© KatarzynaBialasiewicz / iStockphotos

Les violences et incivilités dans le sport

La pratique sportive constitue un facteur incontournable de la cohésion sociale. Pourtant, il arrive que sur les terrains de sport, ou lors de spectacles sportifs, des phénomènes d’incivilité ou des actes de violence viennent ternir ces moments de convivialité. Ces actes d'incivilité sont susceptibles d’engendrer la démobilisation des bénévoles, l’affaiblissement des valeurs humanistes et le délitement des relations sociales dans le champ du sport. Retrouvez toutes les informations pour vous accompagner dans la prévention, le signalement des situations et l'accompagnement des personnes impliquées dans des affaires liées aux violences et incivilités dans le sport.

Agir en prévention des violences, des incivilités, des discriminations et des violences sexuelles dans le sport

Par la mobilisation et les interventions de psychologues

Le Département est engagé en prévention des violences et des incivilités depuis 2005 en ayant recours aux compétences de psychologues. Ces professionnels sont mobilisés pour intervenir auprès des acteurs du sports au niveau local et départemental (comités, clubs, Offices municipaux et intercommunaux des sports ou encore des collectivités locales). Suite à la prise en compte et l'analyse des besoins, ou des problématiques identifiables et partagées, il leur est possible :

  • de construire une démarche de sensibilisation adaptée et sur mesure ;
  • d’utiliser des outils de prévention avec les personnes mobilisées.

À noter

En Loire-Atlantique, une dizaine de comités et un certain nombre de clubs et d’offices municipaux des sports ont d’ores et déjà pu bénéficier des compétences de Lucas Bini et Bertrand Guérineau, psychologues.

Par des animations et l'accès à des outils de prévention

L'expérience acquise par les équipes du Département, en faveur de la prévention des violences et des incivilités dans le sport, a permis de capitaliser un savoir-faire mais également une méthodologie d’intervention qui a conduit à la conception de supports et d’outils de prévention comme "Hors-jeu".

Qu'est-ce que l'outil "Hors jeu" ?

Sous forme de jeu, les participant·es endossent chacun·e un rôle (joueur, arbitre, parent, dirigeant, spectateur…) et peuvent s’auto-évaluer en argumentant autour de dimensions auxquelles chacun·e d'entre nous peut être confronté·e en situation d’opposition sportive (fair-play, motivation, respect….). Le jeu fonctionne comme un "révélateur" pour soi et pour les autres joueurs et joueuses. Objectif : permettre d’engager un dialogue et des échanges entre les différent·es participant·es.

Quand et comment utiliser ce jeu ?

Facile d’accès, cet outil est un support d’animation qui peut être proposé :

  • pour des temps de formations,
  • pour animer des journées sportives éducatives ;
  • en classe, auprès d’élèves d’écoles primaires et de collèges ;
  • à l’issue d’un stage sportif ou d’une séance d’entraînement.

Pré-requis à l'utilisation de l'outil "Hors-jeu"

Les animateurs et animatrices (ou encadrant·es) doivent être sensibilisé·es au préalable via un apport de compétences, transmis directement par les psychologues engagés dans les actions de prévention menées par le Département.

Par le partenariat avec Colosse aux pieds d’argile

Le Département, en signant une convention avec l'association Colosse aux pieds d’argile, renforce son engagement pour la lutte contre les violences sexuelles et la pédocriminalité dans le sport, entrepris depuis 2005. L’Association Colosse aux pieds d’argile a pour mission la prévention et la sensibilisation aux risques de pédocriminilaté et de bizutage en milieu sportif et notamment où l’enfant est présent. Elle a comme objectifs l’accompagnement et l’aide aux victimes. Elle veille aussi à protéger l’encadrant·e de toutes situations compromettantes. Dans ses actions, l'association met l’accent sur la protection de l’enfance mais elle agit aussi pour l'ensemble des acteurs et actrices professionnel·les ou bénévoles encadrant les enfants.

Consultez le site web de Colosse aux pieds d'argile

Colosse aux pieds d'argile : "Ensemble, brisons le silence dans le sport !"

Quels sont les publics concernés ?

Les actions de prévention s’adressent aux acteurs et actrices du sport œuvrant à l’échelle du Département de Loire-Atlantique ainsi qu’aux pratiquants d’activités sportives. Ainsi, sont concerné·es :

  • les membres des Comités Sportifs et des clubs du Département (élus.es, dirigeant.es, cadres techniques, arbitres, parents de joueurs et sportifs),
  • les élu·es et technicien.nes des collectivités et regroupements de communes,
  • les membres des offices municipaux et intercommunaux des sports,
  • les élèves et enseignant.es des établissements scolaires dans le cadre de l’EPS et ou des activités de sport scolaire en lien avec les comités concernés (USEP – UNSS – UGSEL),
  • les adhérent·es et participant·es aux activités et évènements des activités proposées par les éducateur·rices sportif·ves du Département de Loire-Atlantique,
  • les membres des structures en charge de l’animation des sites inscrits au plan départemental des espaces, sites et itinéraires des sports de nature (PDESI).

Par des actions de préventions

  • Avec les équipes du Département de Loire-Atlantique : mobilisation de psychologues pour mener des actions de sensibilisation ou de prévention, et pour la construction d’une démarche globale de prévention.
  • Avec Colosse aux pieds d’argiles : séances de sensibilisations en visio à destination d'élu·es des comités départementaux, formations en présentiel pour les encadrant·es bénévoles et salarié·es.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2021, tous les clubs sportifs ont l'obligation de transmettre les identités complètes des éducateurs et éducatrices et exploitant·es impliqué·es directement ou indirectement dans les activités physiques et sportives.

Pour demander une action de prévention


Département de Loire-Atlantique
Benoit COURANT
02 40 99 19 04
Envoyez un mail

Signaler une situation

La cellule de veille en Loire-Atlantique

Il existe une cellule départementale de veille, pilotée par le Service Départemental à la Jeunesse, à l'Engagement et aux Sports, qui a pour mission principale d'être à l’écoute des dirigeant·es de clubs, des organisateurs et organisatrices de manifestations et des élu·es locaux pour tout ce qui concerne les incivilités et la violence dans le sport.
La cellule de veille doit être informée de façon préventive par les clubs organisateurs de toute rencontre sportive pressentie comme comportant des risques de violence ou après un incident survenu lors d'une manifestation. Celle-ci pourra vous conseiller dans votre organisation et, si besoin, alerter les autorités compétentes pour déclencher des moyens de protection complémentaire.

Vos contacts

Nordine SAϨDOU
Service départemental à la jeunesse, à l'engagement et aux sports (SDJES 44)

02 53 46 74 61

nordine.saidou@ac-nantes.fr

Les outils de signalement proposés par la cellule de veille

En savoir plus

Consultez le site web de la cellule de veille départementale

La Cellule de recueil des informations préoccupantes (CRIP)

Une information préoccupante est une information transmise pour alerter le Département sur la situation d’un enfant en danger ou en risque de l’être.

C’est le cas si :

  • La sécurité, la santé ou la moralité de cet enfant sont en danger ou en risque.
  • Les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ou en risque de l’être.
  • L’objectif de cette alerte est d’évaluer la situation d’un enfant et de sa famille et de déterminer les actions de protection et d’aide dont ils peuvent bénéficier. (Art R-226-2 CASF)

En savoir plus sur la CRIP

Alerter sur la situation préoccupante d’un enfant

Les numéros d'écoute

Victime de violence sexuelle dans le sport

116 006

La CRIP

02 51 17 81 88

Allo enfance en danger

119

Et après ? Libérons la parole des victimes

Des psychologues à votre écoute

Les actions du Département s’inscrivent principalement en prévention de faits, à l’exception d’accompagnement de victimes dont le suivi psychologique peut être pris en charge à hauteur des trois premières séances par les psychologues.

Votre contact

Benoit COURANT

Direction sports

02 40 99 19 04

Envoyez un mail

Do you have a question ?

Le Département est engagé dans la prévention des violences et des incivilités dans le sport depuis 2005

    • Si vous êtes un particulier  : Contactez le numéro vert national gratuit 119 « allo enfance en danger »

      Si vous êtes un professionnel :
      Transmettez par écrit vos éléments d’inquiétude à la Cellule de recueil des informations préoccupantes (CRIP) du Département qui décidera des suites à donner. Pour cela, complétez  la fiche de recueil d'éléments d'inquiétudes, de danger ou de risque de danger qui est téléchargeable ci-dessous.

      Cette fiche permet d’assurer le recueil de l’ensemble des renseignements indispensables dans toute transmission d’information. Elle garantit une réception instantanée à la cellule de recueil d’information préoccupante (Crip), avec un accusé de réception automatique.

      La fiche peut être adressée :

      • Par mail (à privilégier) : crip44@loire-atlantique.fr
      • Par courrier : Cellule de recueil des informations préoccupantes - 3 quai Ceineray 44000 Nantes

      Pour contacter la CRIP par téléphone : 02 51 17 21 88
      L'équipe de la Crip peut répondre à vos questions par téléphone de 9h à 12h30 et 13h30 à 18 heures, du lundi au vendredi au 02 51 17 21 88.

Or

Ask a question :

Fields marked with * are required.

Ex : yourname@email.com

Données personnelles

Les informations personnelles vous concernant sont collectées et traitées par le Département de Loire-Atlantique aux fins d’instruction et de réponse aux demandes reçues (courriel, formulaire de contact, courrier postal).

Vous pouvez accéder aux données vous concernant et demander leur rectification. Vous disposez également, pour des raisons légitimes, d’un droit d’opposition, d’effacement des données et de limitation du traitement.

L’exercice de ces droits se fait auprès du Délégué à la protection des données par courriel ou par courrier adressé au 3 Quai Ceineray, CS 94109, 44041 Nantes Cedex 1.

Envoyer un mail au délégué à la protection des données

En savoir plus sur ce traitement

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?