Les projets soutenus dans le cadre de l'appel à projets "Stoppons les violences" faites aux femmes

Les projets soutenus en 2021 dans le cadre de l'appel à projets "Stoppons les violences faites aux femmes"
Les projets soutenus en 2021 dans le cadre de l'appel à projets "Stoppons les violences faites aux femmes" © serdjophoto - iStockphoto

En 2021, 20 projets ont été soutenus dans le cadre de l'appel à projets "Stoppons les violences faites aux femmes". Ces projets de territoire ont pour but de sensibiliser les citoyens et citoyennes, mais aussi de protéger et accompagner les victimes de violences. Découvrez les projets soutenus.

L'appel à projets "Stoppons les violences faites aux femmes"

Le Département de Loire-Atlantique est engagé depuis de nombreuses années pour l’égalité des droits et la lutte contre toutes les violences faites aux femmes.

Ainsi, depuis 2018, il lance tous les ans l'appel à projets "Stoppons les violences faites aux femmes", dans le but de soutenir des projets locaux garantissant aux victimes de violences l’exercice de leurs droits. En 2021, c'est 20 projets qui ont été soutenus dans ce cadre.

En savoir plus sur l'appel à projets "Stoppons les violences faites aux femmes"

Violences intra-familiales : les projets soutenus en 2021

Les 20 projets sélectionnés ci-dessous ont apporté une attention particulière aux thèmes suivants :

  • Les femmes en situation de handicap
  • La mise à l’abri et l’accès au logement
  • La restauration des femmes notamment en termes de santé
  • Les territoires non pourvus.

Maison pour tous : violences familiales et conjugales, parlons-en.

Ce projet propose d’organiser des actions sur la thématique des violences familiales et conjugales à destination des différents publics : enfants, parents, familles, citoyen·nes. Il s’agit d’une initiative de bénévoles qui souhaitent être mieux outillés dans le cadre de la commission famille de la maison pour tous sur cette question.

Association Léo Lagrange Ouest

Il s'agit de création d'actions pédagogiques en direction des collégien·nes et jeunes de FJT, avec des interventions de sensibilisation et échanges sur les violences sexistes et sexuelles à la fois en zones rurales et à Nantes.

Jet FM

La radio souhaite, via l’éducation aux médias et l'outil radio, sensibiliser les collegien·nes au sexisme. Avec leur « Sonolab » et en partenariat avec l'association les Détricoteuses, elle propose un projet comprenant des ateliers radio (avec des enquêtes sonores) pour des élèves de 3ème en zone rurale et urbaine et un volet rédactionnel.

Radio Chrono - Jade FM

La radio souhaite réaliser des reportages de terrain, des plateaux radiophoniques réunissant les principales actrices et acteurs du département et être un relai médiatique pour informer et sensibiliser.

Le planning familial 44

Le planning familial souhaite proposer des formations et sensibilisations sur les mutilations sexuelles féminines en apportant les outils et informations nécessaires liés à la problématique, afin de faire de la prévention et mieux accompagner les victimes.

Association Elles Pays de la Loire - Entente des clubs cyclistes

L'association propose un projet de sensibilisation et de prévention des violences sexuelles dans le sport, auprès notamment des dirigeants de clubs sportifs, à travers la réalisation d’outils de communication vis-à-vis des violences et du harcèlement.

Association l'œil parlant

L’association propose, par l’écriture et la photographie, une action à la fois en direction d’un groupe d’auteurs de violences afin de leur permettre d’interroger leurs pulsions et les conséquences de leurs actes, et parallèlement en direction de femmes victimes de violences afin de les soutenir dans leur parcours de sortie des violences.

Association à vos soins

Avec "les mardis au féminin", l'association propose "d'aller-vers" des femmes en situation de grande précarité sanitaire. L'association intervient à bord de l’unité mobile MarSOINS, positionnée devant divers lieux stratégiques - CPAM, CAF, maisons de quartiers de Saint-Nazaire… - et offre à ces femmes un espace d'écoute, d'accueil, d'orientation mais aussi de repérage des violences.

Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) Loire-Atlantique de Nantes

Animation d'ateliers de sensibilisation et de prévention sur le cybersexisme auprès de collègiene·nes. Ce projet vise à permettre une prise de conscience chez les jeunes utilisateur·trices des réseaux sociaux, des risques induits par une utilisation non réfléchie de la communication numérique et du vecteur privilégié des violences sexistes qu’ils constituent.

Solidarité femmes Loire-Atlantique

Ce projet est mené en collaboration avec Saint-Benoît-Labre et Les Eaux Vives et Trajet. Il a pour objectif d’offrir un accompagnement spécialisé axé sur la sortie de la violence aux femmes victimes de violences et à leurs enfants, dans le cadre des
protocoles locaux de mise à l’abri.

Association insertion solidarité logement - Maison d'Accueil pour Femmes

La maison d'accueil propose de loger en simultané 4 femmes victimes de violence en situation d’errance ou de mal logement dont la situation sociale, psychologique, sanitaire ne permet pas d’accéder à un logement. Les 2 logements concilient espace de vie individuel et collectif.

G'xiste

L’association accueille dans un hébergement de transition des femmes sans domicile et souffrant d’addictions et les accompagne dans leurs projets de reconstruction suite à des violences conjugales, intra familiales et / ou liées à la vie sans domicile. Le public visé est constitué de femmes cumulant les problématiques d’addiction, d’errance, de violences, de justice souvent, ayant parfois un animal. Ce cumul aggrave les difficultés d’accès de ces femmes aux droits, aux soins, au logement.

Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) du bassin-nazairien

Le centre envisage de créer un groupe de parole fermé en zone rurale, destiné aux femmes victimes de violences au sein du couple, en proposant un lieu sécurisant et de proximité avec des professionnelles formées, afin de leur permettre de sortir d'un isolement psychique et géographique, mais aussi de la honte et de la culpabilité en créant une solidarité et une autonomie psychique.

Live comedy

Avec l’action "Échangeons nos yeux ! Changeons de regard !", l'association propose d'organiser des ateliers et théâtre-forum, dans le but de permettre aux femmes, par le biais des techniques de l’improvisation théâtrale, psychodrame pédagogique et d'exploration, de se reconstruire.

Passeport Mieux être

L’association propose la mise en place d’un groupe de paroles ouvert « Et si on se parlait ? », à destination des femmes victimes de violences conjugales et intra-familiales, positionné sur un territoire dépourvu d’actions (Redon).

Association Epsylon

L’association propose aux femmes victimes de violences des ateliers thérapeutiques basés sur la médiation artistique, dans un processus de réparation.

Collectif abolitionniste nantais (CAN) : "En finir avec la prostitution"

En s’appuyant sur l’expérience des 13 associations qui le composent, le collectif souhaite, par ce projet, mieux faire connaître la réalité du système prostitutionnel et les moyens de s’y opposer, en organisant des actions de communication ouvertes à tous les publics.

Association territoriale du développement de l'emploi et des compétences (ATDEC)

Elle propose de construire un outil de prise en charge des mineures prostituées ou en risque de l’être, en collaboration avec les partenaires de terrain au contact de ces jeunes. Ce projet répond à un besoin non pourvu sur le territoire. Il s’agit d’un outil complet, comprenant le repérage, la mise en relation ainsi que la prise en charge de ces jeunes. La mise en oeuvre du projet partenarial permettra de globaliser l'accompagnement proposé sur les différents champs d'intervention en créant un réseau
d'opérateurs de terrain.

SOS inceste et violences sexuelles

Le projet « Mobil’écoute », camion itinérant aménagé pour recevoir en consultation gratuite toutes victimes de violences sexuelles dans l'enfance ou à l'âge adulte à partir de 15 ans et également les proches, l’association propose une démarche « d’aller-vers » hors agglomération nantaise, sur les territoire ruraux, démunis d'association spécialisée sur l'inceste et les agressions sexuelles.

En savoir plus sur le mobil'écoute

Solidarité estuaire : SAS mobile

Le projet consiste à mettre en place une équipe mobile en milieu rural pour aller au plus près des femmes victimes de violences et assurer un rôle d'accueil, d'écoute, d'orientation qui permettra de mieux repérer leurs demandes et les accompagner dans leur vécu des violences, mais aussi leur faciliter l'accès au logement. Il s’agit également de renforcer le maillage territorial pour mieux structurer l’accompagnement des victimes de violences en milieu rural aussi bien en termes de libération de la parole, d'accès aux droits que d'accès à un logement social.

Déjà développée sur certains territoires, l’action proposée constitue un véritable outil de prévention et d’accompagnement, qui développe des pratiques professionnelles d'aller-vers pour se rendre au plus près des femmes victimes de violences, en intervenant dans des zones du département dépourvues d'offre de services.

Was this page helpful ?