Folies Siffait, une œuvre originale à préserver

illustration
Visite commentée des Folies Siffait sur le bord de Loire au Cellier © Valéry Joncheray

Attention, trésor ! Propriété du Département, le mystérieux domaine des Folies Siffait, au Cellier est constitué de terrasses, de niches et de balcons, avec une vue imprenable sur la Loire. Une pépite romantique et fragile, ouverte à la visite de façon très exceptionnelle.

Un peu d'histoire...

En 1830, l'œuvre de Maximilien Siffait, est cédé à son fils alors passionné d’arboriculture ornementale et de plantes exotiques qui en fait un véritable jardin arboré. Le site est abandonné dès la fin du XIXème siècle puis recolonisé par la végétation spontanée qui reconquiert le jardin et abîme les terrasses. La commune du Cellier rachète le site en 1985 et engage un projet de réhabilitation, que poursuit le Département, depuis son acquisition en 2007.

Une architecture au dénivelé impressionnant

Cette œuvre originale est constituée d'un enchevêtrement d’une trentaine de terrasses soutenues de pierres sèches, agrémentées de nombreuses niches vacantes, balcons romantiques, tours, tourelles, belvédères et escaliers. Des enduits de minéraux colorés (rouge brique, ocre jaune, gris, noir) et des peintures en trompe l’œil venaient à l’époque habiller les façades. Il reste encore aujourd’hui quelques vestiges de cet ornement. Les Folies Siffait ont été réalisées du bas vers le haut, sur 70 mètres de dénivelé et ont nécessité 14 années de construction.

Une faune et une flore riches

Aujourd’hui, les Folies Siffait sont considérées comme une zone naturelle d’intérêt environnemental. On y dénombre notamment des arbres remarquables (cèdre de l’Atlas, Sorbier des oiseleurs) et une dizaine d’espèces floristiques à fort intérêt patrimonial, dont certaines sont sur liste rouge. Particulièrement appréciées des reptileset des chauves-souris, les Folies Siffait sont un véritable refuge pour ces animaux.

Un site fragile à préserver

Afin d’assurer la pérennité des Folies Siffait, un équilibre juste est à trouver entre un patrimoine historique exceptionnel à rendre accessible au public, un patrimoine bâti fragile à préserver et un espace naturel hors du commun à conserver. L’accès au site est règlementé afin de respecter sa fragilité, mais aussi car il est dangereux pour les promeneurs et les promeneuses non averti·e·s et non accompagné·e·s.

Réservez votre visite

Visite guidée

Gratuit

Du jeudi 17 au dimanche 20 septembre

1h30

Inscrivez-vous

Partagez cette page :

Cette page vous a-t-elle été utile ?