© Simon Bénéteau / Département de Loire-Atlantique

Le site du musée Dobrée, un lieu empreint d'histoire

Onglet 1

Un peu d'histoire...

Le musée Dobrée à Nantes comprend le manoir de la Touche, le palais Dobrée et le bâtiment Voltaire.

La construction du manoir de la Touche est entreprise par Jean de Malestroit, évêque de Nantes, dans la première moitié du XVe siècle. Au Moyen Âge, le manoir est au centre d’un vaste domaine épiscopal situé à flanc de coteau, à l’extérieur de la ville fortifiée.

Morcelés au cours des siècles suivants, le domaine et le manoir sont vendus à Thomas Dobrée en 1862. En parallèle aux travaux de restauration du manoir, ce riche collectionneur nantais entreprend la construction d’un vaste palais néo-roman, destiné à lui servir à la fois de résidence et de lieu d’exposition.

Décédé en 1895, il ne verra jamais le palais achevé. Suivant ses vœux, sa propriété et ses collections sont léguées au Département de Loire-Atlantique.

Le musée Dobrée ouvre pour la première fois au public en 1899. Abritant un ensemble de collections remarquables, le musée Dobrée devient progressivement un lieu culturel incontournable de Nantes.

Actuellement en rénovation, la réouverture du musée est prévue en 2024.

Saviez-vous qu'il y eut deux Thomas Dobrée ?

Élevé par ses grands-parents de Guernesey, Thomas I Dobrée fait son apprentissage entre Londres et Hambourg où il est initié aux affaires commerciales. Il transmet à son fils sa passion pour le beau : Thomas II Dobrée.

Après le décès de son père en 1828, Thomas II abandonnera vite la carrière d’armateur pour consacrer sa vie entière à l’achat de nombreuses œuvres d’art. Peu à peu germera l’idée de construire un "écrin" pour abriter ses collections.

Return to the tab 1

Was this page helpful ?