Un auditorium ouvert aux cultures

Conçu pour proposer plusieurs configurations, l'auditorium du nouveau Dobrée pourra tour à tour être salle de conférences, salle de spectacles ou d'expositions et même espace privatif, sous certaines conditions. Un choix d'ouverture au service de la vie culturelle du territoire de la Loire-Atlantique, qui favorisera également la notoriété du musée auprès de nouveaux publics.

L'auditorium vu de l'extérieur
L'auditorium vu de l'extérieur © Ateliers Novembre

Nouvel espace du musée Dobrée, le futur auditorium a été construit en contrebas de tous les autres bâtiments, dans un vaste espace situé entre l’accueil du musée et des espaces d’exposition temporaire du manoir de la Touche. Recouvert par le jardin, son accès se fera soit par un escalier extérieur, soit par la galerie des collectionneurs.
D’une surface de plus de 200 m2, il sera modulable, pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes avec ses gradins amovibles, ou être mobilisé comme espace d’exposition.

Un lieu pour partager la programmation du musée

Son usage est principalement dédié à la programmation culturelle du musée guidée par :

  • une ouverture aux expressions artistiques contemporaines qui travaillent au décentrement des regards sur l’art, l’histoire et l’archéologie,
  • une accessibilité de la recherche portant sur les patrimoines du territoire et notamment les opérations de conservation-restauration.

Un lieu d'expression de la culture locale

L’objectif est de réinscrire le musée dans la programmation culturelle nantaise et d’essaimer à l’échelle du réseau des sites patrimoniaux. L’implantation du musée Dobrée à Nantes est une tribune en termes de diffusion, un espace d’expérimentation pour des opérations qui pourront être déclinées ailleurs en Loire-Atlantique, à l’image du festival des "Festival des petits curieux au musée".
Pour se faire, outre les liens avec les musées nantais, le nouveau Dobrée Dobrée développera des partenariats avec d’autres acteurs culturels du territoire :

  • Musique et Danse en Loire-Atlantique,
  • le Grand T,
  • Nantes Angers Opéra ;
  • le Conservatoire national de région de Nantes,
  • le Centre chorégraphique national de Nantes,
  • les artistes et les troupes soutenues par le Département notamment sur les volets EAC et lien culture-social,
  • sans oublier les spécialistes présents au sein de la régie GPLA.


Cette programmation intègrera les actions liées à l’histoire vivante, aux ateliers « objets mode d’usage », aux conférences « œuvres à la loupe ». Elle recherchera également des échanges avec les festivals existants (Scopitone, les Heures d’été, le VAN, Handiclap, 3 Continents, Hip Opsession, Folles journées, Utopiales, Nantes digital week), en lien avec le site et les collections du musée Dobrée.

Attirer de nouveaux publics

La salle de conférence sera également dédiée à l’accueil de cycles de conférences d’autres structures comme l’Université permanente de Nantes ou des associations d’histoire de l’art. Des colloques et des cours universitaires (Ecole du Louvre en région) pourront également s’y dérouler.
La location de la salle pour des manifestations privées est également prévue, conditionnée à des médiations sur les collections du musée. Cette nouvelle activité permettra de nouer des contacts avec le monde du travail et de l’entreprise et de toucher, par là même, de nouveaux publics.

En savoir plus sur le futur musée Dobrée

Consultez la rubrique du projet

Was this page helpful ?