Permettre aux ménages aux revenus modestes d'acheter un logement

illustration
© gordana jovanovic - iStockphoto

“Loire en Scène”, dont Habitat 44 et Eiffage immobilier assurent la construction et la maitrise d’ouvrage, le premier projet de l'organisme foncier solidaire (OFS) Atlantique accession solidaire créé par le Département, Nantes Métropole, la Carène et 14 opérateurs sociaux est lancé sur l'Île de Nantes. À Terme, l'objectif est de construire 300 logements de ce type par an sur le territoire.

Une société coopérative d'intérêt collectif

Les propriétaires de ces logements feront partie de la Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), regroupant les collectivités fondatrices, les opérateurs sociaux fondateurs, les autres collectivités, les partenaires et enfin les ménages bénéficiaires.

Une redevance foncière maîtrisée

Pour le terrain, chaque propriétaire paie une redevance foncière maîtrisée : de 0,15 € à 0,60 €/m² par mois selon les territoires. C’est une charge faible, presque symbolique, permise par le partage du coût du foncier entre les opérateurs et les aides des collectivités décrites précédemment. La taxe foncière pourra, elle aussi, être réduite de 30 % après accord des collectivités.

Lutter contre la spéculation immobilière

Les travaux des 13 premiers logements accessibles à la vente, dans le cadre de cette OFS, débuteront prochainement dans le quartier Beaulieu, à Nantes, à un prix de vente largement inférieur au prix du marché.

Le prix moyen de vente de ces logements sera de 2 300 €/m² contre une moyenne de 4 770 €/m² sur le marché libre.

Sur le long terme, le prix de ces logements restera encadré, afin de lutter contre la spéculation immobilière. 

Partagez cette page :

Cette page vous a-t-elle été utile ?