© Étienne Begouen - Département de Loire-Atlantique

Le canal de Nantes à Brest

Le canal de Nantes à Brest traverse la campagne de Loire-Atlantique sur 95 kilomètres entre Nantes et Redon. Il permet de découvrir à son rythme une grande diversité d’espaces naturels, aussi bien en bateau, qu’à pied ou à vélo grâce à son chemin de halage.

Site ouvert au public

Découvrir le canal à pied, en vélo ou en bateau

Le saviez-vous ?

L’appellation « Canal de Nantes à Brest » n’est plus tout à fait exacte aujourd’hui, puisqu’en 1928, un barrage fut construit à Guerlédan, dans les Côtes-d'Armor, interrompant ainsi la navigation en direction de Brest.

Bonnes pratiques

Le canal est un lieu de promenade privilégié pour de nombreux habitants et visiteurs en Loire-Atlantique. Afin de le préserver, quelques gestes simples sont à respecter : repartir avec vos déchets et les déposer dans des poubelles adaptées, réaliser les vidanges des bateaux dans des aires prévues à cet effet, ne rien jeter dans l’eau.

Un patrimoine naturel et culturel

Naturel lorsqu’il emprunte les méandres des rivières, ou construit, le canal est un paysage à part entière avec son ruban d’eau, ses maisons éclusières, ses ouvrages d’art et ses arbres.

Le long de leur parcours, les voies d’eau départementales traversent des paysages remarquables comme des réserves naturelles, des sites protégés, et pas moins de 230 hectares d’espaces boisés.

Les Maisons éclusières

Entre Nantes et Saint-Nicolas-de-Redon, le Département de Loire-Atlantique est propriétaire de seize maisons éclusières, emblème de la richesse fluviale et patrimoniale du territoire. Pour satisfaire aux besoins essentiels de la vie d’éclusier, elles ont été conçues dans l’esprit de petites habitations rurales : une pièce à vivre avec cheminée, une petite chambre et des combles, complétés d’un puit, un four à pain, ainsi que d’un lavoir aménagé dans la rive du canal. Aujourd’hui certaines de ces maisons ouvrent leurs portes aux promeneurs pour se rafraîchir, se restaurer ou même y dormir.

  • Écluse de Quihex à Nort-sur-Erdre, 1ère écluse sur le canal après avoir quitté l'Erdre © Simon Bénéteau - Département de Loire-Atlantique
  • La maison éclusière de Cramezeul à Nort-sur-Erdre © Étienne Begouen - Département de Loire-Atlantique
  • Gite de la maison éclusière de La Tindière à Nort-sur-Erdre © Valéry Joncheray - Département de Loire-Atlantique
  • Maison éclusière de la Paudais à Blain © Jean-Félix Fayolle - Département de Loire-Atlantique
  • L'écluse de Bougard à Blain © Étienne Begouen - Département de Loire-Atlantique
  • Écluse de La Pré à Blain © Simon Bénéteau - Département de Loire-Atlantique

Gestion et entretien du site

Propriétaire et gestionnaire du canal en Loire-Atlantique, le Département assure l’entretien des berges, des écluses et d’un certain nombre de parcelles naturelles qu’il traverse. Durant la saison hivernale, lorsque la navigation est interrompue, les services départementaux procèdent par exemple au renforcement des berges et aux travaux de curage : retirer les sédiments accumulés au fond du canal pour que la profondeur d’eau reste suffisante pour la navigation.

Pour préserver les paysages et favoriser la biodiversité, le Département applique le principe “zéro-phyto” dans la gestion de ses parcelles naturelles le long du canal et lutte contre les espèces végétales envahissantes. On peut également croiser des moutons d’Ouessant et des ânes en éco-pâturage dans les prairies !

Histoire & Patrimoine

Initié par Napoléon Ier en 1804, le Canal de Nantes à Brest a été conçu pour développer le commerce de la Bretagne intérieure, puis pour relier les arsenaux de Brest, Indre et Lorient. Il a été achevé en 1842 après soixante années de travaux de main d’homme. Utilisé à des fins commerciales jusque dans les années 1920, il a ensuite peu à peu changé de vocation. Aujourd’hui il est avant tout un rendez-vous touristique, pour les amoureux de nature et de navigation.

Chiffres clés

  • 364

    kilomètres : longueur totale de voies d’eau du canal, dont 95 en Loire-Atlantique.

  • 20000

    nombre de cyclistes que le canal voit passer chaque année. Ils sont également 1700 plaisanciers et 28 000 piétons.

  • 18

    c'est le nombre d’écluses que compte le canal entre Nantes et Saint-Nicolas-de-Redon en empruntant d'abord l'Erdre

Pour s'y rendre

  • A vélo : depuis Nantes, il faut suivre le jalonnement Vélodyssée.
    Plus d’infos sur : www.lavelodyssee.com
  • En bus : depuis Nantes ou son agglomération, il est possible de rejoindre les abords du canal dans les différentes communes qu’il traverse (Nort-sur-Erdre, Blain, Redon…) via le réseau de transport régional Aleop.
    Plus d’infos sur aleop.paysdelaloire.fr
  • En train : Pour rejoindre les gares des communes de Nort-sur-Erdre, la Chapelle-sur-Erdre, ou Sucé-sur-Erdre, traversées par le canal, empruntez la ligne de Tram-train Nantes – Châteaubriant. Redon est également accessible en TER.

Les balades

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?