Le littoral de Loire-Atlantique : un cadre de vie propice aux activités touristiques

L’offre touristique autour du littoral de Loire-Atlantique est très diversifiée. Le tourisme balnéaire est un marqueur fort et historique sur le territoire : 74 plages reconnues "zones de baignade"» (sur les 146 existantes) sont recensées sur le littoral ligérien, dont 28 sont labellisées "Pavillon bleu", ce qui est un gage de la qualité des eaux et une reconnaissance pour les touristes étrangers notamment.

Présentation

La Loire-Atlantique est aussi un territoire idéal pour la pratique des sports et activités de pleine nature. De nombreuses activités sont d’ailleurs inscrites au Plan départemental des espaces, sites et itinéraires (PDESI) relatifs aux sports de nature. L’existence de circuits de randonnées pédestres ou cyclotouristiques facilite l’accès à l’offre touristique pour les touristes et améliorent la visibilité des sites emblématiques du département.

Avec ses vastes espaces littoraux plats et largement accessibles, associés à des espaces maritimes ventés et sécurisés, le littoral de Loire-Atlantique se prête particulièrement bien au développement de tous les loisirs nautiques.

Plages

La Loire-Atlantique possède 133 kilomètres de côtes le long de l'océan Atlantique : la côte d’Amour au nord de l’estuaire, et la côte de Jade au sud de celui-ci.

En 2020, sur les 146 plages que compte la Loire-Atlantique, 28 ont obtenu le label "Pavillon bleu". Sur des critères très stricts, ce label salue la qualité des eaux de baignade et la politique environnementale mise en œuvre par la collectivité.

Ports de plaisance

La plaisance mobilise largement le capital naturel et technique du territoire. Elle contribue à l’identité maritime de la Loire-Atlantique avec la disponibilité de bassins de plaisance attractifs, de nombreuses structures d’accueil (ports et mouillages) labellisés (Port propre, Pavillon bleu) et des conditions de navigation variées, adaptées à toutes les pratiques.

L’évolution des pratiques (de la possession à l’usage, « ubérisation », habitat portuaire, etc.) ainsi que les évolutions sociologiques marquent probablement la fin du modèle actuel. Elle se traduit notamment par la réduction de la demande d’anneaux pour les ports d’échouage, qui pourrait conduire à une libération progressive des espaces portuaires actuellement occupés notamment par des "navires-ventouses". En revanche, pour les autres grands ports de plaisance, les places sont rares pour amarrer son bateau et les listes d'attente très longues.

Le secteur de la déconstruction de navires de plaisance hors d’usage est une filière économiquement viable au regard de la flotte vieillissante. Elle offre une opportunité de modernisation de la flotte de plaisance (moindre impact sur l’environnement). Cette carte interactive localise les ports du département et apporte des informations sur leurs caractéristiques et leurs équipements.

Depuis le 1er janvier 2020, les ports maritimes (Piriac, La Turballe, le Croisic, Pornic, Saint -Michel-Chef-Chef, la Plaine-sur-Mer, Préfailles) et fluviaux (Port de l’Erdre, Nort-sur-Erdre, Sucé-sur-Erdre et Blain) sont gérés par le Syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique.

Cales de mise à l'eau

La cale de mise à l’eau est un des éléments indispensables pour le plaisancier mobile, lui permettant l’accès à l’eau avec son bateau sur sa remorque.

La Loire-Atlantique est un territoire bien équipé avec ce type de structure tant au niveau maritime qu’au niveau fluvial. Mais, l’accès aux cales n’est pas identique : une grande majorité des cales sont gratuites, mais lors des périodes estivales, l’accès à certaines devient payant.

Pour la plaisance, le département compte 63 cales de mise à l’eau situées le long du littoral et le long de l’estuaire. Cette carte permet non seulement de qualifier chaque cale de mise à l’eau en fonction de sa typologie et de son niveau de service mais également d’apporter des informations utiles pour préparer la navigation (stationnement, usage, service, gratuité / payant).

Randonnée

Rien de tel qu’une balade pour s’imprégner d’une ville ou tout simplement partager un moment de détente…En Loire-Atlantique, 465 itinéraires de promenade et de randonnée à pied, à vélo, à VTT ou à cheval invitent à découvrir les richesses naturelles et le patrimoine. Ces sentiers sont inscrits au Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDPIR). Ce plan poursuit deux objectifs principaux :

  • la préservation et la conservation des sentiers qui représentent un intérêt environnemental ou patrimonial ;
  • la valorisation touristique des territoires qu’ils traversent et le développement des loisirs non motorisés de promenade et de randonnée.

Ainsi, en 2020, avec plus de 4 863 km d’itinéraires de randonnée, le département de Loire-Atlantique offre donc de nombreux choix de balades, toutes plus diverses les unes que les autres. Des chemins de randonnée où se côtoient différents paysages : les vignobles, les marais de Brière, la Loire et son estuaire, le canal de Nantes à Brest mais aussi le littoral avec ses plages et ses criques sauvages. A l’échelle des cinq intercommunalités littorales, plusieurs circuits de randonnées sont disponibles :

  • la communauté d'agglomération Pornic Agglo Pays de Retz : boucles de 38 circuits (355 kms au total). Les circuits de randonnée des communes de la Bernerie (1,7 km) et de Préfailles (1,3 km) sont ceux qui connaissent la plus forte fréquentation : respectivement : +10% et +13%.
  • Sur Cap Atlantique : boucles de 24 circuits (241 kms)
  • Sur la Communauté de communes Sud Estuaire : boucles de 15 circuits (189 kms)
  • Sur la CARENE : boucles de 20 circuits (183 kms)

Il existe également deux grandes boucles de randonnées qui jalonnent le littoral Atlantique :

  • Le sentier littoral de randonnée GR 34 (sentier des douaniers) qui part du Mont-Saint-Michel (La Manche) pour se terminer à Saint-Nazaire (La CARENE). Ce sentier représente 96 kms de linéaire sur le territoire de Loire-Atlantique (de Guérande à Assérac) ;
  • Le sentier littoral GR 8 qui relie Saint-Brévin-les-Pins (Communauté de communes Sud Estuaire) à Sare (Pyrénées-Atlantiques) ce qui représente 57 kms de sentier en Loire-Atlantique.


Afin de permettre au plus grand nombre d’usagers d’utiliser les itinéraires pédestres et cyclables départementaux, 5 circuits inscrits au PDIPR sont accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) situés à Plessé, Préfailles, Ancenis, Saint-Julien-de-Concelles et La Bernerie. D’autres projets sont en cours ainsi qu’un circuit vélo PMR.

Itinéraires cyclables

Depuis 2004, le Département développe l’usage du deux-roues en réaménageant des itinéraires. Désormais chaque nouvel aménagement routier doit favoriser au maximum l’intermodalité et donc le vélo. Les bacs de Loire ainsi qu'un nombre croissant de lignes Lila prennent ainsi en charge les vélos.

En 2012, le Département a passé un nouveau cap en s’engageant comme coordinateur national de La Vélodyssée®, un itinéraire cyclable européen de 1 200 km, qui longe l’Atlantique entre la Norvège et la Portugal, et qui relie en France Roscoff à Hendaye.

Fin 2019, la Loire-Atlantique comptait déjà 476 km de pistes cyclables aménagées dans le Département, dont environ 200 km en site propre qui permettent chaque jour des déplacements à usages touristiques et de loisirs mais aussi utilitaires. Quatre grands circuits sont balisés :

  • Vélocéan : avec 159 km aménagés par le Département, cet itinéraire cyclable permet de parcourir le littoral de la Vendée jusqu’au Morbihan. Idéal pour pédaler, depuis Saint-Nazaire, vers Guérande ou Le Croisic. Au sud de l’estuaire, on peut longer les grandes plages de Saint-Brevin-les-Pins pour rejoindre les criques de Pornic et de Préfailles.
  • Vélodyssée : cet itinéraire offre une rencontre avec le littoral sud, les marais de la Loire, le canal de la Martinière, Nantes et le canal de Nantes à Brest…
  • Voie verte : l’ancienne voie ferroviaire entre Carquefou et Saint-Mars-la-Jaille a laissé la place à une balade à vélos, à pied ou à cheval sur un parcours total de 36 km.
  • Loire à vélo : d’Ancenis jusqu’à Saint-Brevin-les-Pins en passant par Nantes, l’itinéraire ouvre un panorama sur le plus long fleuve de France.

Activités nautiques

Le littoral de Loire-Atlantique possède des atouts permettant de constituer une offre diversifiée d’activités nautiques aussi bien pour les amateurs de sensations que pour les néophytes ou simples curieux. Du nord au sud de l'estuaire de la Loire, les skippers et les petits mousses peuvent pratiquer toutes les activités nautiques qui s'y attraient : aviron, canoë kayak, jet ski, voile… Tout est fait pour que les habitants et les touristes, puissent s'adonner aux joies de la glisse !

Depuis 2012, le Département est engagé dans la mise en œuvre du Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (PDESI) relatifs aux sports de nature. À ce jour, plus de 35 espaces et sites sportifs nautiques sont reconnus d’intérêt départemental et répondent à des critères exigeants de sécurité, d’encadrement de qualité et respectueux du cadre naturel de leurs activités. Ils sont répartis essentiellement sur le littoral et les plans d’eau et rivières du secteur nantais (Erdre, Sèvre nantaise, Canal de la Martinière, les plans d’eau départementaux de Vioreau, d’Abbaretz, l’étang Aumée, le plan d’eau de Saint-Julien-de-Concelles, de Saint Viaud etc…). Quelques exemples de sites sur le littoral :

  • Le club de la Cormorane à Saint-Michel-Chef-Chef qui offre une multitude d'activités, des premiers bords au perfectionnement du char à voile, au bateau de croisière en passant par la planche à voile, le catamaran ou encore le kayak de mer et le paddle.
  • Le spot de kitesurf de la plage des Rochelets à Saint-Brévin
  • Le centre nautique de Pornic ou encore celui de la Bernerie-en-Retz.
  • L’APPC Voile de Pornichet qui est devenue au fil des années une véritable structure de gestion de projet sportifs.
  • Le Cercle Nautique la Baule le Pouliguen Pornichet (CNBPP) qui offre également une multitude d’activités pour faire le plein de sensations toute l’année : voile pour tous, régates…
  • Une partie de la plage du Pont-Mahé à Assérac notamment pour sa pratique de kitesurf et de planche à voile,
  • Le nautisme en Pays Blanc (Mesquer, Piriac-sur-Mer, la Turballe).

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?