Un revenu pour les jeunes en difficulté

En France, près d’un jeune sur quatre vit en dessous du seuil de pauvreté. Des jeunes qui doivent au quotidien faire des choix cruciaux entre se former, se loger, se nourrir, se soigner… Mobilisé, le Département de Loire-Atlantique lance dès le 1er juillet 2022 un Revenu jeunes pour accompagner vers l’autonomie les 18-25 ans sans ressources, ni soutien familial.

Pourquoi un Revenu jeunes ?

La précarité frappe plus les jeunes

La Loire-Atlantique dénombre beaucoup de jeunes en difficulté qui ne sont ni en études, ni en emploi, ni en formation. Les conséquences de la crise sanitaire (isolement, perte des emplois saisonniers…) ont aggravé les conditions de vie des jeunes en faisant basculer un grand nombre d’entre eux dans la précarité.

Les dispositifs nationaux existants, bien que très utiles, ne répondent pas à toutes les situations. Les bourses sur critère social sont réservées aux jeunes en études et les dispositifs à visée socio-professionnelle peuvent être complexes à activer, particulièrement pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi.

Face à ce constat, le Département de Loire-Atlantique va expérimenter un Revenu jeunes : une aide financière doublée d'un accompagnement sur-mesure pour permettre aux 18-25 ans en situation de précarité de faire face à leurs besoins et de construire leur avenir.

Un filet de sécurité pour retrouver confiance en soi et en l’avenir

Le Revenu jeunes vise à faciliter l'accès au logement, à la santé, à l'insertion... pour tous les jeunes qui ne bénéficient pas d'un soutien familial, soit parce qu'ils sont en rupture avec leurs parents, soit parce qu'eux-mêmes sont en difficulté.

Jérôme Alemany, vice-président du Département à l’action sociale de proximité, l’insertion et la lutte contre l’exclusion :

Notre Revenu jeunes se fonde sur l’idée qu’aucun jeune ne doit être laissé dans la précarité, sans solution, et qu’au contraire chacun a le droit d’être accompagné, écouté et conseillé. Le Revenu jeunes est une main tendue en leur direction, un levier pour renverser les obstacles qui les bloquent dans leur parcours, une marque de confiance sur laquelle construire leur avenir. C’est compliqué d’être jeune aujourd’hui, et l’apprentissage de l’autonomie peut prendre du temps ; le Département de Loire-Atlantique est aux côtés de ces jeunes sans ressources ni soutien, pour franchir les premières marches.

Cette allocation jusqu’à 500 € sera doublée d’un accompagnement sur-mesure pour orienter les jeunes vers des aides existantes (bourses, contrat d’engagement jeune…).

Les missions locales au cœur du dispositif

Le Département a confié aux neuf missions locales du territoire la mise en œuvre du Revenu jeunes dès le 1er juillet 2022. Avec un minimum de pièces administratives, la mission locale traitera la demande, ouvrira les droits pour quatre mois et assurera le versement de l’aide financière.

En complément des missions locales, le Département a mobilisé l’ensemble des acteurs de la solidarité et de la jeunesse (travailleurs sociaux, éducateurs…) pour proposer, si nécessaire, cette aide aux jeunes en très grande difficulté.

Revenu jeunes : qui est concerné ? comment faire une demande ?

Consultez la fiche pratique

Pour aller plus loin

Le Revenu jeunes pour les 18-25 ans sera complémentaire de l'accompagnement déjà proposé par le Département pour l'insertion et l’autonomie des jeunes :

Was this page helpful ?