Canal de Nantes à Brest : fermeture de la navigation à partir du 20 septembre

Publish on 09/07/2021

© Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

Alimenté en majeure partie par le lac de Vioreau, le canal de Nantes à Brest fait face cette année à une baisse importante de son niveau d’eau. Il devra fermer à la navigation à partir du lundi 20 septembre pour les particulières et les particuliers. La navigation sera maintenue jusqu’au dimanche 3 octobre pour les professionnel·les, notamment la location de bateaux.

La navigation sur le Canal de Nantes de à Brest va fermer cette année dès le 20 septembre. La baisse importante du niveau d'eau du lac de Vioreau qui alimente une grande partie du canal est responsable de cette fermeture anticipée. Les professionnel·les pourront maintenir leur activité jusqu'au 3 octobre.

Entre le 19 septembre et le 3 octobre, la navigation restera exceptionnelle et étudiée au cas par cas pour les plaisancières et plaisanciers, notamment celles et ceux qui n’auront pas pu rejoindre leur stationnement ou un chantier naval d’ici là.

Le barrage de Vioreau sera restauré à partir de la fin 2022

Aménagé en 1835, le lac Vioreau est le principal réservoir qui alimente en eau le canal de Nantes à Brest. Ce dernier stocke l’eau en hiver afin d’alimenter le canal en période de navigation via une rigole dite « d’alimentation ». Sans ce dispositif de régulation, la navigation ne serait pas possible sur le canal.
Le barrage de Vioreau, construit à la même époque, fait l’objet d’une surveillance renforcée ces derniers mois avant des travaux de rénovation, à partir de la fin 2022. Des études ont confirmé que le barrage est en bon état général mais qu’il doit être modernisé et restauré. Une concertation a d’ores et déjà été menée en janvier dernier sur les impacts et les opportunités liés aux travaux sur le barrage, qui nécessiteront une vidange du lac.
Outre ces aspects, le barrage a subi une avarie au niveau de la vanne de vidange en 2020. Pour le ménager, le niveau de stockage de l’eau a été abaissé par rapport aux années antérieures. Cette baisse du niveau d’eau autorisée dans le lac de Vioreau conjuguée à la pluviométrie de ces derniers mois n’a pas permis le fonctionnement du canal plus longtemps dans la saison.

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique