Retourner au sommaire : Enfance, Familles

Enfance, Familles

Alerter sur la situation préoccupante d'un enfant

Lorsque vous rencontrez une situation où un enfant mineur vous paraît en danger ou potentiellement en danger, sans caractère d’urgence, vous devez transmettre ce qu’on appelle une « information préoccupante ».

Qu'est-ce qu'une information préoccupante ?


Toute personne confrontée à une situation d'enfant en danger ou en risque de danger doit transmettre sans délai une "information préoccupante".


L'information préoccupante est une information transmise à la cellule départementale, pouvant laisser craindre que la santé, la sécurité ou la moralité d'un enfant sont en danger ou en risque de l'être ou que les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ou en risque de l'être.


La finalité de cette transmission est d'évaluer la situation d'un mineur et de déterminer les actions de protection et d'aide dont ce mineur et sa famille peuvent bénéficier.

Comment procéder ?

Compléter  la fiche de recueil d'éléments d'inquiétudes, de danger ou de risque de danger puis l'envoyer :

  • Par courrier
Cellule de recueil des informations préoccupantes
3 quai ceineray - 44041 Nantes cedex1

  • Par courriel
crip44@loire-atlantique.fr

La cellule de recueil des informations préoccupantes ne reçoit pas de public.

Un doute ? Des questions ?

L'équipe de la Crip peut répondre à vos questions par téléphone de 9h à 12h30 et 13h30 à 18 heures, du lundi au vendredi au 02 51 17 21 88.

Que faire en cas de danger immédiat ?


En cas d’urgence et de danger imminent pour l’enfant, il convient de faire un signalement. Pour cela, adressez vous directement au tribunal de grande instance de Nantes ou Saint-Nazaire ou à la cellule opérationnelle de la gendarmerie.

  • Secrétariat du Parquet des mineurs à Nantes : 02 51 17 96 88
  • Secrétariat du Parquet général à Saint-Nazaire : 02 72 27 30 29
  • Cellule opérationnelle de gendarmerie : 02 51 83 61 22
  • Standard Hôtel de police de Nantes : 02 53 46 70 00


En dehors de ces cas, contactez :

  • Le 18 (sapeurs-pompiers) et le 17 (numéro d’urgence Police secours) 
  • Le 119 "Allo Enfance en Danger", service national gratuit d’accueil téléphonique


Et après, que se passe-t-il ?


La transmission d'éléments d'inquiétude peut conduire à différents cas de figure selon les informations recueillies : la famille peut être orientée vers des associations, des institutions ou le Juge des Affaires Familiales. 


Les travailleurs sociaux peuvent intervenir auprès de la famille et de son entourage pour effectuer une évaluation de la situation. Un accompagnement est proposé selon les besoins de la famille et son adhésion à l'aide à domicile proposée.


Si l'évaluation identifie un cas d'infraction pénale et / ou un danger immédiat, les éléments sont signalés sans délai au Procureur de la République.

Ressources à destination des professionnels

Enfant et adolescent en danger, comment agir