Chemin côtier sur le site de Port-aux-Goths à Portmain
Chemin côtier sur le site de Port-aux-Goths à Portmain © Étienne Begouen - Département de Loire-Atlantique

Le littoral rocheux de Port-aux-Goths à Portmain

Le site de Port-aux-Goths – Portmain se situe entre les communes de Préfailles et Pornic. Le Département et le Conservatoire du littoral ont débuté les acquisitions foncières dans ce secteur de 350 ha depuis 1973. Une falaise rocheuse, dans un environnement préservé et sur un linéaire d’une telle importance (3.5 km), est devenue extrêmement rare en Pays de la Loire.

Site fermé au public

Une falaise rocheuse de 3,5 km

Cet espace naturel sensible est la première acquisition du Département de Loire-Atlantique à ce titre.

© Étienne Begouen - Département de Loire-Atlantique

À ne pas manquer

Hormis les quelques cabanons de loisir, le paysage est marqué par trois pêcheries traditionnelles de la cote de jade et deux blockhaus. Sur le plateau, deux maisonnettes témoignent de l’activité agricole passée.

La végétation

Depuis la pelouse du haut de falaise subissant l’influence des embruns (pelouse aérohaline) jusqu’à la chênaie installée sur les « crêtes », les landes à bruyère et ajoncs, les fourrés à prunelliers et les dunes, sont autant de milieux naturels qui concourent à l’intérêt écologique du site.

Parmi les plantes, on observe notamment la Romulée à petite feuilles ou la Centaurée maritime.

Les animaux

On peut y croiser « le morio », un grand papillon très rare en Loire-Atlantique

Une espèce d’oiseau remarquable, la fauvette pitchou, a fait de ces landes à ajonc d’Europe, typiques de ce milieu, son plus important site de reproduction en Pays de la Loire.

Ce littoral rocheux est aussi remarquable pour la diversité de reptiles qu’il accueille. Outre les orvets et lézards verts, la couleuvre à collier, la coronelle lisse et la vipère aspic fréquentent les lieux.

Intérêt écologique

La faune et la flore s’enrichissent de certaines espèces peu fréquentes, ainsi que de nombreuses espèces à affinité méridionale.

Histoire & Patrimoine

L’histoire du site est intimement liée à l’activité agricole et surtout viticole.

Au XVIIIe siècle, les cartes de Cassini mentionnent la présence de vignes sur le littoral de Port-aux-Goths. Au XIXe siècle, la vigne s’étend sur tout le littoral de la Côte de Jade, cette culture étant la seule adaptée au sol rocailleux et maigre de cette presqu’île. Mais le vin issu de ces vignes est de qualité médiocre, atteignant 9 à 11° d’alcool lors des bonnes récoltes. On l’utilise alors surtout pour "couper" les vins en provenance d’Algérie.

Avec l’avènement du tourisme de masse et la dépréciation des vins locaux après la seconde guerre mondiale, les terrains les plus proches du littoral, plus exposés aux vents, aux embruns et situés sur des sols pentus et maigres sont abandonnés. Une nouvelle forme de pression foncière fait son apparition, tandis que fleurissent les constructions légères de loisirs (cabanons de vacances, bungalows…).

Laissez-vous guider !

Des balades en nature, guidées et gratuites, sont organisées par des associations partenaires du Département pour vous faire découvrir les espaces naturels de la Loire-Atlantique.

Consulter l'agenda des balades en nature

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?