La Loire, son estuaire et ses îles

Plus long fleuve de France, la Loire est un trait majeur du territoire de la Loire-Atlantique. Au titre du programme européen Natura 2000, le Département intervient de manière active dans l’Estuaire de la Loire, qui offre un périmètre d’environ 22 000 hectares d’espaces naturels, dont 5000 hectares de fleuve.

L'île Ripoche à Mauves-sur-Loire
L'île Ripoche à Mauves-sur-Loire © Étienne Begouen - Département de Loire-Atlantique

Dans le cadre de sa compétence espaces naturels sensibles (ENS), le Département est propriétaire de plusieurs sites naturels patrimoniaux situés dans les vallées adjacentes, sur les rives de la Loire (notamment à Mauves sur Loire et au Cellier) ainsi que sur plusieurs îles.

L'estuaire de la Loire

L’estuaire de la Loire constitue une zone humide majeure de la façade atlantique et présente de forts enjeux écologiques. Le site est reconnu d’importance européenne pour la richesse de sa biodiversité.

Depuis 2016, le Département gère la zone Natura 2000 de 22 000 hectares qui s’étire de part et d’autre de la Loire sur une dizaine de kilomètres entre Nantes et Saint-Nazaire. C’est une étape incontournable pour les oiseaux migrateurs et les poissons.

Situé au coeur du site Natura 2000 de l’estuaire de la Loire, la Réserve du Massereau-Migron joue un rôle essentiel pour l’accueil des oiseaux migrateurs et reproducteurs. Propriété du Conservatoire du Littoral, ce site est géré par le Département de Loire-Atlantique.

La Réserve du Massereau-Migron à Frossay
La Réserve du Massereau-Migron à Frossay © Étienne Begouen / Département de Loire-Atlantique

Les îles de Loire

Toutes singulières, ces îles présentent un intérêt écologique, paysager et culturel fort.

Sur les 22 îles de Loire répertoriées en Loire-Atlantique, la collectivité est propriétaire de 6 entités insulaires :

  • Les îles du Bernardeau et Kerguelen à Ancenis © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique
  • L'Île aux Moines à Ancenis © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique
  • L'île Ripoche à Mauves-sur-Loire © Christiane Blanchard / Département de Loire-Atlantique

Zoom sur : la restauration des berges de l’Île aux Moines

Le Département est propriétaire depuis 2014 de ce site naturel de 33 hectares situé sur la Loire face à Ancenis-Saint-Géréon. L'Île a récemment fait l'objet d'un projet de restauration de la végétation de ses berges dans le cadre du "Contrat pour la Loire et ses annexes de Nantes à Montsoreau". Les peupliers de culture et les espèces envahissantes ont été abattus afin de laisser place à des espèces ligériennes : frênes, saules, espèces herbacées, voire des espèces protégées. Le bois a été valorisé pour le paillage, le bois de chauffage ou encore la fabrication de cagettes.

Was this page helpful ?