Contre le chômage, Plessé planche

La commune de Plessé travaille depuis un an pour devenir Territoire zéro chomeur de longue durée. Sa candidature est soutenue par le Département.

© Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique

Ce jeudi, le groupe projet Territoire zéro chômeur de longue durée se réunit à la mairie de Plessé.

« Socialement et humainement, cette démarche est très intéressante, déclare Aurélie Mézière, maire de la commune. Inverser le principe en partant des personnes et non plus des emplois fait sens. »

Plessé a donc candidaté pour être habilitée « Territoire zéro chômeur de longue durée » en juillet 2024, comme c’est le cas de Pont-Château. Dans ce cas, elle pourra créer une entreprise à but d’emploi qui recrutera des personnes privées d’emploi pour assurer des services inexistants sur la commune.

« Les gens veulent travailler, assure Patrick Giret, VIP (volontaire impliqué à Plessé), par ailleurs conseiller Pôle emploi. Mais il y a des freins, des accidents de la vie qui empêchent des gens de poursuivre une activité professionnelle. Cela crée un isolement qui bloque la reprise. »

Stéphanie Devillers acquiesce :

« Je vis à Plessé depuis deux ans et demi. Sans emploi, je n’osais pas aller vers les gens. J’étais très isolée. Je n’osais même plus postuler. Je suis allée à la première réunion organisée pour présenter le projet et j’ai été reboostée à bloc ! »

La reprise de confiance a été telle qu’elle vient d’être recrutée pour assurer la partie administrative du projet de candida ture. Une subvention du Département finance son salaire.

« Ce projet permet de mettre tout le monde autour de la table, poursuit Aurélie Mézière. Les organismes d’aide à la reprise d’emploi, les personnes privées d’emploi, les entreprises, les associations, les habitant·es… Il y a une vraie dynamique ! »

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique