Le projet d'aménagement du port de La Turballe
Le port de pêche et port de plaisance de La Turballe © Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

Le projet d'aménagement du port de La Turballe

De 2015 à 2019, le Département a mené une réflexion globale pour le réaménagement du port de La Turballe. Objectif : développer durablement les atouts du port (pêche, plaisance, réparation navale, transport de passagers, etc.) et intégrer la nouvelle base de maintenance liée au projet éolien au large de Saint-Nazaire. Le syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique porte à présent ce grand projet d’aménagement. Début des travaux : fin 2020.

Un port multi-activités et dynamique

À La Turballe, le port affiche une bonne santé économique depuis plusieurs années. Activités de pêche, de plaisance, tourisme…, ce port dynamique a également été choisi par EDF Énergies Nouvelles pour accueillir la nouvelle base de maintenance du parc éolien en mer situé au large de Saint-Nazaire d’ici 2021.

Un port multi-activités

Le port de La Turballe est unique en Loire-Atlantique de par la diversitié des activités qu'il accueille et accueillera à terme :

  • La pêche : dynamique grâce aux pêcheurs et performances de la criée.
  • La plaisance : ce port en eaux profondes est un atout indéniable.
  • La réparation navale : grâce à un élévateur à forte capacité et à une aire de réparation.
  • Le trafic de passagers : aujourd'hui ciblé sur  les îles morbihannaises, le trafic de passagers ne demande qu'à se développer. A l'avenir il est possible d'envisager un tourisme en lien avec l'éolien en mer.
  • Les énergies marines renouvelables, dont l'éolien en mer avec l'installation de la base maintenance d'EDF Energies nouvelles en lien avec le prochain parc éolien de Saint-Nazaire d'ici 2021.

Chiffres clés

Activité de pêche

  • Plus d'une centaine de bateaux de pêche fréquentent le port de La Turballe.
  • En 2016, les 212 marins-pêcheurs du port ont débarqué 9,297 tonnes pour une valeur de 27M€.
  • La criée de La Turballe a enregistré en 2016 son 3ème meilleur chiffre d'affaire depuis 1979.
  • L'activité de l'aire de carénage a progressé de + de 65 % depuis sa reprise par la société d'économie mixte Loire-Atlantique Pêche et Plaisance.

Activité de plaisance

  • 364 emplacements disponibles dont respectivement 329 affectés à la plaisance et 35 aux navires en escale.
  • Le chiffre d'affaire de l'activité plaisance a progressé de 11% par rapport à 2015.

Les objectifs du projet

Pour répondre aux besoins de modernisation et de développement des infrastructures portuaires, le Département engage un projet de réaménagement évolutif du port de La Turballe. 

Des espaces portuaires restreints face aux activités multiples et au développement de nouvelles activités liées à l'arrivée de la base de maintenance du parc éolien.

Aujourd’hui les espaces portuaires sont devenus restreints alors que la demande d’activité est croissante. Durant la haute saison de pêche, les quais sont fortement sollicités pour le débarquement simultané des flottilles pélagiques et côtière. Les bassins de plaisance sont saturés et ne permettent pas d’accueillir des navires de plaisance de grande taille.

EDF Énergies nouvelles a par ailleurs retenu le port de La Turballe comme port de base pour les activités d’exploitation et de maintenance du parc éolien de Saint-Nazaire. Ce port offre l’avantage de se situer à proximité du futur parc éolien et d’être accessible en permanence.

Cette nouvelle activité portuaire devra cohabiter au quotidien avec des activités existantes. C’est pourquoi le projet d’implantation des aménagements nautiques de la base de la maintenance a été conçu en étroite concertation avec les usagers et tout particulièrement avec les pêcheurs. L’objectif étant de préserver de bonnes conditions de navigation dans le chenal et de conserver des linéaires de quais adaptés aux besoins des pêcheurs.

Un projet d’aménagement concerté

Le Département a engagé en 2015 une étude de faisabilité et d’opportunité d’aménagement qui a pris en compte tous ces aspects en concertation avec les différents acteurs institutionnels : Etat, Région Pays de la Loire, Cap Atlantique, commune de La Turballe, SAEML Loire-Atlantique Pêche et Plaisance et les usagers de la pêche, plaisance, réparation navale, passagers, éolien offshore, SNSM…

Par ailleurs, ce projet s’inscrit pleinement dans la démarche participative du Défi maritime et littoral menée actuellement par le Département réunissant les différents acteurs institutionnels, économiques, scientifiques et associatifs de la mer et des territoires littoraux afin de définir ensemble l’avenir de la mer et du littoral et les actions concrètes à mettre en oeuvre en Loire-Atlantique.

Un projet d’aménagement ambitieux au service de toutes les activités du port

Bien que l’accueil de la base de maintenance du parc éolien soit l’élément déclencheur de ce projet, l’aménagement du port est pensé pour répondre tout autant au confortement et au développement des activités actuelles, et tout particulièrement la pêche, qu’à l’accueil des nouvelles activités liées aux énergies marines renouvelables.

L’aménagement du port de La Turballe a de fait pour objectifs de :

  • Clarifier l’organisation du port, en dédiant un espace pour chaque activité, sur les quais et dans les bassins.
  • Sécuriser les circulations, dans le chenal comme sur les quais
  • Optimiser l’existant et l’occupation de l’espace portuaire, dans un double souci de sobriété de la dépense publique, et d’évitement et de réduction des impacts écologiques.

Le projet de réaménagement du port de la Turballe est piloté par le syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique

Opérationnel depuis le 1er janvier 2020, le syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique mutualise la gestion de 13 ports maritimes et fluviaux, de pêche et de plaisance, du département.

Site internet des ports de Loire-Atlantique

La concertation avec les usagers et usagères du port

Le Département a mené entre mars et octobre 2018 une importante concertation auprès du grand public : habitant·e·s, usager·e·s du port, riverain·e·s, associations, élu·e·s de la commune, pêcheurs, acteurs économiques… Cette initiative a permis de faire évoluer le projet en répondant au plus près des attentes et besoins des publics concernés.

La démarche participative

8 ateliers thématiques et 3 réunions publiques d’information ont été organisés à La Turballe afin d’aller directement à la rencontre des publics concernés. Un outil de participation en ligne a également été déployé, dans lequel les participant·e·s ont pu prendre part aux débats proposés et qui permet de consulter les comptes rendus des échanges.

Parmi les sujets abordés lors de ces rencontres et des débats en ligne, on retrouve des questions portant sur :

  • L’impact du projet sur l’environnement et le cadre de vie,
  • La gestion des déchets dans le port,
  • Le stationnement,
  • Le projet d’EDF Énergies nouvelles,
  • Les cheminements piétons sur le port,
  • La sécurisation de l’accès au port,
  • L’adaptation des aménagements.

Cette étape a permis de faire évoluer le projet en prenant en compte les avis des usager·e·s et riverain·e·s, et les solutions apportées ont le plus souvent remporté l’adhésion collective.

Les évolutions du projet

Deux évolutions majeures ont émergé suite à la concertation :

  • L’extension complète de la digue réalisée dès la première phase des travaux.
  • La suppression du projet de création d’un terre-plein sur la plage de la Bastille, prévu initialement pour augmenter la surface dédiée à l’activité pêche. La redistribution des surfaces permettra de réserver des espaces au plus près des pôles d’activité.

Ces évolutions importantes ont conduit le Département à programmer l’aménagement, initialement prévu en trois phases, en deux phases de travaux :

  1. Phase 1 : sécuriser les accès au port et les activités économiques (grâce à la construction de la digue)
  2. Phase 2 : développer les autres usages du port : plaisance, cale de mise à l’eau, transport de passagers, pôle énergies marines renouvelables, darse pour élévateur à bateau, etc.

Tout au long des travaux, le Département poursuivra les échanges grâce à la création d’un comité représentatif constitué d’usager·e·s, riverains, associations environnementales et à réaliser une étude socio-économique afin de valider les potentialités économiques des espaces créés. 

Retour sur la concertation préalable

Tous les comptes rendus des ateliers et la synthèse des propositions formulées en ligne sont consultables sur la plateforme de participation : participer.loire-atlantique.fr

Concertation sur l'aménagement du port de La Turballe

Actuellement En plein essor économique, le port de la Turballe doit évoluer pour mieux se développer. Le Département a donc lancé un ambitieux plan de réaménagement du port à horizon 2026 dans le respect de tous les usages. Premiere étape, une concertation avec tous les acteurs et usagers du port organisée par le Département.

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique