Comment choisir un nouveau chez soi ?
A la Résidence autonomie pour personnes âgées Bel Air à Bouaye © Christiane Blanchard/Département de Loire-Atlantique

Comment choisir un nouveau chez soi ?

Changer de lieu de vie lorsqu’on ne peut plus ou ne veut plus vivre à domicile est une étape décisive. De nombreuses solutions existent mais comment choisir un nouveau lieu de vie où vous ou votre proche âgé pourra se sentir bien ?

Sur quels critères baser votre choix ? Que faire si une assistance médicale est nécessaire ? Existe-t-il des solutions alternatives à la maison de retraite ?

Le choix de votre futur « chez vous » dépendra de votre état de santé, de votre situation familiale et de vos ressources. Nous vous donnons quelques clés pour choisir la formule qui vous conviendra le mieux.

Trouver un nouveau chez soi tout en gardant son indépendance

L’habitat inclusif

L’habitat inclusif est une nouvelle solution de logement destinée aux personnes âgées ou en situation de handicap. Au sein du parc locatif social ou privé, vous disposez d’un espace privatif dans un logement individuel ou au sein d’une colocation et partagez des espaces communs ainsi qu’un projet de vie sociale.

L’habitat inclusif s’inscrit en dehors des dispositifs d’orientation sociale ou médico-sociale (ex : pas d’orientation MDPH). Vous avez le libre-choix de faire appel aux services d’aide, d’accompagnement ou de soins. Vous pouvez aussi, avec les autres habitants et habitantes, choisir de mettre en commun (partiellement) vos prestations pour bénéficier d’aides mutualisées et assurer une présence étendue sur la journée de professionnel·les.

Bon à savoir

Ce mode d’habitat est amené à se développer en Loire-Atlantique. Le Département soutient les initiatives liées à son développement, à travers des appels à candidature (« vivre autonome sans être seul»), la mise en place de la conférence des financeurs et l’accompagnement des acteurs de l’habitat inclusif avec son instance « ressource de l’habitat inclusif ».

L’habitat partagé

Partager son logement présente des avantages : la possibilité de continuer à vivre chez soi, une présence rassurante, des services rendus et des économies réalisées grâce au partage des frais. Des associations peuvent vous mettre en relation avec une personne salariée ou en études à la recherche d’un logement. Des colocations de seniors sont également possibles.

Les logements du parc social

Adaptés au vieillissement et à la perte d’autonomie, ces logements sont accessibles pour un loyer modéré et encadré par l’État. Si vous habitez déjà dans un logement social classique, votre bailleur peut vous proposer un logement adapté ou des solutions pour aménager votre logement actuel.

Les villages-retraite

Ces villages regroupent plusieurs maisons individuelles et sont fréquemment implantés en périphérie de ville ou dans des bourgs. Vous y vivez de manière autonome et pouvez bénéficier des prestations proposées par une maison de retraite située à proximité (repas, activités…)

Les résidences-services ou résidences seniors

Ces résidences sont composées de plusieurs logements privatifs associés à des espaces collectifs et des services payants : présence journalière, animations, restauration… Vous pouvez y acheter ou y louer un appartement.

Le domicile-service

Les prestations d’un domicile-service sont identiques à celles d’une résidence-service, seulement les logements sont situés dans le parc locatif social avec des loyers encadrés.

La résidence autonomie (ex foyer-logement)

Relevant de la catégorie des établissements médicosociaux, elle est soit gérée par un Centre communal d’action sociale (publique) soit par un organisme privé non lucratif (association, fondation, organisme mutualiste).

Vous pouvez y être accueilli dans des logements individuels meublés ou non, et des espaces communs dédiés à la vie collective. Elle a vocation à accueillir des personnes âgées autonomes ou faiblement dépendantes car elle ne dispose pas de personnel médico-social.

Le coût du logement y est modéré car elle a vocation à s’adresser à des personnes ayant des ressources moyennes ou faibles, en leur octroyant également le bénéfice des aides au logement.

Vous signez à votre entrée un contrat de séjour et versez une redevance. Vous pouvez également percevoir l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile.

Bon à savoir

Le Département a décidé de créer 341 places d’ici 2021. Un nouvel appel à projets portant sur 1 000 places supplémentaires en résidences autonomie est en cours, pour une livraison d’ici 2024.

Le Département finance également des actions de prévention à la perte d’autonomie.

Être accueilli·e par une famille

L’accueil familial vous permet d’être accueilli·e au sein d’une famille, de manière permanente ou temporaire. Vous disposez d’une chambre et de toutes les commodités. Cette solution, encore méconnue, est une bonne alternative aux maisons de retraite et vous permet de participer à une vie de famille tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé assuré par une personne agréée comme accueillante familiale.

En savoir plus sur l’accueil familial.

Trouver un nouveau chez soi lorsque l’on a besoin de soins intensifs et continus

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

Les EHPAD, maisons de retraite médicalisées, s’adressent aux personnes âgées partiellement ou totalement dépendantes.
Ils proposent un accompagnement global 24h/24 avec un hébergement en chambre personnelle, des prestations hôtelières, la restauration, des animations et des soins quotidiens.

En savoir plus sur les EHPAD 

Les unités de soins longue durée (USLD)

Les USLD sont des structures hospitalières s’adressant à des personnes très dépendantes dont l’état nécessite une surveillance médicale constante. Les moyens médicaux sont plus importants qu’en EHPAD.

En savoir plus sur les USLD

Trouver un logement ou un établissement en Loire-Atlantique

L'annuaire des établissements pour personnes âgées

Le Département met à jour un annuaire des établissements d'hébergement pour personnes âgées

Consultez l’annuaire des lieux de vie pour les seniors et les personnes âgées

Quelles sont les aides possibles ?

Qui contacter ?

Des questions, besoin d'aide ?

Pour être accompagné dans vos démarches ou pour tout renseignement, vous pouvez contacter:

Le centre local d'information et de coordination (CLIC) de votre secteur

Votre centre communal ou intercommunal d'action social (CCAS)

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique