Le travail en entreprise adaptée

illustration
© simonkr - iStockphoto

L’entreprise adaptée relève du milieu ordinaire. Sa particularité est qu’elle emploie un minimum de 55% de travailleurs et travailleuses en situation de handicap. En intégrant une entreprise adaptée, vous pourrez exercer votre métier dans un environnement adapté et serez accompagné·e dans la réalisation de votre projet professionnel.

Qu'est-ce qu'une entreprise adaptée ?

Ces entreprises respectent les dispositions du code du travail, ont des exigences de productivité au même titre que les entreprises classiques et sont soumises à la concurrence. Leurs salarié·es sont recruté·es de manière traditionnelle et perçoivent un salaire au moins égal au Smic.

La dimension sociale est au cœur des valeurs de ces entreprises qui comptent une proportion minimale de 55% de travailleurs et travailleuses reconnu·es handicapé·es. Les salarié·es occupent des postes adaptés à leurs capacités, et bénéficient d’aménagements spécifiques et d’un accompagnement pour favoriser la réalisation de leurs projets professionnels.

Qui peut travailler en entreprise adaptée ?

Sur proposition du service public de l’emploi

Vous pouvez intégrer une entreprise adaptée si vous êtes reconnu·e travailleur ou travailleuse handicapé·e. Cette reconnaissance se fait auprès de la MDPH. Dans le cadre de votre projet professionnel, vous serez suivi·e par Pôle emploi, Cap emploi ou votre mission locale, qui pourront alors vous proposer des offres d’emplois en entreprise adaptée.

En candidature libre

Vous pouvez également être recruté·e en entreprise adaptée sans passer par un accompagnement. Dans ce cas, vous devez respecter au moins une de ces conditions :

  • Être sans emploi longue durée,
  • Bénéficier de l’allocation adultes handicapés (AAH),
  • Avoir suivi récemment un parcours spécifique pour jeune ou adulte en situation de handicap, soit dans le milieu scolaire (Ulis, Eréa, apprentissage adapté…), soit en établissement médico-social (Esat, IME…),
  • Sortir d’une formation en centre de rééducation professionnelle (CRP),
  • Être âgé·e de plus de 55 ans,
  • Bénéficier d’une pension d’invalidité de catégorie 1 ou 2.

Les types de contrats proposés

Comme dans les entreprises classiques, votre employeur pourra vous proposer un contrat à durée déterminée (CDD) ou indéterminé (CDI). Vous aurez les mêmes droits qu’un salarié ou une salariée en entreprise traditionnelle (congés, protection sociale, etc.)

Une particularité des entreprises adaptées est la création des contrats à durée déterminée tremplin (CDDT), expérimentés depuis 2018. Ces contrats, d’une durée allant de 4 à 24 mois, ont pour but de faciliter votre transition professionnelle. En effet, vous bénéficiez d’un suivi renforcé, sur une période limitée, et le but de l’expérience est de favoriser votre mobilité vers d’autres employeurs publics ou privés à l’issue du contrat.

Les centres de distribution de travail à domicile (CDTD) sont également des entreprises adaptées. Elles vous permettent de pratiquer une activité de chez vous.

Les entreprises adaptées peuvent aussi vous recruter et, avec votre accord, mettre vos compétences au service d’une entreprise ordinaire, d’une collectivité territoriale, d’une association ou d’une personne physique. C’est ce qu’on appelle un contrat de mise à disposition. Il est soumis à certaines conditions.

En savoir plus sur le fonctionnement et les types de contrats proposés par les entreprises adaptées

Partagez cette page :

Cette page vous a-t-elle été utile ?