• Institution

Le résumé de la première journée du budget 2019

17/12/18

Lundi 17 décembre, les élu·e·s du Département se sont prononcé·e·s sur la possibilité d'activer le droit d'option (rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne), mais ont également voté dans différents domaines : Développement des territoires, Mobilités et Tourisme, mer et littoral.

À retenir pour cette première journée de débats

  • Rattachement à la Bretagne : refus du droit d'option mais demande d'un référendum au président de la République
  • 180 projets locaux aidés financièrement
  • Des milliers de logements et entreprises déjà éligibles à la fibre
  • Un nouveau programme de lutte contre l'habitat insalubre
  • 11 engagements pour la route de demain

Plus d'informations sur le débat sur le rattachement à la Bretagne, en cliquant sur ce lien.

Développement des territoires

180 projets locaux aidés financièrement

Le Département a redéfini avec ses partenaires les modalités de son soutien aux territoires autour de quatre priorités thématiques : l’éducation, l’habitat, le numérique et les mobilités.

Depuis janvier 2017, le comité d’engagement a ainsi examiné une aide à 180 projets portés par des communes ou des intercommunalités, qui vont bénéficier de près de 38 M€.

La révolution numérique avec la fibre optique

La première phase du plan départemental pour l’internet à très haut débit, qui nécessite un investissement de 108 M€, va équiper en fibre optique 108 000 locaux de Loire-Atlantique, dont 3 500 entreprises en zone d’activités, dans 52 communes différentes. L’année 2018 a permis d’engager des études et des travaux dans 33 communes : des milliers de logements, en zones rurales comme urbaines, sont déjà éligibles à la fibre. 

Les modalités pour la poursuite du programme, qui doit se traduire par une couverture 100 % fibre à l’horizon 2025, seront examinées en 2019.

En savoir plus

Un nouveau programme départemental de lutte contre l’habitat insalubre

Afin d’aider les habitants à se loger selon leurs besoins et leurs moyens, le Département poursuit son action volontariste en faveur de l’habitat.

L’intervention du Département se fait en complémentarité avec ses politiques sociales, en soutenant par exemple l’habitat seniors ou les solutions d’habitat inclusif à destination des personnes en situation de handicap. Le Département veut ainsi accompagner les plus fragiles tout en aidant les territoires à répondre au défi.

L’année 2019 sera marquée par le renouvellement du programme départemental de lutte contre l’habitat insalubre. Chaque année, une centaine de ménages est accompagnée et des travaux sont aidés dans une trentaine de logements.

Tourisme, mer et littoral

Le Département poursuit son engagement en faveur d’un tourisme durable, écologique et solidaire. C’est dans cet esprit qu’il a renouvelé son adhésion au Passeport Vert (Programme des nations Unies pour l’environnement) en 2018. Classé 7ème au niveau national en nombre de nuitées, la Loire-Atlantique reste attractive grâce à ses richesses naturelles, patrimoniales et historiques sur l’ensemble de son territoire, le tourisme contribue ainsi à plus de 25 000 emplois directs et indirects (estimation 2014 – Département de Loire-Atlantique)

Le Département mise sur le développement touristique raisonné basé sur la découverte du patrimoine naturel, l’itinérance douce (fluviale, cyclable, pédestre) des Grands sites de nature de Loire-Atlantique. L’année 2019 sera consacrée à deux sites remarquables, autour du lac de Grand lieu et le canal de Nantes à Brest.

Le Département va renouveler l’appel à projet « Inventons le tourisme durable » en 2019 pour accompagner les acteurs touristiques autour de l’itinérance douce (fluviale, pédestre, cyclable, maritime, équestre) et des services aux usagers, le tourisme sociale et solidaire, et la valorisation du patrimoine naturel, industriel et historique. En 2018, 14 projets ont été récompensés, sur 27 présentés Une enveloppe de 192 500€ est consacrée à ces projets. Voir les projets

Mobilités

5,1 millions de déplacements chaque jour en Loire-Atlantique. Voiture, covoiturage, vélo, bus, les différents usagers et usagères de la route doivent pouvoir compter sur des itinéraires sûrs et entretenus. En 2019, le Département consacrera aux mobilités un budget de 64 M€ dont 20 M€ pour les opérations routières, 27 M€ pour l’entretien des routes et ponts et 2,3 M€ pour l’aménagement d’itinéraires cyclables. Après une année 2018 consacrée à la concertation et à l’élaboration d’un livre blanc listant les 11 engagements du Département, l’assemblée départementale votera en 2019 le programme d’actions « la route de demain », pour une route partagée, sécurisée et durable.

Les 11 engagements

  1. Renforcer la sécurité routière durablement 
  2.  Disposer d’un réseau routier performant au bénéfice de l’attractivité du territoire
  3.  Réduire l’usage de la voiture individuelle par le développement d’une offre de covoiturage diversifiée et sécurisée
  4. Agir pour favoriser une mobilité durable et multimodale
  5.  Investir la mobilité intelligente et la route connectée
  6.  Promouvoir une haute qualité environnementale pour le réseau routier
  7. Préserver la biodiversité et protéger les espaces naturels et agricoles
  8. Intégrer la transition énergétique dans l’usage de la route
  9.  Amplifier la mobilité solidaire en la facilitant
  10. Renforcer la cohérence entre aménagement du territoire et mobilités
  11. Favoriser le dialogue entre les citoyens, les institutions et les acteurs privés