier niveau d’intervention des services sociaux. Il a vocation à apporter une information générale et à mieux orienter en fonction des situations individuelles pour assurer le suivi des personnes.

Le Département agit également sur les situations des personnes en grandes difficultés sociales :

  • Par des actions individuelles ou collectives avec les associations locales, dans le champ de l’insertion, l’accès aux droits et aux soins, la prévention avec un budget de 2,65 M€.

Télécharger les documents

 

 

 

.