Protéger et accompagner les mineur·es isolé·es étranger·ères

Mineur non accompagné accueilli dans une famille à Ancenis
Mineur non accompagné accueilli dans une famille à Ancenis © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

Le Département a pour mission de protéger les mineur·es isolé·es qui ne bénéficient pas de la nationalité française et sont privé·es de toute autorité parentale. Mineur·es et isolé·es, ils ou elles sont considéré·es comme en danger et relèvent donc de la protection de l’enfance.

Qui sont les mineur·es non accompagné·es ?

Ces jeunes ont moins de 18 ans et n’ont pas la nationalité française. Ils ou elles ont fui leur pays d’origine pour des raisons politiques ou économiques, et sont séparé·es de leurs parents. Pour la grande majorité, ce sont des garçons.

En Loire-Atlantique le Département accueille et protège près de 800 jeunes mineur·es non accompagné·es.

Depuis que leur arrivée s’est intensifiée, le Département a multiplié les solutions pour faire face et proposé les dispositifs d'accueil les plus adaptés. Il a mandaté des structures comme l’association Saint Benoît Labre, qui accueille 550 mineur·es non accompagné·es.

Le rôle du Département est d’abord de mettre à l’abri ces jeunes, puis de les accompagner jusqu’à leur majorité dans leur parcours de santé, d’insertion sociale et professionnelle. L’objectif : les faire gagner en autonomie afin qu’ils puissent par la suite s’insérer plus facilement dans la société française.

Les principales étapes de la prise en charge par le Département

  1. À l'arrivée :

    (Restricted access link) : évaluation de la situation (âge, isolement) et accueil provisoire par le Département.

  2. Officialisation par la justice du statut du jeune
  3. Suivant l'évaluation :
    1. Si le ou la jeune est reconnu·e mineur·e : accueil personnalisé par la protection de l’enfance de Loire-Atlantique ou d’autres départements.
    2. Si le ou la jeune est reconnu·e majeur·e : fin de la prise en charge par le Département. Le ou la jeune doit alors s'adresser à la préfecture pour faire une demande d'asile ou de titre de séjour.

Devenir accueillant ou accueillante solidaire

Le Département a également mis en place un dispositif d’accueil dans des familles solidaires.

Vous pouvez décider d’accueillir un ou une jeune chez vous, dans le cadre de l’accueil solidaire.

En savoir plus sur l'accueil solidaire de mineur·es non accompagné·es

Pour aller plus loin

Le magazine du Département du mois d'octobre et novembre 2020, consacré au sujet des mineur·es étranger·es.

Consultez le dossier du magazine

Qui contacter ?

Service mineur·e·s non accompagné·es

02 51 17 20 02

solidaritemineurs@loire-atlantique.fr

Was this page helpful ?