En mission contre le harcèlement chez les jeunes avec Lunité

Savez-vous reconnaître une situation de harcèlement ? Repérer les micro-violences qui peuvent y conduire ? Le LUNe propose aux 13-25 ans une expérience collective et ludique pour mieux comprendre. Cet atelier se déroule sous la forme d'une enquête menée par Lunité, une agence secrète en "lutte contre la détresse humaine". Reportage avec les cinq jeunes qui ont participé à la dernière séance de test avant la première session officielle.

"On est presque plus en stress que vous." Swanny Mouton et Léa Lippera sont responsables du projet Lunité à l’agence de jeux sérieux Casus Ludi. Cinq jeunes sont venus découvrir cet atelier sur les micro-violences et le harcèlement, proposé par le LUNe, le laboratoire des usages numériques du Département.

Lunité, l'agence qui lutte contre le harcèlement

Fil rouge de l’atelier, l’agence secrète « Lunité » met en lumière des situations de détresse humaine pour tenter de les résoudre. Elle confie une mission aux participant∙es : enquêter sur les comportements et les relations entre les élèves d’une classe fictive de 4eme et une équipe de gymnastes.

Durant environ deux heures, les cinq recrues de l'agence secrète résolvent des énigmes pour accéder à l’ordinateur d'Amélie ou au smartphone de Mehdi, pilotent un drone et s’initient à la construction d’une machine à "fabriquer de l’empathie". À chaque énigme résolue, les deux équipes en apprennent un peu plus sur le quotidien de leurs personnages.

Victime ou / et agresseur : un débat sur les comportements de chacun·e

L’atelier s’achève par une discussion sur le rôle de chacun∙e dans une situation de harcèlement.

Les deux équipes n’ont pas classé les mêmes jeunes comme victimes ou auteur·es. Selon le point de vue, une même personne peut avoir les deux rôles, fait remarquer Léa Lippera à son auditoire. Si une équipe a compris que Lucas était harcelé dans son club de gym, l’autre l’a identifié comme l’élève qui pousse ses camarades à bout, harceleur à son tour.

Les responsables du projet recueillent ensuite les réactions, toutes enthousiastes. Abdul est enchanté :

J’ai pas vu le temps passer et ça ne m’arrive pas souvent ! J’espère pouvoir revenir...

Tous et toutes se disent frustré∙es par le manque de temps, à l’image de Sasha :

J’aurais bien aimé passer plus de temps sur chaque énigme.

De quoi rassurer les responsables du LUNe qui accueillent le premier atelier le 12 juillet. Il est ouvert aux jeunes de 13 à 25 ans.

Harcèlement au collège : un dossier dans Sioox, le magazine des collégiens de Loire-Atlantique

En France, 1 collégien sur 10 serait victime de harcèlement au collège (Source : Observatoire international de la violence à l'Ecole).

Sioox, le magazine d'information pour les ados du Département y a consacré un numéro.

Sioox, l'info pour les ados - N°1

Harcèlement au collège : es-tu concerné(e) ?

Un projet imaginé par des jeunes

L’atelier Lunité proposé par le LUNe est né d’un partenariat avec les étudiant∙es de l’École du design Nantes Atlantique. Elles et ils ont conçu différents prototypes d’ateliers ludiques sur des thématiques citoyennes dont un jeu sur le harcèlement. Il a été retenu par un jury de citoyen∙nes âgé∙es de 13 à 16 ans en juillet 2019. Le Département de Loire-Atlantique s’est engagé à la produire et s’est associé à l’agence Casus Ludi.

Iman Gatine, apprentie cheffe de projet numérique au Département le souligne :

Un travail a été fait avec des personnels de l'Education nationale, des psychologues et la Maison des adolescents pour traiter d’un sujet aussi sensible que le harcèlement. Le but est de faire réfléchir les jeunes sur la posture qu’ils prennent dans un groupe et les conséquences que cela a pour les autres. Ils découvrent en même temps les outils numériques du LUNe.

L'expérience vous intéresse ?

L'atelier est gratuit et ouvert à 24 jeunes de 13 à 25 ans.

Les séances proposées au LUNe, le laboratoire des usages numériques :

  • Vendredi 29 octobre 2021 : 10h-12h30
  • Lundi 20 décembre 2021 : 14h-16h30

Pour vous inscrire c'est par ici.

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Headlines