Les différents types d'hébergement possibles
Résident du foyer d'accueil et d'hébergement Canténi de l'Adapei à Nantes © Christiane Blanchard/Département de Loire-Atlantique

Les différents types d'hébergement possibles

Les logements autonomes adaptés du parc social

Répondant tous aux normes d’accessibilité, les logements du parc social sont proposés pour un loyer modéré et encadré par l’État.

Les dossiers de demandes, émis par les personnes en situation de handicap, bénéficient d’un traitement prioritaire.

Faire une demande de logement social

Qui contacter ?

Retrouvez les lieux d’informations sur l’habitat et logement près de chez vous

Les modes d'habitat spécifiques

L’habitat inclusif

En Loire-Atlantique, le Département encourage le développement de modes d’habitat autonomes innovants et inclusifs. Il soutient, par exemple, des projets de colocation entre personnes en situation de handicap. Elles occupent alors un logement indépendant, tout en bénéficiant de la présence d’une aide à domicile, huit heures par jour, toute l’année.

L’hébergement et le logement accompagné (HEBAC et LOGAC)

Alternative entre l’hébergement collectif et le logement individuel, ils s’adressent à des personnes qui ont le projet et la capacité, de vivre de façon autonome à domicile. L’accompagnement y est plus soutenu que dans les habitats regroupés ou dits « inclusifs ».

Les logements accompagnés (Logac) s’adressent à des travailleurs d’Ésat.

Les hébergements accompagnés (Hebac) accueillent des personnes qui ne peuvent pas travailler mais qui disposent d’une certaine autonomie pour réaliser les actes de la vie quotidienne.

De services spécifiques y sont proposés : un espace commun et un accompagnement assuré par un·e professionnel·le référent·e, en journée.

Une décision d’orientation de la commission des droits et de l’autonomie (CDAPH) de la MDPH est nécessaire pour y être admis·e.

Vivre en établissement

Les personnes en situation de handicap qui ne peuvent ou ne souhaitent pas vivre à leur domicile, ont la possibilité d’être accueillies dans des structures collectives, offrant hébergement et accompagnement médico-social.

Il existe en Loire-Atlantique différents types d’établissements médico-sociaux, proposant des modalités d’accueil et d’accompagnement qui varient selon les besoins et les souhaits de vie des personnes.

Les démarches pour trouver un établissement

Avant la demande d’admission, il faut obtenir une notification d’orientation en établissement, délivrée par la MDPH. Sur la base des informations que vous aurez fournies, la CDAPH vous autorisera à intégrer un établissement et vous orientera vers le type d’établissement adapté à vos besoins et vos souhaits de vie.

C’est à vous ensuite de prendre contact avec chaque établissement.

Faire une demande à la MDPH

Infos et liste des établissements sur le site ViaTrajectoire

Bon à savoir

En parallèle à une orientation vers un établissement, la MDPH peut également vous orienter vers un service d’accompagnement, mandaté pour vous aider dans votre recherche.

En savoir plus sur les services d'accompagnement

L’hébergement en établissement non médicalisé

Les foyers de vie (FV)

Ils accueillent des personnes qui ne peuvent pas exercer d’activité professionnelle, même en milieu protégé, mais qui disposent d’une certaine autonomie pour participer aux animations ou activités proposées. Ils proposent généralement plusieurs modes d’accueil : temporaire, permanent, en internat, en journée…

Les foyers d’accueil et d’hébergement (FAH)

Les foyers d’accueil et d’hébergement (FAH) sont destinés à l’accueil des travailleur·euses handicapé·es en milieu protégé ou adapté. Ils sont le plus souvent rattachés à un Ésat. Ces foyers hébergent et accompagnent leurs résident·es en dehors de leur temps de travail (soir, week-end…).

Les foyers d’accompagnement individualisé (FAI)

Ce sont des FAH pour des personnes plus autonomes, le plus souvent atteintes de déficiences intellectuelles, sans troubles associés.

L’hébergement en établissement médicalisé

Les foyers d’accueil médicalisé (FAM)

Ils accueillent des personnes qui ne peuvent pas travailler et dont le handicap nécessite une assistance continue, pour les actes essentiels de la vie courante ainsi qu’un suivi médical régulier.

Les maisons d’accueil spécialisées (MAS)

Elles offrent un hébergement à des personnes gravement dépendantes, dont les capacités de décision et d’action dans la vie quotidienne sont altérées. Les résidents bénéficient d’une surveillance médicale et de soins constants, ainsi que d’activités quotidiennes d’éveil ou occupationnelles.

Qui contacter ?

La MDPH et les points d'information handicap

Vous pouvez aussi contacter directement les établissements

Retrouvez les coordonnées des établissements sur le site ViaTrajectoire

Liens utiles

Consultez les documents en Facile à lire et à comprendre rédigés par la CNSA

icone falc-148 

L'accueil familial

L’accueil familial permet à une personne en situation de handicap de bénéficier d’un accueil permanent ou temporaire, à temps complet ou partiel, au sein d’une famille dont l’un des membres adultes a été agréé par le Département comme accueillant·e familiale.

La personne accueillie dispose d’une chambre, participe à la vie de famille et profite d’un accompagnement personnalisé e.

Il n’est pas nécessaire d’obtenir une orientation de la MDPH pour solliciter un accueil au sein d’une famille agréée. En revanche, ce choix de vie doit s’effectuer avec l’accord de la personne en situation de handicap.

En savoir plus sur l'accueil familial pour les personnes en situation de handicap

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique