Le Département poursuit son action pendant la crise.

En savoir +

Témoignage : des aides d’urgence pour vous aider à surmonter vos difficultés financières

Publish on 04/28/2021

Nathalie Duranceau dans son logement à Loireauxance © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique

Nathalie Duranceau, réflexologue à Loireauxance, a pu bénéficier du Fonds solidarité logement (FSL) pour l'aider à surmonter ses difficultés financières liées à la crise sanitaire. Elle témoigne.

Une activité professionnelle qui peine à se développer face à la crise

Nathalie Duranceau pratique la réflexologie, une technique de médecine naturelle qu’elle exerce à Loireauxence depuis plus de 20 mois maintenant. Mais il y a un an, lors du 1er confinement, son activité était trop récente pour qu’elle puisse prétendre à une quelconque aide.

J'ai dû complètement cesser mes consultations car je n’étais pas considérée comme soignante ou comme activité essentielle. Au bout d’un mois, j’ai vu que cela allait être compliqué, car c’est ma seule source de revenus et j’ai un ado à la maison.

Une aide au logement d'urgence mise en place très rapidement

Installée depuis peu dans un lotissement neuf de 20 maisons gérées par Habitat 44, elle est alors contactée par son bailleur social qui lui parle des aides d’urgence du Département et de la Caf, mises en place très rapidement après le début de la crise sanitaire.

J’ai rencontré une assistance sociale qui m’a dit que je pouvais obtenir une aide pour payer mon logement. Mon dossier FSL (Fonds solidarité logement) a été monté très vite. En moins d’une semaine, j’ai su que je pouvais obtenir un forfait qui couvrait environ 80 % de 3 mois de loyer. J’avoue que ça fait du bien de savoir qu’il y a une charge en moins. J’ai pu garder ma situation stable pendant cette perte de revenus, sans faire de catastrophisme.

Après la fin du confinement, Nathalie Duranceau a repris son activité et a vu son chiffre d’affaires reprendre… jusqu’au 2e confinement.

Encore un mois sans revenus puis une reprise en baisse car le protocole sanitaire m’interdit de consulter chez moi. Je dois pratiquer à domicile.

À nouveau en difficultés financières du fait de la crise sanitaire, elle bénéficie une nouvelle fois de l’aide d’urgence logement en fin d’année.

Vous rencontrez des difficultés financières ?

Depuis le 6 avril 2020, dans le cadre de la crise sanitaire qui frappe en première ligne les plus fragiles, la Caf et le Département de Loire-Atlantique mettent en œuvre un nouveau dispositif d’aides financières, pour apporter de manière urgente un soutien aux personnes seules ou aux familles en situation de précarité.

Demandez l'aide d'urgence

Vous pouvez peut-être également bénéficier d'une aide au maintien dans votre logement si vous avez des revenus modestes, pour vous aider au financement de certaines factures ou impayés.

En savoir plus sur le Fonds solidarité logement

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique