Le projet d'extension du PÉAN de Saint-Nazaire Nord

Le Département et la CARENE souhaitent étendre le PÉAN de l’Immaculée à Saint-Nazaire afin de sécuriser les surfaces agricoles et naturels et les protéger de l’artificialisation. Une enquête publique a été ouverte du 12 juin au 13 juillet 2023.

© Coralie Monnet / Département de Loire-Atlantique

Qu'est-ce qu'un PÉAN ?

Le rôle des PÉAN est de protéger durablement les espaces agricoles et naturels en contenant l’étalement urbain et en apportant pérennité, viabilité et lisibilité aux activités agricoles.

En savoir plus sur les périmètres de protection des espaces naturels et agricoles (PÉAN)

Pourquoi un projet d'extension ?

En 2013, le Département a créé le périmètre de protection d’espaces agricoles et naturels périurbains (PEAN) de Saint-Nazaire Nord, dit de l’Immaculée, entre la voie rapide D213 (« route bleue ») et les marais de Brière.

D’une superficie de 880 hectares, 85% de sa surface agricole est constituée de prairies. Ce projet d’extension de PÉAN résulte de l’initiative publique conjointe de huit partenaires : le Département de Loire-Atlantique, les Villes de Saint-Nazaire, Pornichet, Montoir-de-Bretagne, Trignac, Saint-Malo-de-Guersac et Donges ainsi que la CARENE.

Son périmètre atteindra une superficie totale de 5 709 hectares, ce qui représentera 40% des espaces naturels et 77% des espaces agricoles des six communes concernées. 35 exploitations agricoles intégreront le nouveau PÉAN étendu (ce qui portera à 46 le nombre total d’exploitations agricoles comprises dans le PÉAN).

À cette occasion, le PÉAN changera de nom pour « Estuaire et Brière, terre d’élevage et de nature ».

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique