Le contrat de soutien à l’autonomie des jeunes (CSAJ)
© ferrantraite - iStockphoto

Le contrat de soutien à l’autonomie des jeunes (CSAJ)

Le contrat de soutien à l’autonomie des jeunes vous permet, si vous avez entre 16 à 24 ans, de vous faire accompagner dans la mise en place d’un projet.

For who ?

Le contrat de soutien à l’autonomie des jeunes est accessible aux jeunes français·es ou étranger·ères en situation de séjour régulier en France :

  • Âgé·es de 16 à 24 ans révolus.
  • Domicilié·es en Loire-Atlantique depuis plus d’un an.
  • Qui ne peuvent pas compter sur la solidarité de leur famille (rupture, conflit, ressources économiques familiales insuffisantes).

Pour pouvoir signer le contrat vous devez :

  • Justifier de faibles ressources personnelles :
    • Jeunes vivant de manière autonome : ressources mensuelles inférieures ou égales au montant du RSA avec abattement du forfait logement.
    • Jeunes vivants en couple : ressources mensuelles du couple inférieures ou égales au montant du RSA du couple avec abattement du forfait logement.
    • Jeunes vivants dans leur famille : quotient familial au titre des impôts de la famille (QF inférieur ou égal à 800 €, sur la base du dernier avis d'imposition).
  • Vous engager dans un contrat définissant des objectifs et des engagements, signé entre vous et le Département.

What is it ?

L’aide accordée dans le cadre d’un contrat de soutien à l’autonomie des jeunes prend la forme d’un accompagnement personnalisé au projet (formation, accompagnement à la recherche d’emploi, logement, mobilité…) par une structure socio-éducative comme par exemple, une mission locale.

L’aide est formalisée dans un contrat qui engage le jeune et le Département et qui précise les objectifs poursuivis pendant la durée du contrat.

Une aide financière mensuelle peut être accordée en fonction de la situation.

La durée maximale du soutien est de 3 mois, avec possibilité de renouvellement selon la situation.

How do I apply?

Votre demande doit être instruite par un professionnel ou une professionnelle du travail social ou de l’insertion des jeunes (conseillers et conseillères mission locale, assistants et assistantes sociales de secteur, assistants et assistantes sociales scolaires etc.).

La demande est soumise à une commission de professionnel·les, présidée par un ou une élu·e du Département. Elle est financée intégralement par le Département.

Adresse d'envoi du dossier :

Qui contacter ?

Contactez le service développement local de votre délégation de rattachement.

Besoin d'aide ?

Vous pouvez aussi contacter la mission locale la plus proche de chez vous.

Trouvez votre mission locale

Was this page helpful ?