La médiation familiale pour se (re)connecter entre parents et ados

Publish on 02/16/2021

© Rawpixel - iStockphoto

Vous avez du mal à communiquer en famille ? L’impression de ne plus vous comprendre ? La médiation familiale vous permettra d'apaiser les différends et de renouer le dialogue entre ados et parents.

Médiation familiale parents-ados : de quoi s’agit-il ?

La médiation familiale parents-adolescent·es propose aux parents et aux adolescent·es ayant des relations tendues, voire conflictuelles, de se rencontrer, en présence d’un tiers, pour rétablir le dialogue et rechercher des solutions concrètes.

Ce temps privilégié permet à chacun de s’exprimer, en toute liberté, sur les origines du ou des tensions. Vous imaginez ensemble ce qui peut être mis en place ou adapté pour que la situation soit plus satisfaisante pour tout le monde.

Quels avantages de la médiation familiale ?

  • L'écoute : une médiatrice ou un médiateur familial, diplômé·e d’État, est à votre écoute et essaye d’apaiser les conflits entre vous.
  • Le "sur mesure" : vous avez la parole, sans aucun jugement. La médiatrice ou le médiateur s’adapte aux besoins de chacun. Vous pouvez parler de tout : sorties, comportements, travail scolaire…
  • La confidentialité : tout ce qui se dit lors de la médiation est soumis au secret professionnel.

Comment faire appel à une médiatrice ou un médiateur familial ?

Vous pouvez vous inscrire à une médiation familiale parents-adolescents à tout moment.

  1. Prenez rendez-vous pour un premier entretien d’information gratuit :
    • Maison des adolescents : 02 40 51 55 65
    • Cap FamilleS : 02 40 49 83 27
    • AERF : 02 40 63 31 23
    • Médiation familiale Caf : 02 51 83 45 43
  2. Lors du premier rendez-vous, le médiateur ou la médiatrice présente les objectifs et les règles à respecter lors de la médiation : non-violence, neutralité, impartialité… S'en suit alors un temps d'échange qui vous permet d'apprécier si la médiation répond à vos attentes, vos besoins et ceux de votre famille. Cet entretien est sans engagement.
  3. Convaincus ? Le médiateur·trice fixe avec vous les différents entretiens de médiation familiale. Une participation financière vous est demandée (selon un barème national).
Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique