Citad'elles : un lieu ressource pour femmes victimes de violences

illustration
Citad'elles à Nantes, lieu d'accueil pour les femmes victimes de violence et leurs enfants © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

100 féminicides depuis le 1er janvier 2019, 65 000 femmes victimes de violences en Loire-Atlantique chaque année, le constat est terrible. Pour aider les femmes à fuir la violence et à se reconstruire, le centre Citad'elles a ouvert ses portes en 2020. Un projet collectif avec le Département.

Proche du CHU, sur l'île de Nantes, un nouveau lieu ressource pour les femmes victimes de violences ouvrira prochainement ses portes. À compter du 25 novembre, Citad'elles, c'est son nom, accueillera 7/7 jours et 24h/24h les femmes qui veulent fuir leurs bourreaux.

Une approche globale

Une équipe pluridisciplinaire de 13 personnes les prennent en charge, avec leurs enfants au besoin, et les accompagne dans leurs différentes démarches de soins physiques et psychologiques, juridiques et administratives pour se reconstruire. Un seul lieu où se poser, se reposer, pour mieux repartir dans une vie loin du cycle infernal de la violence. Trois logements d'urgence situés à proximité complètent cette offre globale de prise en charge des femmes victimes de violences.

D'une surface de 750 m2 constitués d'espaces chaleureux et lumineux, CItad'elles est un lieu particulièrement sécurisé avec la présence continue d'agents de sécurité au rez-de-chaussée du bâtiment, des tourniquets à lecteur de badge, des visiophones ainsi que des portes blindées.

Le Département partenaire

Partenaire majeur aux côtés de la ville de Nantes, le Département met à disposition des personnels compétents (2,5 équivalents temps plein) dans le champ du social et de la santé. Il participe financièrement au fonctionnement annuel de ce centre de consultation post-traumatique, unique en France. La Caf de Loire-Atlantique, l'agence régionale de santé et le barreau de Nantes sont parties prenantes de ce projet, également porté par des associations : Solidarité femmeS, SOS inceste et violences sexuelles, France victimes, CIDFF, Question confiance et le Planning familial.  

Le montant total de CItad'elles s'élève à 3 560 000 €, dont 1 760 000 € de fonctionnement.

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique