Comprendre le plan des enseignements artistiques et pratiques en amateur

illustration
Animation Musique et Danse en Loire-Atlantique au collège Cacault à Clisson © Jean Lesage

Le Département encourage et soutient les pratiques artistiques en amateur. Saviez-vous qu'on dénombre plus de 23 000 musicien.nes, 30 000 danseur.euses,14 000 comédien.nes, ainsi que 280 structures d’arts plastiques en Loire-Atlantique ?

Les centres ressources

Afin d’assurer un accompagnement adapté à chaque discipline artistique, le Département a missionné les centres ressources suivants :

Leurs missions ?

Ces structures assurent une veille régulière du secteur, apportent des informations juridiques et administratives, proposent un accompagnement technique et artistique et mettent à disposition une offre de formation diversifiée.

Le plan départemental des enseignements et des pratiques artistiques en amateur

Voté le 25 juin 2018 pour une durée de 5 ans (de septembre 2018 à juin 2023), il concerne les disciplines artistiques de la musique, la danse, le théâtre et les arts plastiques.

Son élaboration a été menée avec les acteurs associatifs et publics qui œuvrent dans ce domaine et l’agence départementale Musique et Danse.

Objectifs : favoriser le développement d’une pratique amateur de qualité et diversifiée, tout en veillant à ce qu’elle soit présente sur l’ensemble du département, et accessible au plus grand nombre.

Le soutien financier aux projets

Il s’agit de soutenir financièrement la qualification de la pratique artistique en amateur dans les domaines de la danse, du théâtre, des arts plastiques et de la musique (hors structures financées au titre de l’enseignement musical).

Objectif : permettre la rencontre avec un artiste professionnel ou la découverte d’une œuvre dans le cadre de sa pratique en amateur. Le projet concerné par la demande de subvention doit apporter une valeur ajoutée à l’activité régulière de la structure demandeuse (dynamisation, innovation, ouverture…) et doit concerner un nombre significatif de personnes.

L'aide départementale attribuée est forfaitaire et déterminée en fonction de l’intérêt pédagogique et culturel du projet. L’analyse du projet est menée conjointement par le Département et les représentants des centres ressources adaptés à chaque discipline artistique.

Tout savoir sur l’aide pour les structures d’enseignements et de pratiques artistiques en amateur

Le soutien financier aux écoles de musique

Le plan départemental des enseignements et pratiques artistiques en amateur permet d’accompagner les écoles de musique dans leurs missions et leur volonté de se professionnaliser. Un effort qui se traduit notamment par la stabilité des emplois qu’elles proposent, le rayonnement de leur action sur leur territoire, la valorisation de pédagogies innovantes, la mise en œuvre d’apprentissages collectifs ou encore par l’accès des enseignements et pratiques artistiques aux personnes en situation de handicap.

Tout savoir sur l’aide aux écoles de musique

Qui contacter ?

Consultez la cartographie des écoles de musique aidées par le Département.

L’accompagnement des intercommunalités signataires d’un projet culturel de territoire (PCT)

Le Département accompagne les intercommunalités dans la mise en place d’une politique globale en faveur des enseignements et pratiques artistiques en amateur.

Objectifs : valoriser la vitalité des pratiques artistiques en amateur à l’échelle d’un territoire, promouvoir la qualité de l’offre et favoriser la mise en réseau des acteurs.

Le territoire bénéficie de la procédure classique du dispositif PCT (méthode et financement de projets) et d’une bonification de 10 000 € par an sur une durée de 3 ans. Cet accompagnement n’est possible que si le territoire choisit d’élaborer une politique globale en faveur des pratiques amateur dans toutes les esthétiques : musique, danse, théâtre, arts plastiques.

Consultez les aides possibles dans le cadre des Projets culturels de territoire (PCT)

Partagez cette page :

Cette page vous a-t-elle été utile ?