La santé
Gymnastique douce pour des personnes âgées, association Siel bleu - organisé par l'ORPAN © Christiane Blanchard/Département de Loire-Atlantique

La santé

Qu'il s'agisse de petits tracas quotidiens liés à votre santé ou de maladie, il est primordial de prendre soin de votre santé pour préserver votre autonomie. Prendre votre santé en main, c'est aussi diagnostiquer au plus tôt certaines maladies pour augmenter vos chances de guérison. Pour cela, vous pouvez planifier de vous-même des visites de contrôle. Et si une hospitalisation doit avoir lieu, prévoyez de l’aide à votre sortie pour mieux vous rétablir.

Pratiquer une activité physique régulière

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les plus de 65 ans devraient pratiquer au moins 150 minutes d’activité d’endurance, d’intensité modérée, par semaine, soit 2h30 !

Cours en collectif ou pratique individuelle, le sport et les activités physiques régulières (marche en ville ou rando) permettent de maintenir le corps dans une bonne dynamique.

Bon à savoir

Le Département propose des activités multisports à destination des seniors. Selon David Jannault, éducateur sportif à Vallet, il s'agit de « travailler la souplesse, l’équilibre, maintenir la force mais aussi entretenir des positions du quotidien comme se baisser ou aller attraper quelque chose. »

En tout, le Département propose 19 créneaux de sport à destination des seniors dans 15 communes différentes.

Avoir une alimentation équilibrée

Cinq fruits et légumes par jour, des repas réguliers et équilibrés, pas trop sucrés, pas trop gras, pas trop salés : bref, un régime alimentaire sain, comme le reste de la population !

Faire des visites de contrôle

Pour prévenir une baisse de vision ou déceler des troubles de la vision comme la cataracte, le glaucome ou la  dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), il est bon de consulter un ophtalmologiste 1 fois par an.

Si vous remarquez une perte d’audition, un·e ORL pourra vous proposer une solution pour pallier votre trouble auditif.
Pour vérifier la santé de vos dents, une visite chez le dentiste 1 à 2 fois par an est conseillée.
Enfin, si vos pieds vous font souffrir, la consultation d'un·e podologue ou d'un·e pédicure peuvent vous soulager.

Bénéficier de soins infirmiers à domicile

Un infirmier libéral ou une infirmière libérale, mais aussi un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) peuvent intervenir chez vous pour les soins techniques infirmiers, la surveillance de la prise du traitement médical, mais aussi les soins d’hygiène et de confort.

Ces soins, s’ils sont prescrits par un médecin, peuvent être pris en charge par la Sécurité Sociale.

En savoir plus sur les services de soins infirmiers à domicile

Adapter votre logement

Votre logement est-il adapté à une personne âgée ? Faut-il le modifier (salle de bain et chambre au rez-de-chaussée) pour prévenir les risques de chutes ? Vaut-il mieux déménager ? Ces questions sont essentielles pour vivre le mieux possible son vieillissement et préserver son autonomie.

Pour rester vivre à votre domicile, l'installation d'un matériel médical est aussi parfois nécessaire (lit médicalisé, déambulateur…).
Sur prescription médicale, l’assurance maladie peut prendre en charge partiellement ou totalement son coût d’achat ou de location.

Le Département propose également une aide à l'adaptation de votre logement.

Pour plus de renseignements, prenez contact auprès de votre CLIC.

Les soins hospitaliers et consultations

En Loire-Atlantique, il existe 11 centres hospitaliers. L'offre de soins permet une prise en charge complète des personnes âgées.

Le CHU de Nantes

Le pôle de gérontologie clinique du CHU de Nantes comporte des unités de consultation, des hôpitaux de jour, des unités d'hospitalisation de court séjour, des unités de soins de suite et de réadaptation gériatriques et des unités de soins de longue durée.

Pour en savoir plus, consultez le site du CHU de Nantes

Le centre hospitalier de Saint-Nazaire

Le centre hospitalier de Saint-Nazaire dispose également d'un service de gériatrie organisé pour faciliter la prise en charge globale des personnes âgées de plus de 75 ans. Il dispose d’une équipe mobile, de services d’hospitalisation et d’hébergement.

Pour en savoir plus, consultez le site du centre hospitalier de Saint-Nazaire

Bon à savoir

Afin d’éviter une longue attente au service d’accueil des urgences et si votre situation médicale le permet, votre médecin traitant pourra organiser une admission directe dans un service de soins hospitaliers.
Il est conseillé de préparer le plus rapidement possible les conditions de retour à domicile. Pour vous y aider, vous pouvez prendre contact avec le service social de l’établissement où vous êtes hospitalisé.

Organiser son retour après une hospitalisation

Les services de soins de suite et de réadaptation (SSR)

Après une opération chirurgicale ou un problème de santé grave, le médecin hospitalier ou traitant peut prescrire un séjour en service de soins de suite et réadaptation. 

Il existe une quarantaine de services de soins de suite et de réadaptation en Loire-Atlantique. Ce sont des services qui accueillent des personnes âgées ayant besoin d'un suivi médical particulier, souvent après une opération, afin de permettre un retour à domicile et d’éviter la dépendance. 

La durée moyenne d’hospitalisation dans ces structures est de 3 semaines.

Les aides à domicile

Pour les personnes âgées ayant besoin d’une aide à domicile après une hospitalisation, plusieurs aides de maintien à domicile sont disponibles.

Votre caisse de retraite peut vous proposer un accompagnement pour une durée de trois mois.
Elle vous indiquera, en fonction de vos besoins, l’ensemble des services possibles : portage de repas, livraison des courses, aide aux transports, aide à domicile…

En savoir plus sur les services d'aide à domicile

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique