Le Département poursuit son action pendant la crise.

En savoir +

© Simon Bénéteau / Département de Loire-Atlantique

Session départementale : résumé de la journée du 9 février 2021

Publish on 09/02/21

Deuxième journée d’échanges entre les élu·es départementaux sur le budget 2021. À l’ordre du jour : les milieux naturels et le littoral, le développement économique de proximité, la politique départementale de l’habitat, les mobilités, l’éducation et les travaux dans les collèges. Synthèse et vidéos des débats.

Ressources et milieux naturels, action foncière

Objectif zéro artificialisation nette

Pour accueillir 17 000 nouveaux habitant·es chaque année tout en préservant les équilibres écologiques et le cadre de vie, le Département est engagé dans une démarche de zéro artificialisation nette à terme, notamment dans ses projets routiers et d’aménagements mais aussi en animant le débat sur ce sujet. Il aide financièrement des opérations de désartificialisation / renaturation.

Préserver et valoriser des espaces naturels et agricoles

Le Département gère directement plus de 6 000 hectares d’espaces naturels, dont 1281 ha sont sa propriété. Il soutient les acteurs locaux (associations, propriétaires ou gestionnaires de sites naturels) pour des travaux de restauration écologique ou d’ouverture au public. À ce jour, 24 518 hectares agricoles sont durablement protégés au travers du dispositif des Périmètres de protection des espaces agricoles et naturels (PEAN).

Soutenir la transition énergétique

Le Département poursuit en 2021 son soutien aux filières d’énergies renouvelables (éolien et solaire citoyens, éolien maritime, méthanisation, etc.).
Depuis six ans, d’importantes économies d’énergie ont été réalisées dans les bâtiments du Département : -23% de consommations annuelles et une économie cumulée de 6 millions d’euros.

La Maison du Lac de Grand Lieu s'agrandit

Des travaux importants sont en cours à la Maison du Lac de Grand-Lieu pour renforcer sa vocation de Centre départemental d’éducation aux zones humides.

En 2021, un·e scénographe sera recruté pour finaliser la mise en scène de la nouvelle exposition permanente dont la fabrication et l’installation sont prévues en 2022.

By numbers

  • 10,4M€

    pour protéger les espaces naturels et agricoles, reconquérir la qualité de l’eau et faire la transition énergétique

  • 22000

    collégiens engagés dans des projets pour l'environnement : restauration scolaire, déchets, économies d'énergie...

  • 6

    projets d'énergies renouvelables citoyennes, portés par les habitants et aidés par le dispositif Cit'ER du Département.

Mer, littoral et voies navigables

La Loire-Atlantique est maritime : 133 km de côte l’estuaire, les marais, les voies navigables représentent des enjeux économiques, environnementaux et d’attractivité. Le Département y engage un budget de 19,73 M€ pour 2021.
Les travaux de réaménagement du port de La Turballe, lancés en 2020 par le Syndicat mixte Les Ports de Loire-Atlantique, se poursuivent. Subvention départementale : 8,4M€.
La collectivité renouvelle aussi son soutien aux sauveteurs et sauveteuses en mer de la SNSM (330000€) et SOS Méditerranée (200000€).

Valoriser et entretenir le patrimoine fluvial

Le Département gère également 120 km de voies navigables sur l’Erdre, la Sèvre et le canal de Nantes à Brest. L’entretien d’ouvrages d’art comme le barrage de Vioreau, du bassin de l’écluse Saint-Félix à Nantes ou l’écluse de la chaussée des moines à Vertou vont notamment permettre d’améliorer les continuités écologiques. 6.5 millions d’euros sont consacrés à ces actions.

By numbers

  • 133km

    de bords de mer à protéger et à valoriser.

  • 100

    acteurs publics et privés engagés aux côtés du Département dans le Défi maritime et littoral.

  • 8,4M€

    en 2021 pour l'aménagement du port de la Turballe.

Développement économique de proximité, économie sociale et solidaire, tourisme

Soutenir le tourisme durable et de proximité

Le secteur du tourisme représente plus de 25000 emplois en Loire-Atlantique. Le Département se mobilise et renforce son engagement en faveur d’un tourisme durable et de proximité.
Il participe au projet touristique autour du lac de Grand Lieu en aménageant 4 fenêtres naturelles d’observation autour du lac. Les travaux devraient débuter fin 2021.
L’appel à projets « Inventons le tourisme durable » est renouvelé en 2021. En 2020, 12 projets ont été sélectionnés et une enveloppe de 195 000€ leur est consacrée.

Destination canal à Blain : nouvel espace de découverte et de services touristiques

Propriétaire du canal de Nantes à Brest dans sa portion en Loire-Atlantique, le Département poursuit le développement d’un tourisme de nature doux centré sur des parcours fluviaux, pédestres, cyclables, équestres.
Un nouvel espace de visite et de découverte est programmé dans le port de Blain. Cet équipement devrait ouvrir en 2025. Sur 1300 m², il intègrera un circuit de visite ludique et innovant, un espace pédagogique pour les scolaires et les groupes, une halte d’accueil pour les touristes itinérants : sanitaires, douches, laverie, garage à vélos…
Investissement : 7 M€.

Économie : vers un projet alimentaire de Loire-Atlantique

Le Département soutient le développement des circuits courts et de l’alimentation locale et de qualité.
Il étudie l'opportunité de développer une plateforme d’approvisionnement local de la restauration collective (63 millions de repas par an en Loire-Atlantique représentant un chiffre d’affaires de 100 M€). Un programme sur 3 ans sera doté de 3M€. Cette démarche pourrait conduire ensuite à la création d’une centrale d’achat.
Pour franchir une nouvelle étape, la collectivité va initier un projet alimentaire à l’échelle de la Loire-Atlantique en s’appuyant sur l’expérience acquise auprès de la restauration collective et du monde agricole.

By numbers

  • 6,2M€

    pour le développement économique local et l'économie sociale et solidaire.

  • 1145

    fermes en production biologique en Loire-Atlantique (En 2010 : 503 fermes).

  • 4,2M€

    pour le développement touristique.

Développement des territoires

Politique départementale de l’habitat

Les effets de la crise sanitaire renforcent les inégalités dans le logement, fragilisant de nombreux ménages et les emplois dans le domaine de la construction. Pour éviter le ralentissement des opérations vocation sociale, le Département a engagé un plan de relance en complément des actions déjà conduites : après les 6 M€ attribués en novembre 2020, 42M€ de travaux seront engagés cette année pour créer à terme 600 logements sociaux.
La concertation est engagée pour élaborer le nouveau plan départemental de l’habitat 2022-2027. Objectif : croiser les stratégies d’offre d’habitat et de soutien à l’emploi avec les besoins des personnes les plus fragiles.

150 M€ pour le développement des territoires sur la période 2020-2026

L’année 2020 a été l’année du lancement opérationnel de la nouvelle politique de soutien aux collectivités locales. 59 communes ont fait part de leur volonté de requalifier leurs « cœurs de bourg / cœurs de ville ». Le Département se mobilise afin de faire émerger et d’accompagner techniquement et financièrement les projets des collectivités qui concourent à l’ambition de zéro artificialisation nette et répondent aux urgences écologiques et foncières.

Très haut débit : 100 % de la population raccordée à la fibre d’ici 2025

Pour garantir l’égalité d’accès à l’internet en centre-ville comme en milieu rural, le Département de Loire-Atlantique s'est engagé à équiper en fibre optique les 297 000 prises situées en dehors des agglomérations de Nantes, de Saint-Nazaire et de la presqu’île guérandaise, d'ici 2025. Le Département accélère ce déploiement en 2021 : la construction du réseau à très haut débit est désormais confiée à deux opérateurs. Depuis 2017, Orange est chargé de poser 118000 prises. En juillet 2020, une délégation de service public a été confiée à la société de projet Fibre44 (groupement Axione et Vauban infrastructures) pour déployer 179000 prises. Le déploiement s'effectue à un rythme de 2500 nouvelles prises raccordables par mois.

Á ce jour, 11000 clients ont souscrit un abonnement à la fibre, dont plus de 10% sont des artisans ou des TPE/PME. L’année 2021 sera également celle de la commercialisation de la fibre dans 31 zones d’activités représentant 500 entreprises et 4000 salariés.

By numbers

  • 59

    communes ont fait part de leur volonté de requalifier leurs cœurs de bourg avec le soutien du Département.

  • 10,6M€

    pour la construction, la réhabilitation énergétique et l’adaptation des logements.

  • 9M€

    engagés en 2021 dans le plan de relance pour des travaux routiers ou de voirie dans les communes.

Mobilités

5,1 millions de déplacements chaque jour en Loire-Atlantique. Voiture, covoiturage, vélo, bus, les différents usagers et usagères de la route doivent pouvoir compter sur des itinéraires sûrs et entretenus. En 2021, le Département consacrera aux mobilités un budget de 84 M€ dont 23,4 M€ pour les opérations routières, 36 M€ pour l’entretien des routes et ponts et 2,3 M€ pour l’aménagement d’itinéraires cyclables. Voté en 2019, le programme d’actions « la route de demain », pour une route partagée, sécurisée et durable est entré en plein exercice avec 25 actions concrètes. Le déploiement de Vélila, service de location de vélos électriques en milieu rural, en est l’une des traductions.

By numbers

  • 4300km

    de routes départementales entretenus chaque jour.

  • 770km

    d’itinéraires cyclables aménagés d’ici 2027.

  • 260

    aires de covoiturage aménagées d’ici fin 2021.

Éducation et politique éducative

Les travaux de rénovation dans les collèges se poursuivent

En septembre 2020, 74 600 élèves ont fait leur rentrée dans les 140 collèges publics et privés de Loire-Atlantique. Le Département gère les 83 établissements publics du territoire et un 84ème collège public ouvrira ses portes en septembre 2021 à Loireauxence.

Bon à savoir

En 2021, un ambitieux programme de construction, restructuration, réhabilitation et d’entretien des collèges sera mené à hauteur de 48,38 M€. 

Les futurs collèges publics

Les travaux de modernisation des collèges

Une offre d'actions éducatives plus visible et enrichie

232 actions éducatives différentes ont été proposées, en 2020, dans le cadre de « Mon parcours collège ». Cette offre est désormais présentée en cohérence avec les quatre parcours pédagogiques de l’Éducation nationale : le parcours Avenir, le parcours d'éducation artistique et culturelle, le parcours éducatif de santé et le parcours citoyen. Les projets éducatifs seront poursuivis dans le respect de l'équité d’accès à l’offre globale. Ainsi, une réflexion sur les crédits éducatifs globalisés et sur la priorisation de dispositifs pour certains publics va s’ouvrir en 2021.

Consultez le catalogue des actions éducatives

Lutter contre la fracture numérique et assurer la continuité pédagogique pour les élèves

Une expérimentation de dotation individuelle d’ordinateurs à des élèves des trois collèges de la cité éducative Grand Bellevue à Nantes et Saint Herblain a lieu en 2021. S’inspirant de l’expérimentation commencée en septembre 2020 au collège Rosa Parks de Nantes, 200 ordinateurs recyclés, sont remis aux élèves identifiés comme prioritaires des trois collèges grâce à un financement d’État issu du dispositif "cité éducative".

La distribution des ordinateurs au collège Rosa Park

Bien manger au collège : un droit pour tous les élèves

Le tarif maximum de 3,40 € est fixé par repas, quelque soit le nombre de déjeuners pris par l'élève. Le Département encadre l’évolution des tarifs pour éviter une majoration trop importante pour les familles et permettre aux établissements d’intégrer le surcoût que peut engendrer l’introduction de produits locaux, bios, sous label de qualité.

"Bien manger au collège"

By numbers

  • 83

    collèges publics gérés par le Département.

  • 74600

    élèves ont fait leur rentrée dans les 140 collèges publics et privés de Loire-Atlantique

  • 50 %

    de produits bios ou sous signe d’origine et de qualité en restauration scolaire d’ici 2022

Revivez les débats de la session départementale

Session budgétaire 2021 : débats du mardi 9 février matin

Du 8 au 10 février 2021, les conseillères et conseillers départementaux votent le budget primitif du Département de Loire Atlantique.

Session budgétaire 2021 : débats du mardi 9 février après-midi

Du 8 au 10 février 2021, les conseillers départementaux votent le budget primitif du Département de Loire Atlantique.

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?