Musée Dobrée : l'avancement du chantier

Démarrée en octobre 2021, la rénovation du musée Dobrée c’est trois bâtiments construits à trois époques distinctes et un jardin, soit quatre chantiers. Assainissement des sous-sols, sablage des façades, mise en accessibilité, création d’un auditorium et de réserves, le gros œuvre sur les bâtiments est en grande partie terminé. Prochaine étape majeure, la restauration des toitures du palais et du manoir démarrée en fin d'été.

Le manoir de La Touche (ou Jean V)

Il est édifié dans la première moitié du XVe siècle sur un vaste domaine rural par Jean de Malestroit, évêque de Nantes et chancelier du duc de Bretagne Jean V, qui en fait une résidence d’été. Un grand puits lui est adjoint, toujours visible. Lorsque Thomas Dobrée, riche collectionneur nantais, l’acquiert en 1862, il y apporte quelques modifications : il fait ainsi construire une porte cochère, un escalier et un balcon sur un pignon et modifie la tour et son escalier à vis. Ce fut un lieu d’exposition dédié à l’archéologie lorsque le domaine devint un musée en 1899, suite au legs de Thomas Dobrée.

Les travaux

Construite au cours de cette première année de travaux, une extension du manoir apparaît désormais très nettement, du côté nord du domaine (photo). Cette colonne accueillera un ascenseur pour l’accès des personnes à mobilité réduite À ses pieds s’est également construit un auditorium en sous-sol, visible de l’extérieur (photo), et des espaces techniques. Par ailleurs, les façades du bâtiment médiéval ont été restaurées : sablage pour faire revivre la couleur d’origine des pierres et reprise des joints. Actuellement, c’est la couverture de la tour qui bénéficie de soins, avec l'expertise des Compagnons du devoir L’intégralité de la toiture sera rénovée d’ici à Noël.

  • L'extension et le futur auditorium
    L'extension et le futur auditorium © P Pascal

Le palais Dobrée

Il s’agit de la demeure que Thomas Dobrée souhaitait édifier à côté du manoir de La Touche. Sollicitant l’expertise de plusieurs architectes, il opte pour un style néo-roman et ajoute une tour de 30 mètres de hauteur, pour avoir une vue sur la Loire. Il dessine également lui-même les nombreuses sculptures d’animaux (bestiaires) qui ornent le toit. Thomas Dobrée meurt en 1895, trois ans avant la fin du chantier d’une demeure qu’il n’aura jamais habitée.

Les travaux

Cette partie a été le théâtre de travaux très importants de consolidation et d’étanchéité des fondations et des sous-sols, afin qu’ils deviennent de nouveaux espaces d’exposition. Tous les étages ainsi que les combles seront ensuite rénovés pour créer les 2 000 m2 de surface finale d’exposition prévus. La colonne d'un nouvel ascenseur a été installée pour l'accès aux étages des personnes à mobilité réduite et déplacer les œuvres volumineuses. Les façades du palais et de la tour ont également été restaurées pour retrouver leur lustre.

  • Le palais couvert d'échafaudages
    Le palais couvert d'échafaudages © P Pascal
  • La tour du palais
    La tour du palais © J.Coulonnier
  • Travaux d'étanchéité sur les fondations
    Travaux d'étanchéité sur les fondations © J.Coulonnier
  • Sous-sols
    Sous-sols © H. Neveu-Dérotrie
  • Vue d'une partie du rez-de-chaussée
    Vue d'une partie du rez-de-chaussée © H. Neveu-Dérotrie
  • Grenier du palais
    Grenier du palais © H. Neveu-Dérotrie

Le bâtiment Ferré (ou Voltaire)

En 1972 – 1973, une extension du musée est construite sous la direction des architectes Ferré père et fils, du côté de la rue Voltaire, à l’ouest du domaine. Les décrochements de façades, les ruptures de niveaux, les nombreuses baies vitrées sont caractéristiques de l’architecture brutaliste des années 1970. Réalisé en béton, le bâtiment est revêtu d’un placage de cailloux qui fait écho à la couleur des pierres de taille du palais. Il hébergeait la conservation, la documentation, l’exposition permanente d’archéologie régionale, l’auditorium, des galeries souterraines et quelques réserves jusqu’en 2011.

Les travaux

Le bâtiment Voltaire est actuellement structuré pour accueillir les bureaux de l'administration du musée, des ateliers de scolaires et un espace pour des groupes.

  • Façade est du bâtiment Voltaire (nouvel accueil en rez-de-parvis)
    Façade est du bâtiment Voltaire (nouvel accueil en rez-de-parvis) © J. Coulonnier
  • Façade est du bâtiment Voltaire et futur parvis
    Façade est du bâtiment Voltaire et futur parvis © P Pascal

Le chantier en images

Les grandes étapes du projet

  • 2016 : Concours rénovation Musée Dobrée
  • Juillet 2016 : Désignation équipe lauréate - l’Atelier Novembre (architectes), l’Agence Sempervirens (paysagiste) et le Studio Adeline Rispal (architecte scénographe)
  • 2017 - 2022 : Ateliers citoyens thématiques
  • 2021 - 2023 : Travaux de rénovation
  • 2024 : Ouverture du nouveau musée Dobrée

Was this page helpful ?