Bathô obtient un prix national pour ses transformations de bateaux

L'équipe de Bathô, dans un de leurs bateaux transformés en terrasse, à Rezé © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

L'entreprise Bathô, située à Rezé vient d'obtenir le prix national de l'économie sociale et solidaire, catégorie transition écologique. Elle a été lauréate de l'appel à projets "Inventons le tourisme durable" en 2018. Elle transforme de vieux bateaux en hébergements insolites.

Recyclage, tourisme, réappropriation d’un patrimoine local et insertion professionnelle…, l’entreprise Bathô, inscrite dans l’économie sociale et solidaire, fondée par Didier Toqué et Romain Grenon, sait faire voyager, dans ses bateaux uniques. L’idée : utiliser des bateaux de plaisance, encore en bon état mais qui ne naviguent plus depuis longtemps – plus de 400 000 en France – pour les transformer en hébergements insolites, en bureaux, en décoration ou en bacs à sable.

Deuxième vie pour des bateaux promis à la déchèterie

« Ce n’est pas l’état du bateau qui explique qu’il ne navigue plus, mais le vieillissement des propriétaires qui ont acheté ces bateaux il y a des dizaines d’années », poursuit Didier Toqué. « Plutôt que de payer 3 000 euros pour qu’ils finissent détruits en déchèterie, ils peuvent leur donner une deuxième vie, en nous les confiant. » Les mains expertes de Bathô conservent les accessoires de navigation (taquets, mât, barre…) et recréent un intérieur moderne et agréable.

La construction navale fait partie du patrimoine industriel de la Loire-Atlantique. C’est une belle histoire de retrouver ces bateaux construits localement, dans d’autres lieux, avec un autre usage.

Deux bateaux, construits à Trentemoult il y a cinquante ans et rénovés à la sauce Bathô, ont été exposés tout l’été 2018 dans le port rezéen. Bathô a été lauréat de l’appel à projets du Département « Inventons le tourisme durable ».

Qui contacter ?

Envoyez un mail à Bathô.

Consultez le site de Bathô, rénovateur de vieux bateaux

Was this page helpful ?