Les mesures sanitaires anti-COVID au collège

Près d'un an après le début de l’épidémie de COVID-19 en France, dans les collèges, le protocole sanitaire est bien rodé. Un protocole renforcé, qui demande un investissement et une charge de travail importante aux agent·es du Département dans les collèges, afin de permettre aux élèves de poursuivre leur scolarité le plus normalement possible, tout en limitant les risques de propagation du virus. Exemple au collège Cacault de Clisson.

Tout a été adapté pour faire en sorte que les risques de propagation du virus soient limités

, explique Guillaume Harent, principal du collège Cacault de Clisson.

Pour cela, une série de mesures ont été mises en place au sein de l'établissement scolaire, qui s'appliquent dès l'arrivée des élèves le matin :

  • Dès l’entrée dans le collège, les élèves se lavent les mains au gel hydroalcoolique.
  • Port du masque obligatoire pour tous, tout le temps, et partout.

Lors des déjeuners à la restauration scolaire :

  • Lavage de mains au gel hydroalcoolique en arrivant.
  • Chaque élève doit rester avec sa classe et s’installe au sein d’une zone dédiée.
  • Les élèves mangent entourés des mêmes camarades, afin de pouvoir tracer les personnes fréquentées si un·e élève est infecté·e par la COVID-19.
  • Après le départ des élèves, les agent·es désinfectent les chaises et les tables avant l’arrivée de la prochaine classe.

Dans les classes et les couloirs :

  • Une aération des salles renforcée.
  • Désinfection régulière des éléments les plus utilisés.