Les règles, ça se gère comment ?

Infographie issue du livret "À la découverte des règles"
Infographie issue du livret "À la découverte des règles" © Département de Loire-Atlantique

En matière de protection périodique, le choix est vaste. Culottes menstruelles, serviettes lavables ou jetables, tampons ou coupes menstruelles : chaque type de protection a des caractéristiques différentes.

Quelle protection menstruelle choisir ?

Chaque personne devrait pouvoir choisir librement le type de protections qu’elle porte, selon son âge, son flux, sa taille, ses activités ou encore l’heure de la journée. C’est un choix intime : ce qui est adapté à l’une ne le sera pas forcément pour une autre.

Le sais-tu ?

On parle plutôt de "protections menstruelles" ou "périodiques" et non plus de "protections hygiéniques". Pourquoi ? Car le mot "hygiène" fait directement référence (dans notre conscience collective) à la notion de saleté. C'est pourquoi, le Département de Loire-Atlantique a choisi de ne pas utiliser le terme « serviette hygiénique » pour parler des produits de protection intime. Une façon de briser les préjugés qui persistent autour de la menstruation et de réaffirmer que les règles ne sont pas sales !

Quelle est la différence entre serviettes jetables et serviettes lavables ?

  1. Une serviette jetable se jette à la poubelle une fois utilisée. Elle produit donc des déchets mais cela peut être pratique quand ce n’est pas simple de faire une lessive. Certaines serviettes sont composées à 100% de coton bio.
  2. Une serviette lavable est recyclable : elle est rincée à l’eau froide et passée en machine pour être réutilisée. Ainsi, on est sûre de ne produire aucun déchet et de n’être exposée à aucun produit chimique.
  3. Les protège-slips sont comme des serviettes jetables, mais plus fines. Ils peuvent être utiles au début ou à la fin des règles, si le flux est très léger.

La culotte menstruelle, quelle différence avec une culotte classique ?

Une culotte menstruelle est une culotte qui dispose entre les jambes d’une épaisseur imperméable et de plusieurs couches de tissus épais qui absorbent le sang. Elle fonctionne comme une culotte avec une serviette déjà intégrée. Comme une serviette lavable, une culotte menstruelle doit être rincée à l’eau froide puis passée à la machine à laver avant d’être réutilisée.

Coupe menstruelle et tampons, avec ou sans applicateur : que choisir ?

Il existe des protections dites « internes », c’est-à-dire qu’on glisse à l’intérieur du vagin pour recueillir le liquide des règles avant qu’il n’en sorte : le tampon et la coupe menstruelle. Comme ces protections sont insérées à l’intérieur, il faut choisir une taille adaptée à son corps et surtout ne pas oublier de se laver les mains avant de les utiliser.

Avec ces protections, quasiment aucune goutte ne sort du corps, et elles sont presque invisibles : pratique pour aller à la piscine ou porter des vêtements moulants. Quand un tampon ou une coupe menstruelle est bien placé, on ne le sent pas.

Infos à retenir sur l’usage des tampons et de la coupe menstruelle

Utiliser un tampon ou une coupe menstruelle ne fait pas perdre sa virginité ! Perdre sa virginité, c’est avoir une première relation sexuelle. Une coupe menstruelle ou un tampon ne doit pas être porté plus de 4 à 6 heures, c’est très important. Il existe en effet un risque très rare mais très grave pour la santé si on porte trop longtemps une protection interne : la prolifération de mauvaises bactéries à l’intérieur du corps, appelée syndrome du choc toxique. Pour la nuit, il faut donc privilégier une serviette (jetable ou lavable) ou une culotte menstruelle.

Quiz "Les règles, ça se gère comment ?"

Prends 5 mn pour tester tes connaissances sur les règles en répondant aux 4 questions du quiz "Les règles : ça se gère comment ?" À toi de jouer !

Téléchargez le livret "À la découverte des règles"

Pour tout savoir sur les règles et leur gestion

Was this page helpful ?