Appel à projets : douze lauréats inventent le tourisme durable

Le moulin de Kerbroué
Le moulin de Kerbroué © Association au gré des vents

La 4e édition de l'appel à projets "Inventons le tourisme durable" a récompensé 12 structures. Découvrez la liste des projets lauréats que le Département a souhaité valoriser pour développer un tourisme responsable et innovant.

L'appel à projet "Inventons le tourisme durable" a pour objectif de valoriser le savoir-faire en matière de développement touristique des territoires et de fédérer les acteurs de Loire-Atlantique dans la mise en œuvre d’un tourisme responsable. Le Département participe à une hauteur maximum de 50 % du budget global des projets lauréats, qui doivent répondre aux thématiques suivantes :

  • L’itinérance douce touristique (fluviale, pédestre, cyclable, maritime, équestre)
  • La valorisation du patrimoine naturel, historique et industriel
  • Le tourisme social et solidaire

12 projets retenus pour la 4e édition

La 4e édition de l'appel à projets à retenu 12 projets sur 23 déposés entre février et mai dernier. L’enveloppe dédiée s’élève à 195 000 € (20 000 € en fonctionnement, 175 000 € en investissement). Voici la liste des lauréats et projets, en fonction de leur thématique.

Itinérance douce

Pornic agglo Pays de Retz

Le projet de création d'une boucle de valorisation et d'interprétation autour du marais de Haute Perche a pour ambition de relier les communes entre elles. Il s'agit d'aménager 3 boucles : pédestre, cyclable et équestre sur 18 km cheminant sur 3 communes : Pornic, Chauvé et Chaumes-en-Retz. Le budget de ce projet s’élève à 65 820 €, une aide d’un montant de 30 000 € en investissement soit 45 % du budget, pourrait être attribuée.


CPIE Loire-Océane

Répondre à une demande plus moderne, ludique et innovante de réalisation de promenades Nature et toucher un public toujours plus vaste, tel est l'objectif du CPIE Loire-Océane, qui souhaite créer 5 nouveaux circuits permettant l'utilisation d'une application numérique. Les touristes pourront lier la pratique d'une mobilité douce avec la découverte des richesses de la Loire-Atlantique, avec l’outil « Baludik ». Le budget consacré à cette action s’élève à 20 655 €, une aide d’un montant de 10 000 € en fonctionnement, soit 50 % du budget pourrait être attribuée.


Association les abeilles

Sur un sentier de randonnée existant, l'association souhaite développer une traversée artistique et culturelle cyclable. elle relierait le site des Abeilles, ancien bureau des remorqueurs, à la Maison de l’éclusier, à Saint-Malo-de-Guersac. 5 à 7 interventions artistiques le long du chemin, entre installation plastique, performance spectaculaire, action participative, et formes hybrides seront programmées. Le budget de cette action s’élève à 24 450 €, une aide d’un montant de 9 000 € en fonctionnement, soit 36 % du budget pourrait être attribuée.


Clisson Sèvre et Maine agglo

Clisson Sèvre et Maine agglo souhaite aménager une liaison cyclable pour connecter la liaison cyclable départementale Nantes-Clisson au le site de Pont Caffino. La demande porte plus particulièrement sur la création d'un itinéraire doux à vocation touristique à Saint-Fiacre-sur-Maine, permettant de relier l’un des pôles d’intermodalité et la liaison cyclable départementale avec le site touristique de Pont-Caffino. Le budget de ce tronçon s’élève à 73620 €, une aide d’un montant de 30 000 € en investissement soit 40 % du budget, pourrait être attribuée.


Office de tourisme du Vignoble de Nantes

L'office de tourisme souhaite développer le tourisme expérientiel pour faire vivre le patrimoine. Il envisage de créer un nouveau produit ludique à destination des familles à travers la création de parcours numériques Baludik. Ce projet vise à valoriser le sites culturels et naturels à travers la création d'un jeu de piste numérique. Deux parcours seront créés cette année, un pour découvrir la cité médiévale de Clisson et l'autre sur la partie italienne de la ville. À plus long terme, un parcours est prévu sur les bords de Loire, le long de la levée de la Divatte. Le budget de cette action s’élève à 14 040 €, une aide d’un montant de 7 000 € en investissement soit 50 % du budget, pourrait être attribuée.


Saint-Lumine-de-Clisson

Différents aménagements ont été réalisés à l'espace des Garennes par la commune depuis 2013, afin de faire de ce lieu un espace de loisirs, de détente et de rencontres en plein air. Pour compléter l'aménagement du site, la commune souhaite implanter un préau ouvert à tous et toutes. Le site des Garennes est placé sur le passage d'itinéraires cyclables, le lieu d'implantation se situe au point de départ de deux itinéraires de randonnées inscrites au PDIPR, en lien également avec le GR de pays. Le budget de cette action s’élève à 34 048 €, une aide d’un montant de 10 000 € en investissement soit 35 % du budget, pourrait être attribuée.


Monnières

Afin de valoriser le sentier de randonnée du moulin, la commune souhaite implanter une table d'orientation sur le site du moulin de la Minière. En effet, ce site très fréquenté par les randonneurs et randonneuses, offre une vue à 360° sur le vignoble nantais. L'installation de cette table permettra d'expliquer le paysage ainsi que l'histoire du site. En complément de la table de pique-nique existante, la table d'orientation sera une invitation à faire un point d'étape sur les 12 kms de randonnée du circuit des moulins et permettra une offre de médiation pour découvrir le patrimoine naturel. Le budget de cette action s’élève à 15 254 €, une aide d’un montant de 7 000 € en investissement soit 50 % du budget, pourrait être attribuée.

Valorisation du patrimoine

La Chapelle sur Erdre

Afin de développer l'attractivité du port de la Gandonnière, la commune souhaite rendre le site plus accueillant. Le projet consiste en l’aménagement paysager du site, la création de places de stationnement PMR, l'installation de toilettes sèches et sanitaires et la mise en place de mobilier. Un espace guinguette est également prévu mais horsdemande de subvention. Ces aménagements sont destinés au plus grand nombre et notamment aux personnes à mobilité réduite. Cette action intègre également une offre culturelle gratuite et accessible à tous. Le budget de cette action s’élève à 70 100 €, une aide d’un montant de 30 000 € en investissement soit 42 % du budget, pourrait être attribuée.


Association Rêver Sèvre

Lauréate de l'appel à projets "15 lieux à re-inventer" lancé par la ville de Nantes en 2018, l'association Rêver Sèvre souhaite valoriser la berge Goudy Sellier située à Pirmil. Le projet consiste à réhabiliter ce site pour y créer un espace de vie, de rencontres dédié à la culture et au tourisme. Différents aménagements sont prévus : construction d'une halle d'échanges de producteurs et productrices, un jardin sensoriel, une scène culturelle ainsi que de nombreuses activités nautiques. Tous les aménagements seront éco-construits. Cette action est en cohérence avec la future démarche du Département en faveur de la Sèvre. Le budget de cette action s’élève à 29 350 €, une aide d’un montant de 14 500 € en investissement soit 50 % du budget, pourrait être attribuée.


Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique

La Fédération des chasseurs de Loire Atlantique est gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale du Lac de Grand lieu. Depuis 2008, elle y installe un observatoire ornithologique de mi-mai à octobre. Elle souhaiterait construire un observatoire permanent, pouvant accueillir sur une plus longue période, scolaires et adultes, afin de découvrir la faune du patrimoine naturel extraordinaire du Lac. L’objet de la candidature porte sur le lancement d’une pré étude de faisabilité réglementaire d’une telle structure avant de pouvoir engager une étude pour la conception d’un observatoire et sa réalisation en 2021. Le budget de cette action s’élève à 6 150 €, une aide d’un montant de 3 000 € en investissement soit 50 % du budget, pourrait être attribuée.


Association au gré des vents

L’association Au Gré des Vents a pour mission la sauvegarde, la valorisation et la promotion du patrimoine de La Turballe et notamment du moulin de Kerbroué. Construit en 1746, rénové par la municipalité en 2004, le projet porte sur la rénovation du moulin afin de mieux accueillir les visiteurs et visiteuses. L'objectif de l’action est de pouvoir montrer le processus de fabrication de la farine dans sa totalité à travers une démarche pédagogique. Ce site permet la découverte d’un patrimoine et d’un savoir-faire, il est ouvert toute l’année et accueille 1500 personnes par an dont de nombreux groupes scolaires. Le budget de cette action s’élève à 16 800 €, une aide d’un montant de 8 400 € en investissement soit 50 % du budget, pourrait être attribuée.


Tourisme sociale et solidaire


Club de loisirs et d’action de la jeunesse (CLAJ)

Le projet porté par le CLAJ consiste en la création d’une salle associative de type « Tiers Lieux » pour promouvoir une offre touristique centrée sur la culture, le partage et l’éducation populaire. Cette action est associée à un projet plus général de création d'une auberge associative en ville. L’ensemble de ce lieu sera tourné vers le tourisme populaire et participatif, les échanges, l'organisation collective, le partage et le plaisir d'être ensemble. La salle associative sera le poumon du projet d’auberge et accueillera cantines participatives hebdomadaires, bibliothèques mensuelles, concerts, conférences, débats, expositions, ateliers. Il se situe dans les bâtiments des Anciens Bains et Lavoirs à 300 m de "l’Arbre aux Hérons". Il a pour vocation d'intégrer le réseau des offres de tourisme durable en proposant un accueil accessible aux plus larges publics, et favoriser l'ouverture culturelle et humaine en proposant un large choix d’animations. Le budget de cette action s’élève à 83 318 €, une aide d’un montant de 30 000 € en investissement soit 33 % du budget, pourrait être attribuée.

En savoir plus l'appel à projets Inventons le tourisme durable

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique