Tout savoir sur le Département

Vieillissement et personnes âgées

Pour accompagner l’avancée en âge des plus de 60 ans, le Département propose des solutions adaptées aux choix et aux parcours de vie. Un budget de 123,57 M€ est consacré à cette politique en 2016.

Bien vieillir et rester vivre chez soi

Le Département est le gestionnaire et le principal financeur de l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile. Clef de voute du soutien à domicile, cette prestation est perçue actuellement par plus de 9 000 personnes, chiffre qui augmente chaque année.

L’APA permet de financer ou d’aider à financer tous les services de prise en charge spécifique relatifs au maintien à domicile passé un certain âge : téléassistance, portage de repas, aide à domicile,... En 2017, 9 600 seniors beneficieront de l'APA pour continuer à bien viellir à leur domicile. cela représente pour le Département un budget de 41,34 M€.

Le Département soutient par ailleurs les actions concourrant au maintient à domicile des personnes âgées.

Il apporte ainsi son soutien à des structures d’accueil de jour, qui proposent à la personne âgée dépendante et/ou désorientée un accompagnement sur un temps donné à travers des activités de nature à préserver son autonomie. Elles apportent également répit, soutien et conseil aux aidants.

Garantir l’accès à des structures adaptées

Le Département assure le financement de la part dépendance des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD) et l’Etat la part médicalisée. Un nouvel établissement ou de nouvelles places ne peuvent être créées sans l'autorisation du Département et de l'Agence régionale de santé.

L’APA en établissement permet la prise en charge de la dépendance des résidents. Une dotation APA de 56 M€ sera versée directement aux établissement en 2017.

L’aide sociale permet quant à elle de financer les frais d’hébergement pour 1880 personnes qui ne disposent pas des ressources suffisantes. ( Budget 2017 : 20,6 M€)

Le Département souhaite développer l’accueil familial dont il finance en partie les frais de placement. Cette modalité d’accueil représente une alternative intéressante à l’accueil en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

Le Département encourage également le  développement d'un habitat intermédiaire pour les personnes âgées.

Coordonner les professionnels du territoire

Le Département mobilise également ses crédits pour assurer l'information, à travers les Centres locaux d'information et de coordination (CLIC) au nombre de 21 en Loire-Atlantique.

 

Télécharger les documents