À la découverte des zones humides de Loire-Atlantique

Publish on 01/25/2024

Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2024
Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2024 © iStockphoto

Le 2 février, c'est la Journée mondiale des zones humides. À cette occasion, des animations sont proposées autour du Lac de Grand-Lieu pour sensibiliser le grand public à la préservation de ces espaces naturels. Le maintien des zones humides est une des réponses pour atténuer l’érosion de la biodiversité et le changement climatique.

Des animations autour du lac de Grand-Lieu

Tout au long du mois de février, des partenaires oeuvrant autour du lac de Grand-Lieu se rassemblent pour vous proposer de nombreuses activités sur le thème des milieux humides.
Ateliers enfants et tout public, conférences, sorties nature, expositions...

Consultez le programme

La Maison du Lac de Grand-Lieu, propriété du Département, propose également un programme d'activités pendant les vacances scolaires.

Je réserve une activité

Une zone humide, c’est quoi ?

Une zone humide est une surface de terre gorgée d'eau ou inondée, de manière permanente ou temporaire selon les saisons. La présence d’eau douce, salée ou saumâtre induit une biodiversité animale et végétale particulière.

Les zones humides figurent parmi les écosystèmes les plus riches de notre planète mais, en 55 ans, plus de 35% des zones humides ont disparu.

"Les zones humides, sources de bien-être humain"

C'est le thème de la Journée mondiale des zones humides 2024. Cette journée est célébrée chaque année le 2 février, date anniversaire de la signature de la Convention de Ramsar en 1971. Elle rassemble aujourd’hui 171 pays signataires.

En ratifiant ce traité en 1986, la France s’est engagée sur la scène internationale à préserver les zones humides de son territoire, par leur conservation et leur utilisation rationnelle.

Les zones humides en Loire-Atlantique

La Loire-Atlantique est le deuxième département français en termes de surface de marais. Ils représentent 72 000 hectares !

Les grandes zones humides du Département sont concentrées autour de l'estuaire de la Loire, des marais de Brière et du Lac de Grand-Lieu, mais le territoire possède également de nombreuses petites zones humides dont le rôle est essentiel (marais, tourbières, prairies inondables…).

Le lac de Grand-Lieu, véritable réservoir de biodiversité

Avec ses 3400 hectares de réserve naturelle, ce site est l’une des plus belles zones humides d’Europe, inscrit sur la liste des zones humides d’importance internationale de la Convention de Ramsar. Deuxième réserve ornithologique de France métropolitaine après la Camargue, on y recense plus de 300 espèces d’oiseaux.

Le Pavillon de la Maison du Lac du Grand-Lieu, janvier 2024
Le Pavillon de la Maison du Lac du Grand-Lieu, janvier 2024 © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique

En savoir plus sur le lac de Grand-Lieu

Découvrir La Maison du Lac de Grand-Lieu

L'estuaire de la Loire, un site classé Natura 2000

Propriété du Conservatoire du littoral et géré par le Département, l’estuaire de la Loire (22 000 hectares) constitue une zone humide majeure de la façade atlantique et présente de forts enjeux écologiques. Il comprend une grande diversité de milieux et d’espèces : roselières, prairies humides ou encore zones de bocage qui composent l’essentiel de ses espaces naturels.

Entre eau douce et eau de mer, l’estuaire constitue une étape incontournable des poissons migrateurs. Il participe de façon essentielle au rôle de nourricerie des poissons marins, et il est reconnu d’importance internationale pour la migration des oiseaux.

Réserve du Massereau-Migron dans l’estuaire de la Loire
Réserve du Massereau-Migron dans l’estuaire de la Loire © Étienne Begouen / Département de Loire-Atlantique

En savoir plus sur l'estuaire de la Loire

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique