L'aide sociale à l'enfance

La protection de l'enfance est une mission du Département destinée à la prise en charge d'enfants en danger ou en situation préoccupante. Selon la situation familiale, le mineur est confié à un tiers (famille d'accueil ou établissement) ou bien il est accompagné au sein de sa famille par les services départementaux et leurs partenaires.

Associés à la maltraitance, les cas de violence ou d'incestes ne représentent pas la majorité des situations des mineurs concernés par la protection de l'enfance. Une méconnaissance des besoins fondamentaux de l'enfant peut générer des carences éducatives. Des carences qui peuvent aussi être aggravées par des conditions de vie très précaires, le mal-logement, un isolement social, des maladies...

Pour 80% des enfants accompagnés, cela fait suite à une décision d'un juge pour enfants. Dans les autres cas, les parents sont demandeurs ou d'accord pour une intervention.

Qu'est-ce que l'aide sociale à l'enfance ?

Le projet pour l'enfant

Afin de ne pas faire du placement une solution définitive, la loi de 2007 prévoit d'aider les parents à réinvestir leur rôle dans l'intérêt de l'enfant, et de poser les bases d'un "projet pour l'enfant" pour continuer à grandir.

Pour considérer la situation de chaque enfant et soutenir les parents dans leurs difficultés, un projet pour l'enfant (PPE) est donc réfléchi et construit avec eux, en tenant compte de l'avis de l'enfant.

Le projet pour l'enfant formalise les objectifs et les moyens mis en place pour sa protection avec l'enfant lui-même, ses parents et les travailleurs sociaux du Département.

A qui s'adresser ?

"L'autre maison", la vie dans un foyer d'enfants

Financeur des établissements d’accueil des enfants qui lui sont confiés, le Département a contribué pour près d’1 million d’euros à la rénovation de la Maison d’enfants Saint-Vincent-de-Paul à Nantes.

Un web documentaire a été réalisé sur la vie de ce foyer. Des images et des témoignages rares.

Saint-Vincent-de-Paul 500x333