Retourner au sommaire : Économie, développement

Économie, développement

Le port de La Turballe : un port multi-activités dynamique

À La Turballe, le port affiche une bonne santé économique depuis plusieurs années. Activités de pêche, de plaisance, tourisme…, ce port dynamique a également été choisi par EDF Énergies Nouvelles pour accueillir la nouvelle base de maintenance du parc éolien en mer situé au large de Saint-Nazaire d’ici 2021.

Un port multi-activités


Le port de La Turballe est unique en Loire-Atlantique de par la diversitié des activités qu'il accueille et accueillera à terme :

  • La pêche : dynamique grâce aux pêcheurs et performances de la criée
  • La plaisance : ce port en eaux profondes est un atout indéniable
  • La réparation navale : grâce à un élévateur à forte capacité et à une aire de réparation
  • Le trafic de passagers : aujourd'hui ciblé sur  les îles morbihannaises, le trafic de passagers ne demande qu'à se développer. A l'avenir il est possible d'envisager un tourisme en lien avec l'éolien en mer
  • Les énergies marines renouvelables, dont l'éolien en mer avec l'installation de la base maintenance d'EDF Energies nouvelles en lien avec le prochain parc éolien de Saint-Nazaire d'ici 2021

Chiffres clés



Activité de pêche

  • Plus d'une centaine de bateaux de pêche fréquentent le port de La Turballe.
  • En 2016, les 212 marins-pêcheurs du port ont débarqué 9,297 tonnes pour une valeur de 27M€
  • La criée de La Turballe a enregistré en 2016 son 3ème meilleur chiffre d'affaire depuis 1979
  • L'activité de l'aire de carénage a progressé de + de 65 % depuis sa reprise par la société d'économie mixte Loire-Atlantique Pêche et Plaisance



Activité de plaisance

  • 364 emplacements disponibles dont respectivement 329 affectés à la plaisance et 35 aux navires en escale
  • Le chiffre d'affaire de l'activité plaisance a progressé de 11% par rapport à 2015

En savoir plus sur le projet d'aménagement

Bannière promo concertation La Turballe