De nouveaux panneaux pour sensibiliser aux déchets de bord de route

L'un des trois panneaux qui sera installé sur des axes routiers très fréquentés
L'un des trois panneaux qui sera installé sur des axes routiers très fréquentés © Moswo/Département de Loire-Atlantique

120 tonnes de déchets ont été ramassées en 2021 sur les bords de route de Loire-Atlantique. Pour sensibiliser à cette question, qui a un coût environnemental et représente un danger sur les routes, le Département va installer des panneaux de signalisation, sur des axes fréquentés et où des incivilités ont été identifiées.

Des séries de panneaux

Des panneaux, qui fonctionnent par tryptique, seront installés sur les bords de route à fort trafic et où des incivilités ont été constatées. Cette campagne de sensibilisation portera le message : "Gardons la route propre".

Les trois panneaux, juxtaposés
Les trois panneaux, juxtaposés © Département de Loire-Atlantique

Une catastrophe pour l'environnement

120 tonnes de déchets ont été ramassées en bord des routes départementales en 2021. Bien sûr, vous avez déjà entendu les messages « c’est sale » ou « c’est mauvais pour la nature ». Mais un petit rappel ne fait pas de mal : un chewing-gum mettra 5 ans à disparaître dans la nature, un masque de protection sanitaire 400 ans, une bouteille en plastique jusqu’à 1 000 ans. Alors que ça prend quelques secondes de jeter tout ça dans une poubelle faite pour cela.

Les pailles de nos verres de soda finissent par étouffer les tortues de mer, un mégot de cigarette suffit à polluer 500 litres d’eau et aucune plante ne semble apprécier d’être arrosée d’huile de vidange. Alors gardons nos routes propres.

Des déchets volontaires ou volatiles

Les déchets sont souvent jetés volontairement par la fenêtre ou déposés dans le fossé lors d’un arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence ou décharge sauvage. Une autre catégorie des déchets, « volatiles » provient des camions benne sans filet (industriels ou artisans).

Opération ramassage de déchets, menée par le centre d'intervention routière de Trignac
Opération ramassage de déchets, menée par le centre d'intervention routière de Trignac © Paul Pascal - Département de Loire-Atlantique

Des exemples de déchets ramassés sur les bords de route en Loire-Atlantique

Petite liste non-exhaustive de ce que les agents du Département sont contraints de ramasser : des bouteilles de verre, des bouteilles plastique pleines d’urine, des canettes de bière en alu, de masques chirurgicaux, des paquets de cigarette, des sacs plastique (de moins en moins), des sacs de fast food avec les contenants vides, des bâches plastique, des panneaux de polystyrène, de la laine de verre, des seaux de maçon, des pots de rempotage, des morceaux de bois, des pneus, des sacs poubelles avec déchets, une porte de garage neuve, vraisemblablement perdue par un camion…

En savoir plus

16 tonnes de déchets ramassées en quelques jours

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique