Jeunesse et citoyenneté, égalité femmes-hommes, éducation populaire et enjeux bretons

Faciliter l’émancipation de chacun.e, notamment des jeunes, et l’implication de tous et toutes dans la construction du « vivre ensemble » : c’est l’ambition portée par le Département. Il s’agit pour cela, entre autres, de redonner confiance dans le pouvoir d’agir citoyen et de permettre aux plus précaires de devenir autonomes pour mener à bien leur projet d’insertion.

Élue de référence

Danielle Cornet

Vice-présidente Jeunesse et citoyenneté, égalité femmes/hommes, éducation populaire, enjeux bretons

Repérer et accompagner les jeunes "invisibles"

Le Département contribuera à l’insertion et à l’autonomie des jeunes "invisibles", qui ne sont pas ou peu connus des services d’action sociale parce qu’ils ne sont ni étudiant·es, ni employé·es, ni en formation. Il se mobilisera pour qu’ils soient repérés, mobilisés et accompagnés dans l’élaboration de leur projet professionnel et leur accès à l’emploi.

1378

bénéficiaires de l'aide à la mobilité.

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) collectif

Ces aides permettent à des structures et des organismes de financer des actions et des mesures collectives qui favorisent l'insertion des jeunes.

En savoir plus sur le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) collectif

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) individuel

Cette aide est destinée aux jeunes en situation de précarité qui ne peuvent pas s’appuyer matériellement et financièrement sur leur famille pour réaliser leurs projets.

En savoir plus sur le fonds d'aide aux jeunes (faj) individuel

Les actions collectives pour les jeunes

Les actions collectives permettent à des jeunes de s’insérer plus facilement socialement et professionnellement grâce à des événements et activités de groupe.

En savoir plus sur les actions collectives pour les jeunes

Financer les projets d’insertion et l’accès au BAFA

Les jeunes dont la situation est précaire mais qui souhaitent développer un projet d’insertion, pourront accéder à un financement. Une aide leur sera apportée, sous conditions de ressources, pour accéder au Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA).

C'est quoi le Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur (BAFA) ?

En savoir plus sur le BAFA sur le site web service-public.fr

L'aide au financement du permis de conduire pour les jeunes

À travers cette aide pour financer votre permis de conduire AM ou B, le Département vous donne un coup de pouce pour favoriser votre accès à l'autonomie et vos projets d'insertion.

En savoir plus sur l'aide au financement du permis de conduire

Jeunesse : inciter à la prise de parole

Rien de mieux que de s’adapter à la réalité pour rendre les actions efficaces ! C’est pourquoi les actions qui leur sont destinées seront co-construites avec les collégiens et les collégiennes, avec les jeunes de la protection de l’enfance... Les projets incitant à la prise de parole et développant leurs capacités seront encouragés.

Soutenir la vie associative

Déjà engagé auprès des structures associatives, le Département poursuivra ce soutien. Il créera davantage de lien social en s’appuyant sur un dispositif d’aide aux « micro-projets » et en appuyant l’action des centres socio-culturels. Il accompagnera les partenaires associatifs en privilégiant le recours à des contrats d’objectifs pluriannuels plutôt qu’à des appels à projets annuels.

Consultez la rubrique dédiée aux associations

Encourager la citoyenneté

Les engagements au service de l’intérêt général (volontariat, bénévolat, etc.) seront soutenus et valorisés. Les citoyens et les citoyennes seront associé·es à la prise de décision, avec l’organisation de concertations sur les projets du Département, et aux phases d’évaluation des actions menées.

Mobiliser les habitant·es sur des budgets participatifs

Les habitant·es seront invité·es à agir sur une partie du budget de la collectivité via la mise en place de budgets participatifs destinés à financer des initiatives territorialisées et thématisées.

Consultez le site du Département dédié à la participation citoyenne

Créer un droit d’interpellation citoyenne

La vie démocratique et le pouvoir d’agir citoyen doivent s’exercer en continu sur les territoires, au-delà des temps démocratiques forts que sont les élections départementales, les réunions publiques et permanences d’élu.es organisées sur la durée du mandat. Un droit d’interpellation citoyenne sera donc créé, permettant aux citoyen·nes de mettre un sujet à l’ordre du jour d’une session départementale. Ce sujet devra recueillir 20 000 signatures issues d’au moins 10 cantons.

Demander un référendum décisionnel

Il sera demandé à l’État un référendum décisionnel sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. La mobilisation des citoyen·nes sur le sujet nécessite d’être entendue. Par ailleurs, le Département identifiera et donnera de la cohérence aux actions engagées en faveur du lien entre la Loire-Atlantique et la Bretagne.

Faciliter l’accès au numérique et aux données publiques

Des actions seront mises en oeuvre pour renforcer et faciliter l’accès au numérique et à ses nouveaux usages, notamment auprès des publics les plus fragiles. La démarche d’ouverture, de mise en ligne et d’utilisation des données publiques du Département sera poursuivie.

Consultez le site web des données disponibles en libre accès :Open data

Toutes les aides et les services dédiés à la jeunesse

Égalité des droits : agir auprès des plus jeunes

Égalité des droits

Cette politique publique vise à lutter contre toutes les formes de discrimination, développer l’égalité entre les femmes et les hommes, intégrer les enjeux d’égalité et de diversité de manière transversale dans toutes les politiques publiques, ainsi que dans le fonctionnement interne de la collectivité.

Un travail pérenne contre toutes les discriminations et pour la promotion de l’égalité femmes-hommes sera engagé auprès des collégien·nes, des enfants de l’aide sociale à l’enfance et des mineur·es non accompagné·es.

Lutter contre les discriminations

Au-delà de la pérennisation des labels et dispositifs mis en place, la lutte contre les discriminations liées au genre ou à l’appartenance ethnique sera renforcée et le soutien aux associations de défense des LGBTQIA+ sera poursuivi avec force.

À noter

Le Département de Loire-Atlantique est l’un des premiers Départements de France à s’engager dans la lutte contre la précarité menstruelle, véritable enjeu de santé publique.

Consultez la rubrique dédiée à la lutte contre la précarité menstruelle

Combattre les violences faites aux femmes

La lutte contre les violences faites aux femmes participe de l’engagement de la collectivité en matière d’égalité des droits.

L'aide aux femmes victimes de violences

En Loire-Atlantique, les femmes victimes de violences peuvent contacter le Pôle d'aide aux victimes, pour être accompagnées avant, pendant et après les procédures judiciaires. Le Département soutient également les associations d'aide aux victimes.
En savoir plus sur l'aide dédiée aux violences faites aux femmes

Les publications utiles

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?