Des prêts d’ordinateurs pour lutter contre la fracture numérique

Le Département de Loire-Atlantique et le collège Rosa Parks expérimentent le prêt d’ordinateurs aux élèves pâtissant d’un manque d’équipement numérique à domicile. Cet initiative vise à réduire la fracture numérique entre élèves, révélée par le confinement.

46 familles du collège Rosa Parks, à Nantes, ont reçu un prêt d’ordinateur de la part du Département de Loire-Atlantique, pour la durée de la scolarité au collège de leur enfant. Après enquête, l’établissement a constaté que la moitié des élèves ne bénéficiaient pas d’un ordinateur à domicile. Pourtant, les outils numériques sont de plus en plus utilisés par les enseignant·es afin de communiquer avec élèves et parents.

Le confinement comme révélateur de la fracture numérique

C’est suite au confinement que cette expérimentation voit le jour. En effet, 1800 ordinateurs ont été prêtés par le Département aux élèves les moins bien équipés, afin de leur permettre de suivre leurs cours en ligne. Cet évènement a été un révélateur de la fracture numérique existant entre les familles. Le but de l’opération est donc de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’inégalité entre élèves.

Permettre l’accès aux droits des familles

Ce prêt d’ordinateur est couplé d’une formation au numérique, proposée par les associations partenaires du projet : Ping, Alis 44, Dclic, les 2Rives, qui se sont aussi chargées de reconfigurer les PC et d’y installer un système d’exploitation libre.
La séance de formation a aussi été l’occasion de se familiariser avec E-lyco, l’espace de travail collaboratif accessible aux parents, aux élèves ainsi qu’à l’équipe pédagogique du collège. Mais les familles sont également incitées à profiter de ce matériel pour réaliser toutes leurs démarches administratives et accéder plus facilement à leurs droits.