Collège Isabelle Autissier
Collège Isabelle Autissier © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique

À Nort-sur-Erdre, le collège célèbre sa dénomination en présence d'Isabelle Autissier

Publish on 22/02/22

À la rentrée 2020, les collégiens et collégiennes du secteur de Nort-sur-Erdre faisaient leurs premiers pas dans le nouvel établissement construit par le Département de Loire-Atlantique : le collège Isabelle Autissier. Navigatrice et écrivaine, Isabelle Autissier est la première femme à avoir accompli un tour du monde lors d'une compétition en 1991. Présente dans le collège le 22 février 2022 pour célébrer la dénomination de l'établissement, les élèves lui ont réservé de très belles surprises... Découvrez les images de sa venue à Nort-sur-Erdre, son portrait de femme d'exception et comment s'est construit l'établissement portant son nom.

Le collège célèbre sa dénomination en présence d'Isabelle Autissier

Le mardi 22 février 2022, Isabelle Autissier était présente au sein de l'établissement pour officialiser la dénomination du collège à Nort-sur-Erdre.

Reportage vidéo lors de la dénomination du collège

Download the video transcript file

Lors de cette matinée avec la navigatrice, les éco-délégués ont pu échanger avec cette femme d'exception, et l'ensemble des élèves avec les enseignant.es se sont réunis à l'extérieur pour lui dédier une surprise animée : un flash mob dans la cour du collège.

Reportage en images sur cette matinée en présence d'Isabelle Autissier

Isabelle Autissier : une femme inspirante pour petit·es et grand·es

Le parcours d’Isabelle Autissier est si dense qu'un article ne suffirait pas à contenir son seul curriculum vitae. Débutons donc par ce qui nous amène à la portraitiser : la dénomination du collège à son nom, situé à Nort-sur-Erdre.

Cela fait toujours plaisir, avoue l’intéressée. Je ne réponds pas à toutes les sollicitations mais j’essaie d’en faire un peu car le contact avec les jeunes est sympa.

Et donner de l’inspiration est une idée qui plaît à cette grande navigatrice, qui a parcouru tous les océans.

Fille de mer

C’est pourtant en région parisienne, loin des rivages, qu’Isabelle Autissier vient au monde l’année 1956. Mais très tôt elle découvre la mer, grâce aux vacances en Bretagne et aux nombreuses virées sur le petit voilier familial, si cher à son père.

Sur les cinq sœurs que nous sommes, deux ont été entraînées dans sa passion.

À tel point que très rapidement, elle décide de choisir un métier qui lui permettra de vivre au bord de l’océan : ingénieure halieute, une spécialité de l’agronomie en milieu marin.

Au collège, je m’ennuyais beaucoup, je trouvais que cela n’allait pas assez vite mais pour atteindre mon objectif, il fallait cocher la case étude et la cocher le mieux possible.

Diplômée ingénieure à la fin des années 70, elle travaille assez rapidement comme chercheuse à l’IFREMER à La Rochelle, où elle s’installe.

Les recherches halieutiques contribuent aux décisions des États et de l’Europe sur l’exploitation de la mer. Ce n’est pas toujours compris par les pêcheurs donc j’allais aussi les rencontrer sur le terrain pour faire de la pédagogie.

En parallèle, Isabelle Autissier navigue : dans les années 80, de mini-transat en course au large comme la Solitaire du Figaro, elle acquiert une expérience qui l’incite à tenter en 1991 le tour du monde en solitaire du BOC Challenge. 7e au palmarès, elle est la première femme à boucler cette course, qui lui fera passer près de 140 jours en mer.

En faisant ce tour du monde, j’avais été à la hauteur de mon rêve de petite fille, inspirée par les récits des grands marins. Je m’identifiais à eux et je me moquais bien du genre. Mes parents ne nous ont jamais dit qu’être une fille empêchait de faire quoi que ce soit ou nous destinait à un destin particulier.

Femme de lettres

En 2000, après de multiples compétitions, Isabelle Autissier cesse la course au large. Elle a déjà commencé à écrire des récits maritimes, seule ou à quatre mains, et poursuit les années suivantes. En 2009, elle publie son premier roman Seule la mer s’en souviendra. Publiant depuis tous les deux ou trois ans, elle a également démarré en 2015 la série Zoé, contes maritimes audio pour enfants.

Je me plaignais auprès d’un ami musicien que les histoires pour enfants racontaient des choses fausses sur les animaux marins. « T’as qu’à le faire ! » m’a-t-il dit. J’ai donc écrit des histoires avec rigueur scientifique, accompagnées de la musique de cet ami.

Terrienne

2009 est décidément une année charnière. C’est à cette époque qu’elle est élue présidente de la branche française du World Wildlife Fund (WWF), association de défense de l’environnement.

J’ai aimé leur politique de solutions. On ne peut pas se contenter de la dénonciation, ce n’est pas suffisant à mon sens. Il faut pouvoir faire évoluer les choses. WWF travaille avec les collectivités, les entreprises. Je suis moi-même en contact avec des ministres pour peser dans des décisions plus favorables à la protection de l’environnement. Et La France a encore beaucoup à faire. Elle n’est pas dans les clous.

Parmi les récentes actions notables de WWF, la consultation citoyenne “Comment inventer tous ensemble le monde d’après ?” a réuni 165 000 participant·es, plus de 20 000 propositions et 1,7 million de votes.

Entre La Rochelle et la mer

Malgré ses nombreuses activités, Isabelle Autissier maintient un rythme de navigation de 2 à 3 mois par an, dans les mers froides, au nord ou au sud du globe, parfois avec des scientifiques ou des alpinistes. Elle vit toujours à La Rochelle, dans une petite maison, où elle passe en moyenne 3 jours par mois :

Je travaille beaucoup, le bénévolat au WWF me prend beaucoup de temps car il y a de nombreuses sollicitations. Même si je ne peux pas toujours y répondre, j’aime cette vitalité de la société civile.

Isabelle Autissier était présente le mardi 22 février 2022 pour célébrer la dénomination du collège public de Nort-sur-Erdre.

Je ne pense pas que les jeunes aient besoin de message. Qu’ils fassent ce qu’ils ont envie de faire, mais qu’ils sachent que s’ils ont des rêves, il faut qu’ils « s’y collent », qu’ils travaillent pour les réaliser. Comme le dit Erik Orsenna, ce qui mérite d’être fait mérite d’être bien fait.

À noter

L'actualité d'Isabelle Autissier : la sortie de son roman "Le naufrage de Venise", aux Éditions Stock, dans le courant du mois de mai 2022.

Retour en images sur deux ans de chantier

Le collège Isabelle Autissier remplace le collège Paul Doumer situé à deux pas. Construite en 2014, la demi-pension est restée et forme avec le nouveau bâtiment un ensemble très moderne. Découvrez en images les grandes étapes du chantier.

18 Novembre 2018 : fondations

Célébrée il y a déjà plusieurs semaines, la "première pierre" a fait place à un immense chantier de fondations.

Les bases du future collège sont posées.
Les bases du future collège sont posées. © Département de Loire-Atlantique

20 Avril 2019 : dans les entrailles du chantier

Les murs sont montés ainsi que quelques plafonds en béton, soutenus par une forêt d’étais métalliques. Nous sommes encore à un an de l’ouverture prévue.

20 Avril 2019 : dans les entrailles du chantier.
20 Avril 2019 : dans les entrailles du chantier. © Département de Loire-Atlantique

19 Août 2019 : Hors d’eau hors d’air

L’isolation extérieure est en cours, les aménagements intérieurs apparaissent petit à petit.
L’isolation extérieure est en cours, les aménagements intérieurs apparaissent petit à petit. © Département de Loire-Atlantique

22 Janvier 2020 : bientôt la fin

Il ne reste que deux mois avant la livraison du chantier.

Les extérieurs sont en cours d’achèvement, les bétons vernis ont fait leur apparition au sol.
Les extérieurs sont en cours d’achèvement, les bétons vernis ont fait leur apparition au sol. © Département de Loire-Atlantique

© Département de Loire-Atlantique

6 Mars 2020 : Fin prêt pour la rentrée d’avril

Encore trois semaines de finitions et le mobilier pourra arriver pour assurer la rentrée prévue au retour des vacances de Pâques. Tout le monde ignore encore que nous sommes à 10 jours du confinement lié au coronavirus.

Le parking est terminé.
Le parking est terminé. © Département de Loire-Atlantique

29 mai 2020 : Il s’appelle Isabelle Autissier

Prévue pour être normalement installée après la rentrée des élèves, la plaque Collège Isabelle Autissier est arrivée. Tout est prêt : on n’attend plus que le mobilier neuf, dont l‘installation a été reportée à fin juin.

La plaque Collège Isabelle Autissier est arrivée.
La plaque Collège Isabelle Autissier est arrivée. © Département de Loire-Atlantique

30 juin 2020 : Adieu Paul Doumer

L’ancien collège se vide inexorablement. Les agents du Département spécialisés dans le numérique viennent récupérer les matériels informatique pour les installer en face. Là, le nouveau collège a déjà son mobilier. Chaises, tabourets, tables et casiers fraîchement installés n’attendent plus que les élèves.

Les agents du Département viennent récupérer les matériels informatique.
Les agents du Département viennent récupérer les matériels informatique. © Département de Loire-Atlantique

1er septembre 2020 : C’est parti !

Réuni·es devant le hall d’entrée de leur nouveau collège, les élèves sont notamment accueilli·es par Philippe Grosvalet, président du Département. Le nouvel établissement est le 14e collège public construit par le Département depuis 2006. Il a coûté 18,5 millions d’euros.

Les élèves sont réuni·es devant le hall d’entrée de leur nouveau collège.
Les élèves sont réuni·es devant le hall d’entrée de leur nouveau collège. © Département de Loire-Atlantique

La porte de la classe 111 se referme sur les collégiens et collégiennes. Silence ! On apprend !

Silence ! On apprend !
Silence ! On apprend ! © Département de Loire-Atlantique

En Loire-Atlantique les noms des collèges se féminisent depuis 2005

Chiffres clés

  • 20

    collèges portent un nom de femme, sur les 83 établissements publics de Loire-Atlantique.

  • 21

    établissements ont été baptisés avec des noms de lieux, de sites ou de quartiers.

  • 43

    collèges sont identifiés avec des noms d'hommes ou de famille (exemple : de Goulaine).

En savoir plus sur les collèges de Loire-Atlantique

Pour répondre à l’augmentation du nombre de collégiennes et collégiens (74 900 rentrée 2021) et favoriser leur réussite scolaire, le Département a construit 16 collèges publics en Loire-Atlantique depuis 2004. Il est également en charge de la gestion des collèges publics de Loire-Atlantique. Restauration, accueil, entretien… 745 agent·es du Département assurent quotidiennement ces missions.

En savoir plus sur les collèges de Loire-Atlantique

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?