Frédérique accueille 3 enfants dont 2 sont en situation de handicap
Frédérique accueille 3 enfants dont 2 sont en situation de handicap © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique

Devenir assistant ou assistante familiale, ou famille d'accueil

En tant qu'assistant ou assistante familiale (famille d'accueil), vous accueillez à votre domicile des enfants en difficulté, séparés de leurs parents. C’est un métier à part entière pour lequel le Département recherche des candidats afin de répondre aux besoins des services de la protection de l'enfance.

Le métier d'assistante ou assistante familiale en bref

En Loire-Atlantique, 800 personnes exercent le métier d’assistant·e familial·e qui constitue un maillon essentiel de la protection de l’enfance. Ces familles d’accueil ouvrent leur foyer, leur quotidien, à des enfants inconnus pour un temps indéterminé.

Leur rôle est d’organiser la vie quotidienne de l’enfant qu’ils accueillent de jour comme de nuit en lui offrant un environnement stable et sécurisant mais aussi en répondant à ses besoins de soins, d’éducation et d’affection.

En tant qu'assistante ou assistant familial, vous travaillez au sein d'une équipe

L’assistant·e familial·e bénéficie de la dynamique et du soutien d’une équipe de travailleuses et travailleurs sociaux et médico-sociaux, psychologues, médecins. Il ou elle est membre à part entière de l’équipe éducative.

En tant qu'assistante ou assistant familial, vous bénéficiez de formations

Avant tout accueil d’enfant, l’assistant·e familial·e bénéficie d’un stage de 60 heures. Par la suite, dans un délai de 3 ans suivant l’accueil du 1er enfant, l’assistant ou l’assistante familiale reçoit une formation de 240 heures, à l’issue de laquelle il·elle a la possibilité de passer le diplôme d’État d’assistant·e familial·e.

En tant qu'assistante ou assistant familial, vous avez le statut de salarié

L’assistant·e familial·e est salarié·e d’un organisme public ou privé, bénéficiant des droits et devoirs liés au statut de salarié : droit à la formation et au soutien technique, droits sociaux classiques, droits aux congés prenant en compte les contraintes particulières du métier.

Qui peut être assistant ou assistante familiale ?

Des profils très divers

Vous pouvez devenir assistant ou assistante familiale que vous soyez homme ou femme, célibataire ou en couple, avec ou sans enfant, vivant en maison ou en appartement. Il s'agit cependant d'un projet de famille et votre conjointe, conjoint et vos enfants doivent adhérer au projet.

Vous souhaitez vous engager dans un rôle éducatif auprès de jeunes en quête de repères.

De fortes motivations

Si les assistants familiaux ont des profils très divers, ils ou elles partagent de fortes motivations :

  • accompagner des enfants en difficultés
  • être disponible
  • avoir réfléchi cette décision en famille
  • aimer travailler en équipe

Bon à savoir

Pour devenir assistant·e familial·e, il est nécessaire d’obtenir un agrément délivré par le président du Département.

Êtes-vous fait pour ce métier ?

Pour le savoir, prenez quelques minutes et répondez à ces questions.

Faites le test

Comment obtenir l'agrément ?

Les étapes à suivre

Pour obtenir l’agrément, voici les étapes à suivre :

Participez à une réunion d’information

Lors de cette réunion, le service de protection maternelle infantile (PMI) vous présentera le métier, répondra à vos questions et vous remettra le dossier de demande d’agrément. Pour connaître les prochaines dates, rendez-vous dans l'onglet du sommaire "les réunions d'information" de cette page ou contactez la PMI au 02 51 17 22 45.

Les entretiens d'évaluation

Participez à des entretiens avec un travailleur social pour évaluer vos motivations, votre connaissance du rôle et des responsabilités de l’assistant·e familial·e, comment vous vous projetez dans le métier.

Les visites à domicile

Des visites à votre domicile permettent de s’assurer que l’habitation présente des conditions matérielles, d’hygiène et de sécurité permettant d’accueillir des enfants, de garantir leur santé, leur bien-être et leur sécurité.

Quelles sont les conditions pour être agréé·e ?

  • Maîtriser la langue française à l’oral et à l’écrit
  • Présenter les garanties nécessaires pour accueillir des mineurs dans des conditions propres à assurer leur développement physique, intellectuel et affectif ;
  • Passer un examen médical ;
  • Disposer d’un logement personnel dont l’état, les dimensions, les conditions d’accès et l’environnement permettent d’assurer le bien-être et la sécurité des mineurs ;

Si l'agrément est accepté : recrutement et formation

L’attestation d’agrément précise le nombre d’enfants que l’assistant·e familial·e est autorisé·e à accueillir (trois au maximum).

Vous pouvez alors postuler pour un emploi d’assistant·e familial·e auprès d’une association ou d’un établissement public habilité à prendre en charge les enfants relevant de la protection de l’enfance ou d’un service médico-social ou thérapeutique.

Une formation préalable de 60 heures précèdera l’accueil du premier enfant. Par la suite, vous bénéficierez d’une formation de 240 heures dans les trois premières années d’activité.

Qui contacter ?

Pour toute question, notamment si vous souhaitez participer à une réunion d'information sur le métier d'assistant·e familial·e, merci de nous contacter :

Unité agrément et formation des assistants familiaux

26 boulevard Victor Hugo
CS 94109
44000 Nantes

02 51 17 22 45

Contact by mail

Les réunions d'information

Voici les dates des prochaines réunions d'information prévues sur le département.

Blain

  • Vendredis 16 et 30 septembre 2022
  • Vendredis 25 novembre et 9 décembre 2022

Saint-Nazaire

  • Vendredi 9 et 23 septembre 2022
  • Vendredis 25 novembre et 9 décembre 2022

Nantes

  • Lundis 11 et 25 juillet 2022
  • Vendredis 2 et 16 septembre 2022
  • Vendredi 21 octobre et 7 novembre 2022
  • Vendredis 2 et 16 décembre

Pour connaître les horaires et les lieux exacts, contactez les services de PMI

02 51 17 22 45

Elles témoignent

Katy, assistante familiale à Plessé

Je suis devenue assistante familiale à la suite d'une reconversion professionnelle. Après la naissance de ma fille j’avais envie d’autre chose. J’ai attendu six ans pour me lancer car je voulais que ma fille participe à ce projet. Au quotidien, nous sommes confronté·es à de nombreux défis. C’est pour cela que les formations sont importantes. Nous ne sommes jamais seul·es, il y a un vrai travail d’équipe autour de chaque enfant. Cela nous permet de garantir un accueil de qualité. C’est un métier qui s’exerce avec beaucoup d’amour, de patience et de générosité. Ce qu’on donne aux enfants ils nous le rendent au centuple !

Nadine, assistante familiale à Châteaubriant

Les enfants ont toujours été ma passion. Ceux que j'accueille sont des enfants que j'aide à se développer, pour faire en sorte qu'ils deviennent autonomes. À la maison tout le monde participe à leur accueil. Ce qui est passionnant c'est de chercher des solutions pour leur bien-être. C'est une réelle satisfaction de les voir se sentir bien auprès de nous. Si certaines personnes hésitent à se lancer, il faut qu'elles sachent combien c'est enrichissant et qu'elles peuvent compter sur le soutien des professionnel·les de l'équipe dédiée à l'accompagnement de l'enfant.

Quelques lectures pour en savoir plus sur le métier d'assistant familial

Consultez le site service-public.fr

Consultez notre article "Protection de l'enfance : confiner mais aussi rassurer"

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?