Bail réel solidaire : propriétés d'un nouveau genre

Publish on 10/25/2023

Les habitants et habitantes de l'immeuble Loire en scène ont pu intégrer leur nouvel appartement. Dans ce nouveau collectif, situé sur l'île de Nantes, 13 logements ont été achetés en bail réel solidaire, un nouveau dispositif pour lutter contre la spéculation immobilière et pour permettre à des foyers aux revenus modérés de devenir propriétaires.

Yohan, propriétaire en bail réel solidaire, vient d'emménager dans l'immeuble Loire en scène, à Nantes
Yohan, propriétaire en bail réel solidaire, vient d'emménager dans l'immeuble Loire en scène, à Nantes © Paul Pascal/ Département de Loire-Atlantique

Célibataire, en couple ou en famille, treize ménages viennent de prendre possession de leur appartement flambant neuf dans le très bel immeuble Loire en scène, sur l’île de Nantes. Des propriétaires d’un nouveau genre, comme Yoann. « J’ai seulement acheté les murs, pas le foncier, raconte ce jeune salarié d’une coopérative de produits bio à Rezé, fraîchement installé dans son T3 en dupleix. C’est le principe du bail réel solidaire (BRS) : le terrain est détenu par Atlantique Accession solidaire, l’organisme de foncier solidaire créé par le Département, Nantes Métropole, Saint-Nazaire agglomération et 14 autres collectivités ou opérateurs du logement social. Chaque propriétaire lui verse une redevance mensuelle, calculée en fonction de la surface de l’appartement. « Pour moi, c’est à peine 10 € par mois. Et j’ai pu acheter ce bien à la moitié de la valeur du marché. » Le BRS a été conçu pour que des familles aux revenus modérés puissent acheter dans des territoires tendus comme Nantes métropole ou le littoral. Il permet également de lutter contre la spéculation immobilière : le prix de revente est encadré et le logement ne sera cédé qu’à un ménage dans les mêmes critères de revenus.

Je suis d’accord avec cette politique de lutte contre la spéculation, pour que des gens comme moi puissent aussi s’installer à Nantes. Je n’aurais jamais pu me payer un appartement pareil sans ça. Je retrouverai mon capital de toute façon et ça m’évite de jeter de l’argent par les fenêtres avec un loyer.

L'immeuble Loire en scène, à Nantes
L'immeuble Loire en scène, à Nantes © Paul Pascal - Département de Loire-Atlantique

En savoir plus

Présentation de l'accession solidaire et du bail réel solidaire

Le site de l'Adil 44

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique