Natura 2000 - Estuaire de la Loire en bref
Les prairies humides de Lavau-sur-Loire le long de l'Estuaire de la Loire © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

Natura 2000 - Estuaire de la Loire en bref

Onglet 1

L'estuaire de la Loire est formé de milieux humides aux qualités écologiques et paysagères remarquables. Ce patrimoine naturel fait partie du réseau européen Natura 2000. Le Département de Loire-Atlantique en assure la gestion avec la mission de préserver ces espaces de l'urbanisation, d'en protéger la faune et la flore, d'y concilier les usages et d'y conforter une agriculture respectueuse de l'environnement.

Un outil de protection européen

Le réseau de sites Natura 2000 a pour objectif de contribuer à préserver la diversité biologique des espèces et des habitats sur le territoire de l’Union européenne dans une logique de développement durable. Pour cela, les états membres prennent l’engagement de restaurer ou de préserver le bon état de conservation des espèces animales et végétales et des habitats menacés, tout en prenant encompte les activités socio- économiques.

Ce réseau s’appuie sur deux directives européennes :

  • La directive « Oiseaux » (1979) protège tous les oiseaux sauvages de l’Union européenne (soit environ 500 espèces) et les milieux indispensables (alimentation, repos, reproduction, migration). Les périmètres concernés sont nommés des Zones de protection spéciales (ZPS).
  • La directive « Habitats, faune, flore » (1992) protège des milieux naturels ou semi-naturels (nommés habitats) ainsi que des espèces végétales ou animales menacées à l’échelle communautaire. Ces sites sont appelés Zones spéciales de conservation (ZSC).

L’ensemble de ces périmètres constitue le réseau Natura 2000.

Ces deux directives s'appliquent sur le site de l'estuaire de la Loire.

L'Estuaire de la Loire : une zone humide exceptionnelle

L’estuaire de la Loire constitue une zone humide majeure de la façade atlantique et présente de forts enjeux écologiques. Il comprend une grande diversité de milieux et d’espèces : roselières, prairies humides ou encore zones de bocage qui composent l’essentiel de ses espaces naturels.

Cet estuaire constitue une étape incontournable des poissons migrateurs entre eau douce et eau de mer. Il participe de façon essentielle au rôle de nourricerie des poissons marins, et il est reconnu d’importance internationale pour la migration des oiseaux.

Découvrez le site en images

Le site de l’estuaire de la Loire s’intègre par ailleurs dans un vaste complexe de zones humides dont l’importance écologique et l’interdépendance sont unanimement reconnues (Loire, Brière, Grand-Lieu, Guérande, Erdre, Marais breton…). Il abrite des milieux originaux et peu répandus sur la façade atlantique. Il fait l’objet d’une protection et d’une valorisation de ses espaces naturels qui constitue une priorité majeure.

Concilier environnement économie et tourisme

Enfin, l’estuaire de la Loire est un lieu complexe mêlant activités traditionnelles humaines que sont l’agriculture, la chasse, la pêche et des activités économiques et industrielles importantes pour la région et le département. Un espace unique où doivent se concilier environnement, économie et tourisme dans le respect de chacune de ces activités.

Contractualisation volontaire et aides financières

Pour mettre en œuvre les actions de restauration ou de préservation des espèces et de leurs habitats, avec des aides financières, les propriétaires ou exploitants peuvent :

Revenir à l'onglet 1

Partagez cette page :

Cette page vous a-t-elle été utile ?